Bootstrap Framework 3.3.6

Over a dozen reusable components built to provide iconography, dropdowns, input groups, navigation, alerts, and much more...

Premier pas du forum:
- Faire sa présentation
- Lire les règles du forum
Concours actifs:
- Création d'une bannière
Projets en cours:
- BAR MAID ''OTAKU''

Application mobile pour le forum
Android: Cliquez ici iOS: Cliquez ici
Cette section est faite pour tout ceux qui utilisent leur propres personnages, leur propre style, etc. Bien sûr, vous pouvez vous inspirer d'un manga existant, mais pas reprendre ses éléments.
  • Avatar de l’utilisateur
  • Avatar de l’utilisateur
  • Avatar de l’utilisateur
Avatar de l’utilisateur
By aymard976
#43
Yo les amis, j'ai une nouvelle fiction pour vous, donnez vos avis.
Et pour bien commencer, je vous ai balancé 2 chapitres d'un coup.

Et voici une petite description physique du héros car je n'ai pas pu la mettre dans l'histoire :

Arima Kaisuke est un ado de 17 ans qui a des courts cheveux hérissés bruns avec une mèche qui dépasse sur le front.
Il a aussi des yeux marrons très beaux à voir qui font de lui un beau garçon.



Chapitre 1 :


Dans un monde alternatif assez futuriste, l’Assassinat est devenu un des moyens de faire les plus courants.
Que ça soit les personnes lambda ou encore les hommes politiques, tous utilisent ce système un moment ou un autre pour se débarrasser de ses ennemies ou autres.
L'assassinat est devenu un vrai métier même s'il reste un métier de l'ombre, il y a même des écoles pour former des futures assassins professionnels.

Au Japon et plus précisément à Tokyo, nous suivons Arima Kaisuke qui est un adolescent de 17 ans qui n'a pas vraiment de but dans la vie, alors que ces camarades de son âge sont allés dans des lycées, lui il traîne dehors ou dort toute la journée.
Il passe ses journées à ne faire rien, il n'aide même pas son père qui est gérant d'un bar. Son père qui lui faisait la leçon tous les jours afin qu'il trouve quelque chose à faire mais notre jeune héros ne se bouge pas et continue de glander.

Comme tous les jours, il se réveille à 12h puis alla prendre son petit déjeuner avant de sortir pour prendre l'air.
Il ne vivait qu'avec son père et n'était pas vraiment riche, loin de là. Son père avait pleins de dettes, mais même avec son bar, il ne s'en sort pas bien et c'est pour cette raison qu'il force Arima à se bouger un peu.
Il essaya de temps en temps de gagner de l'argent en pariant avec des voyous mais il ne s'attire que des ennuis. Cependant Arima est assez fort et parvient à f***re une rouste à n'importe quel crapule qui le cherche.

Ce jour-là, Arima traîna dehors toute la journée et ne rentra que vers 22h, il trouva son père qui était assit dans la cuisine entrain de prendre des médicaments.
Arima qui ignorait que son père se sentait mal, lui demanda :

D'un air blasé
                        - Yo, qu'est-ce que tu as ? Ne me dis pas que tu es souffrant et que tu vas mal ?

D'un air rassurant
                        - Ne t'inquiètes pas, répondit son père. Je ne suis pas du genre à me laisser abattre comme ça, tu me connais.  






Le père se releva mais dès qu'il essaya de bouger, il eu des vertiges et tomba inconscient au sol.
Arima essaya de réveiller son père mais en vain, il avait beau crier, son père n'ouvrait pas les yeux. Effrayé et inquiet, Arima appela une ambulance et passa toute la nuit à l'hopital à attendre les résultats de santé sur père.
Ce n'est que le matin où il a eu le droit d'aller voir son père qui était allongé sur un lit branché à plein de machines.
Le docteur lui dit :

D'un air désolé
                       - Je ne sais pas comment vous le dire mais votre père est atteint d'une tumeur au cerveau, et c'est assez grave.

Surpris
                       - Quoi ?! Répondit Arima. Et c'est possible de le soigner, non ?

D'un air sérieux
                       - Enfin oui c'est possible, dit le docteur. Mais cela nécessite une opération spéciale qui est très coûteuse, dans les environs des 15 millions de Yen. Avez-vous vraiment les moyens de payer ?


D'un air dégoûté
                      - Non, lâcha notre héros. Nous ne pouvons pas sortir cette somme, alors mon père est condamné ...






Arima perdit totalement espoirs de voir son père survivre quand au dernier moment, un homme grand et assez baraqué qui portait une longue veste grise foncé avec un costard blanc en dessous et un chapeau noir, entra dans la chambre et vient se mettre à droite de notre héros.
Puis il s'exclama :

D'un ton posé
                          - Je sais comment sauver ton père, Arima Kaisuke.

D'un air étonné
                         - Qui êtes-vous ? Demanda Arima. Comment connaissez-vous mon nom ? Et puis que me voulez-vous ?

D'un air courtois
                         - Disons que je t'observe depuis un bon bout de temps, répondit l'homme. Mon nom est Igor Valkyrie, ravi de te parler enfin. Et comme je l'ai dit, je sais comment sauver ton père, ne veux-tu pas le savoir ?

D'un air curieux
                        - Vous m'observez ? Dit notre héros. Quel genre de personne êtes-vous ? Et puis vous savez comment sauver mon père, comment ça ?

                        - Je suis le genre de personne unique en soit, répondit Igor. Le seul moyen pour sauver ton père est l'opération mais je peux m'en charger, mais évidemment que ça ne sera pas gratuit.

En soupirant
                        - Nous avons pas les moyens, ajouta Arima. Alors partez, nous ne pouvons pas payer.

Souriant
                        - Qui a parlé d'argent ? Dit Igor en sortant une feuille de sa poche puis la tend à Arima. Il y a un autre moyen de régler cela, un moyen que toi seul peut faire, Arima Kaisuke. Je me chargerai de sauver ton père et toi tu ferras cela.







Arima prît le papier et commença à le lire. Il remarqua qu'il s'agissait d'une fiche d'inscription pour une lycée.
Notre protagoniste regarda l'emblème de l'école et ne le connaissait pas, il demanda alors à Igor :

                      - Un formulaire d'inscription, qu'est-ce que ça veut dire ? Et c'est quoi cette école ?

D'un air courtois
                      - L'académie Shinjuku est une des plus prestigieuses académies au monde, répondit Igor. Mais saches que ce n'est pas une académie comme les autres, il s'agit ici d'un lycée qui va faire de toi un homme.


En soupirant
                      - Alors je dois aller dans un lycée ? Dit Arima. Je sais que c'est pour sauver mon père mais là, ça va être difficile. Et en plus vu l'emblème et ce que vous venez de dire, ça tout l'air d'être une école de riche, je n'y ai pas ma place.

Souriant
                      - Justement, tu y as ta place, déclara Igor. Comme je te l'ai dit, cela fait longtemps que j'observe. Et je peux dire que tu y trouveras là-bas ton véritable but en plus d'y aller pour sauver ton père. Arima Kaisuke, c'est là-bas que se trouve ta véritable place, là-bas tu pourra libérer ton véritable talent caché et ta véritable identité. Oui, tu es quelqu'un d'unique et spécial, puis ne t'en fais pas des fraies d'inscriptions car je m'occupe de tout.








Le lendemain même, nous retrouvons Arima qui était devant un énorme portail noir qui menait à une gigantesque école à la fois moderne et traditionnelle.
Mais le plus marquant était l'atmosphère autours de l'école, c'était lugubre et ça sentait la mort.
Arima sortit son formulaire d'inscription et pensa aux paroles d'Igor qui disait :

                     - L'académie Shinjuku ou l'Académie de la mort, est une école de formation de futur assassin professionnel. Laisses-moi te dire une chose, il s'agit là de d'école la plus stricte et difficile en la matière mais la plus prestigieuse. Il n'y a qu'environ 10% qui en ressort diplômé et apte à être assassin, et il y aussi un taux de plus de 50% de morts, autant te le dire, soit tu réussis ou soit tu meurs et c'est aussi simple que ça. Evidemment ton but sera de ressortir diplômé de cette école si tu veux revoir ton père vivant, tu n'as donc pas le droit à l'échec. Je te souhaite alors bonne chance et survis dans ce nouvel environnement hostile, Arima Kaisuke.  




Notre héros avança tout en disant :

D'un air blasé  
                       - Une école d'assassin, hein ? Et seulement 10% réussissent et plus de 50% de mort, ça s'annonce pas bien pour moi. J'ai autant de chance de crever que d'en ressortir diplômer, cool. Mais je n'ai pas le choix, Arima Kaisuke, tu vas devoir être un homme. Que ma vie de lycéen apprenti-assassin commence ...







Et c'est ainsi que commença l'aventure d'Arima Kaisuke à l'académie de la mort, celui-ci ne se doutant pas de l'enfer qui l'attend ...







Chapitre 2 :

Nous retrouvons notre protagoniste qui entra dans l'école et remarqua en marchant dans l'allée à quel point l'atmosphère était pesante, il se sentait comme un condamné à mort le jour de son exécution.
La première chose qu'il devait faire était d'aller rencontrer le proviseur pour lui donner son formulaire d'inscription.
Arima arriva devant son bureau, il aperçu une gigantesque porte noire avec une tête de mort en or en plein milieu.
Il toqua à la porte avant d'ouvrir la porte, à ce moment-là Arima avait vraiment peur car il se disait à quoi devait ressembler le chef d'une école d'assassin, il devait sûrement être un vrai monstre.
Notre héros entra dans le bureau et remarqua qu'il faisait sombre et qu'il y avait une table au fond, et une chaise où une personne était assise.
Arima qui avait les chocottes, dit :

D'un air perplexe
                        - Euh excusez-moi, je voudrais parler au proviseur, s'il vous plait. Je suis un nouvel élève et j'aimerais déposer mon formulaire d'inscription.

En soupirant
                        - Oui c'est bien moi, répondit la personne d'une voix bien grave. Tu dois être Arima Kaisuke, Igor m'a prévenu de ton arrivé. Je te souhaite la bienvenue dans notre prestigieuse école, Arima-kun.






La personne se leva de son bureau pour se diriger vers Arima qui eu de plus en plus peur.
Mais celui-ci se rendit compte que le proviseur était sacrément petit en taille et alors qu'il marchait, il se cogna le pied contre la table et cria :

                    - Ça fait mal, bon dieu ! Il fait beaucoup trop sombre ici.






Il alluma alors la lumière et Arima se rendit compte que le proviseur n'était rien d'autre qu'un petit ours en peluche blanc en smoking noir avec un cache-œil à son œil droit !
Notre héros fût totalement surpris, il cria carrément :

D'un air renversé  
                    - Un ours en peluche, sérieusement ? Comment est-ce possible ?

En soupirant  
                   - Fermes-là, répondit le proviseur. Et j'ai un nom, c'est Kuma !

Toussant un coup
                   - Bon passons, continua Mr Kuma. Arima Kaisuke, j'imagines qu'Igor t'a déjà présenter notre école donc je n'ai pas besoin de tout te dire si ce n'est que bonne chance en enfer. Sinon je vais quand même te parler de l'organisation des cours, ici tu as le choix de choisir tes cours en fonction de ton genre.

D'un air curieux                    
                  - Oui,  répondit Arima. Et comment ça en fonction de mon genre ?

                  - En fonction de ton style d'assassinat, dit le proviseur. Par exemple, si tu es un sniper alors tu suivras des cours pour snipers ou si tu es plus dans le corps à corps alors ça sera des cours en fonction de ça, tu comprend ? Et avant que tu me demande de quel genre tu es, je vais déjà y répondre. Et pour ça, je vais te confier un simple cube qui en le touchant, se transformera en arme en fonction de tes capacités et de ton style, une arme à toi qui est appelée "Nano".






Le proviseur confia alors un petit cube noir à Arima qui le prend puis demanda :

                  - Et maintenant je fais quoi ? Il va se transformer immédiatement ?

D'un air ennuyé
                  - Il lui faudra au moins 30 minutes pour analyser tes capacités avant qu'il se transforme donc calmes-toi, répondit Mr Kuma. En attendant, viens avec moi je vais te montrer quelque chose. Tu tombes bien, ça va te servir pour ton intégration.







Mr Kuma emmena Arima dans un énorme gymnase où plein d'élèves s'étaient réunis afin d'assister à un combat.
Sur l'arène, il y avait deux personnes, une jeune fille blonde aux yeux bleues et en face d'elle, un mec aux courts cheveux verts.
La jeune fille tenait un katana en or tandis que le mec avait deux desert eagle avec lui.
En voyant ça depuis les tribunes, Arima demanda à Mr Kuma :

                     - Ils vont se battre, non ? Ont-ils vraiment le droit ? N'allez-vous pas les empêcher, Kuma-san ?

D'un air sérieux
                     - Je ne vais rien faire, répondit le proviseur. Dans cette académie, il y a ce qu'on appelle des "Death Battle" qui consiste en des duels entre élèves, mais pas des duels ordinaires, mais des duels à mort. Evidemment tu peux toujours provoquer un adversaire dans un duel simple mais le plus connus et apprécié reste le "Death Battle". Je te présente Irina Shinjuku, une des perles de notre académie et la première année la plus forte. Elle fait beaucoup de jaloux et beaucoup la provoquent en duel comme le garçon d'aujourd'hui qui a carrément osé la provoquer dans un duel à mort. Autant te le dire, elle a plus de morts à son actif que tu ne peux te l'imaginer. Je te conseille de bien l'observer, Arima-kun.








Le duel commença et le mec se mît à tirer sur Irina avec ses deux armes sans fin mais Irina coupa toutes les balles avec son katana.
Mais le garçon s’énerva et et fonça sur Irina qui gardait son air indifférent, il l'attaqua la jeune fille au corps-à-corps avec des coups de poings et des coups de pieds mais là encore Irina esquiva tous les coups.
La jeune prodige avait l'air de ne rien faire, et cela irrita encore plus le mec qui lança des fumigènes pour brouiller la vue d'Irina et en profita pour lui tirer dessus de plein fouet sans qu'elle puisse esquiver.

Mais Irina était indemne et en quelques secondes, elle parvient à mettre à terre le mec et pointa sa lame vers son cou.
Le mec qui était frustré et énervé, lâcha :

                    - Vas-y tues-moi, démon. Tu n'es pas humaine de toute façon, tes mains sont pleines de sang ...




Irina resta indifférent et sans voix, elle allait tuer le mec quand au dernier moment Arima apparaît et stoppa la jeune fille !
Notre héros dit ensuite :

D'un air résolu  
                  - Stop, c'est bon. Je ne peux pas supporter ça, les forts qui s'attaquent aux plus faibles, ça me répugne. Tu as déjà gagné ce combat alors pas la peine de le tuer.  




Le public était surpris tout comme Irina qui demanda à notre héros :

                  - Toi, qui es-tu ? Et de quel droit fais-tu ça ?

D'un air blasé
                  - Je suis Arima Kaisuke, répondit-il. Et je veux juste sauver ce mec pour qu'il puisse devenir plus fort, c'est tout.





A ce moment-là, le cube que tenait toujours Arima dans sa main droite, libéra une lumière aveuglante violette avant de se transformer en une épée avec une manche high-tech violette et une lame en forme de croissant de lune.
En voyant l'épée d'Arima, Mr Kuma pensa :

Souriant    
                    - Tu es vraiment spécial, Arima-kun. Igor-kun avait bien raison, ce "Nano" c'est le fameux "Death Scythe", l'arme du légendaire sandaime Shinigami en personne.
Dernière édition par aymard976 le ven. juin 23, 2017 9:09 am, édité 68 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Ombre&Lumière
#47
Vraiment pas mal :) Malgré les quelques fautes de français qui pique un petit peu les yeux mais rien de grave.
En creusant un peu je pense que qu ton histoire as du potentiel ! Continue Comme ça ! :)

( Zeyx ) ;)
Avatar de l’utilisateur
By aymard976
#48
Yo les gens, et c'est partit pour le troisième chapitre de ma fiction.
Bonne lecture :


Chapitre 3 :

Alors qu'Irina allait tuer son adversaire, Arima s'interposa et arrêta la jeune fille. Et au même moment, le "Nano" de notre héros se développa sous les yeux du proviseur tout souriant.
Arima en voyant son épée, lâcha :

Surpris        
                     - Quoi ? Alors c'est ça mon arme, une épée ?

Souriant        
                     - Félicitation pour ton Nano, Arima-kun, répondit Mr Kuma depuis les tribunes. Je t'expliquerai tout plus tard mais laisses-moi juste te dire une chose, cette épée est la légendaire "Death Scythe" donc prends-en bien soins.







De son côté, Irina en voyant l'épée d'Arima, recula d'un pas et pensa :

D'un air énervé  
                     - Impossible, comment ce mec peut-il avoir "Death Scythe" avec lui ? Comment ? C'est pourtant moi qui mérite le plus d'avoir ce Nano légendaire pour tous les efforts que j'ai fait, tout a été inutile. Je ne peux pas y croire.

D'un air ferme
                    - Arima Kaisuke, dit Irina en regardant notre héros droit dans les yeux. Qui es-tu pour posséder "Death Scythe", hein ? C'est moi le prochain Shinigami alors ce Nano devait me revenir de droit. Tu vas me le payer.

D'un air égaré
                   - Je ne te comprend pas, répondit Arima. De quoi parles-tu ? Et pourquoi parles-tu de Shinigami ? Qu'ai-je fait de si mal ?

D'un ton sec    
                   - Tu n'as pas besoin de le savoir, ajouta Irina en pointant sa lame vers Arima. Oui, car je te provoque en duel dans un "Death Battle", Arima Kaisuke !

Surpris      
                  - Quoi ?! Dit notre héros. Pourquoi je dois me battre contre toi ? Je n'y comprend rien du tout !

Souriant    
                  - C'est une bonne idée, lâcha Mr Kuma. Arima-kun considères cela comme un test d'entrée, tu te dois te réussir. J'aimerai voir de quoi tu es capable, ton véritable pouvoir alors fais ce combat.

En soupirant  
                   - On dirait que j'ai pas le choix, dit Arima en voyant que le public réclamait le duel. De toute façon, Igor-san m'avait prévenu, ça ne sera pas de tout repos. Si je veux sauver mon père, je dois le faire.







Le duel allait commencer, Arima et Irina se mirent à face à face prêt à en découdre après le signal.
Irina déclara :

D'un air sérieux  
                     - Si je gagne alors je prendrai "Death Scythe" avec moi, compris ? Je ne te ferrai pas de cadeaux. Ce "Nano" ne dois appartenir qu'à une seule personne et ça sera moi.

D'un air ennuyé  
                     - Je ne te comprends vraiment pas, répondit Arima. Ce n'est qu'une simple épée, pourquoi fais-tu cette crise ?








A peine Arima a t-il finit sa phrase que le signal se lança et le combat commença.
Irina fonça sur notre héros et lui donna plusieurs coups d'épée mais heureusement qu'Arima les esquiva tous même si c'était avec difficulté.
Il tenta ensuite d'en donner un à son tour mais Irina bloqua facilement et donna un coup d'épée qui força Arima à reculer.
Mais la jeune fille ne s'arrêta pas là, elle posa sa main gauche sur sa lame et son katana se voit entourer d'une aura rose sous forme de flammes puis elle fonça sur Arima et lui balança un puissant coups d'épée !

Arima avait beau réussit à bloquer l'attaque d'Irina avec son épée, cela a quand même créer une bourrasque de vent.
Et aussi, sous le pression de la puissance de l'attaque, il avait un genou au sol.
Irina en profita pour lui donner un coup de pied en plein dans le ventre qui envoya notre héros tout derrière !
Celui-ci perdit l'équilibre et tomba à 4 pattes au sol, il regarda la jeune fille et lui dit :

En soupirant    
                        - Je ne m'attendais pas à ce que tu sois aussi forte, bravo. On dirait bien que je n'ai donc aucune chance contre toi.

D'un air ferme
                       - Tu n'as jamais de chances de me vaincre, répondit la jeune blonde. Tu es nouveau mais tu n'auras pas duré longtemps, adieu ...






A ce moment-là, Irina refait la même chose qu'avant soit elle caressa sa lame avec sa main gauche afin d'invoquer l'aura rose enflammée autours de son katana. Puis elle balança net un coup d'épée juste devant Arima qui se le prend de plein fouet et cela provoqua une explosion de flammes roses sous forme d'une ligne droite !

En voyant ça, le proviseur pensa :

D'un air désinvolte  
                         -  Oh lala, elle y va pas à moitié celle-là. Elle n'a donc donc aucune pitié pour ce cher Arima-kun.





De son côté, Irina pensait avoir gagné et avança quand alors la fumée causée par l'explosion se dissipa, et la prodige remarqua qu'Arina était toujours debout en se protégeant avec son épée.
Celui-ci, lâcha :

D'un air soulagé
                       - Ouf, j'ai cru que j'allais mourir. Heureusement que l'épée a bougé toute seule bien que je ne comprend pas comment cela est possible.  J'en ai vraiment marre de ce combat, ça te dis d'arrêter maintenant ?

En soupirant    
                       - Pourquoi, pourquoi, pourquoi es-tu toujours vivant ? Dit Irina. Je vais en finir une bonne fois pour toute !






Celle-ci fonça rapidement sur notre héros et lui balança des coups d'épées rapides mais Arima soit les esquiva ou soit les bloqua, celui-ci entendait une voix en lui qui lui prévenait la direction de chaque mouvements et coups d'Irina.
Le public était étonné de voir qu'Arima arrivait à résister à Irina alias la prodige des premiers années et celle qui est destinée à devenir un des plus puissants assassins du monde.
Irina essaya de monter le rythme en augmentant la vitesse de ses coups mais Arima parvient à les contrer tout en reculant.

Souriant      
                       - C'est bien ce que je pensais, tu deviens plus fort pendant un combat, Arima-kun, pensa Mr Kuma. A ce rythme, tu as peut-être une chance.






Sur le moment, Irina commença à en avoir marre et recula un peu. Elle libéra une plus grosse aura enflammée autours de son katana et balança un coups encore plus puissants sur Arima, ce qui provoqua de nouveau une explosion similaire à toute à l'heure mais en plus gros !
Pensant avoir gagné, Irina se mît à sourire quand alors Arima apparaît derrière en étant indemne et balança à son tour un coup d'épée mais la jeune fille qui étair surprise, eu le temps d'en faire de même et les deux coups s'entrechoquèrent tout en provoquant une bourrasque et une onde choc !
Arima recula et ferma les yeux puis en les ouvrant, une aura enflammé foudroyante violette apparaît autours de son épée. Celui-ci pointa sa lame vers Irina tout en disant :

D'un air téméraire
                        -  Je ne sais pas comment, mais l'épée me parle, il me dicte comment me battre. On va en finir avec la prochaine attaque, prépares-toi.

D'un air sérieux  
                        - Bien, répondit Irina. Dans ce cas, je vais tu tuer, misérable !






Irina entoura de nouveau son katana de son aura enflammée mais cette fois-ci en encore plus intensifié puis elle fonça droit sur notre héros. Et celui-ci prît son élan et fonça lui aussi droit sur son adversaire sans sourciller, une fois l'un en face de l'autre, ils balancèrent leurs coups d'épées qui allaient s'entrechoquer de nouveau.
Sauf qu'au dernier moment, Arima prît de nouveau de l'élan et augmenta sa vitesse au point qu'il avança tellement vite jusqu'à se retrouver derrière Irina qu'on aurait dit un flash.
Et là c'était la surprise totale pour tout le monde, Irina avait été blessé au niveau de son épaule droit et elle tomba à terre pour la première fois.
Arima qui était indemne enfin presque, s'approcha de la fille et pointa sa lame vers son visage.
Notre héros lâcha ensuite :

D'un air ennuyé    
                       - Yosh, on dirait que j'ai gagné. Mais je dois avouer que tu t'es bien battue, bien joué.

D'un air frustré
                       - Alors j'ai perdu, répondit Irina. C'est donc ça perdre, j'avais perdu cette sensation depuis tout ce temps. Arima Kaisuke, je n'arrive toujours pas à accepter l'idée que tu possède "Death Scythe" mais j'ai perdu notre duel donc tu a le droit de le garder.

Souriant        
                      - Je n'y comprend toujours rien, ajouta Arima. Bon c'est pas que ça, mais je te laisses.






Arima allait partir quand Mr Kuma descendit sur l'arène et vient se mettre derrière notre héros pour lui dire :

D'un air sérieux  
                     - Arima-kun, tu sembles oublier quelque chose. Il s'agit ici d'un "Death Battle" donc le combat ne se termine qu'avec la mort d'un des deux combattants, comprends-tu ? Alors dépêches-toi de la tuer ou meurs, c'est les règles et tu n'y peux rien.





Notre héros se retourna et fît demi tour, il arriva devant Irina qui était toujours à terre et pointe de nouveau son épée vers elle.
Il lança alors un coup mais au final il visa juste à côté de la tête de la jeune fille, il reprit son épée et lâcha en lançant un regard à Mr Kuma :

En soupirant  
                     - De mieux en mieux, je m'en fous de vos règles, je n'ai jamais voulu faire ce duel moi. Vous n'avez qu'à considérer cela comme un match nul, c'est aussi simple que ça.

                    - Kaisuke-kun, répondit Irina. Tu es donc vraiment quelqu'un d'unique, j'en ai pas finit avec toi, crois-moi.

D'un air blasé
                    - Bien alors reviens me voir quand tu veux, dit Arima en s'en allant. Quant à vous, Kuma-san, j'imagines que vous n'êtes pas contre un match nul, non ? Après tout, c'est dans l'intérêt de l'école, Shinjiku-san est un prodige donc laissez-là vivre.

En soupirant  
                    - Je veux bien laisser passer ça pour cette fois, répondit le proviseur. Mais saches que tu ne pourras pas toujours échapper à la réalité de cette école, Arima-kun. Tôt au tard, tu devras toi aussi tuer si tu ne veux pas être tuer.






Le public était vraiment sous le choc après avoir vu Irina perdre face à un nouvel élève.
Et dans le public justement, il y avait deux personnes en particulier, l'une d'elle était une fille du même âge qu'Arima, ayant des courts cheveux roux hérissés attachés avec deux couettes et des yeux bleues. Tandis que l'autre était un garçon du même âge ayant des courts cheveux bouclés blonds et des yeux bleues.

La fille se leva et s'en alla puis elle se retourna vers le garçon qui était toujours assit entrain d'observer Arima et lui dit :

D'un air décomplexé    
                          - Takumi-kun, ne me dis pas que tu es encore tombé amoureux d'un élève qui plus est le nouveau ?

Souriant        
                         - Tu n'arrêtera donc jamais avec ça, Yuri-chan, répondit le garçon en se levant. Après tout, ce type a quand même réussit à vaincre Nee-chan. On dirait bien cette année, on aura de la concurrence, je vais bien s'amuser avec toi, Kaisuke-chan.
Avatar de l’utilisateur
By aymard976
#49
Bonjour tout le monde, je dois faire avancer l'histoire donc allons-y vite avec ce nouveau chapitre.
Bonne lecture :


Chapitre 4 :

Après son duel contre Irina, notre héros décida de se rendre de son dortoir assigné pour aller se reposer.
Celui-ci ignorait qu'il venait de se créer une réputation après avoir battu la prodige Irina, tous les élèves pensaient qu'Irina n'était pas à fonds ou qu'Arima avait triché mais ils ne pouvaient pas croire qu'un nouveau puisse vaincre la plus forte comme ça.

De son côté, Arima devant devant son dortoir qui se trouvait un peu loin de bâtiment principal et en plus de ça, le dortoir était grand et vieux, et dégageait une aura lugubre qui ferra hésiter notre héros d'y entrer.
Il prit alors son courage à deux mains et toqua à la porte avant d'entrer, mais là une personne ouvrit la porte et montra son visage qui était tout en sang avec des yeux rouges.
En voyant ça, Arima cria de peur alors que la personne lui demanda :

D'un ton sec  
                        - Toi, qui es-tu ?

D'un air perplexe
                        - Je suis un nouveau, Arima Kaisuke, répondit-il. On m'a assigné à ce dortoir, voilà vous savez tout.





La personne ouvrit la porte et laissa Arima qui se rendit compte que le dortoir était tout à fait normal à l'intérieur.
Et que la personne était un homme grand et musclé qui avait des courts cheveux bouclés noirs et des yeux rouges, et qui était habillé en militaire.
Celui-ci dit à Arima :

D'un air décontracté  
                        - Ah c'est donc toi le nouveau, celui est déjà connu dès son premier jour. Ravi de faire ta connaissance, moi Jin Karasuma, le gardien de ce dortoir. Ah et ne fais pas attention au sang sur moi, malheureusement je suis un fétichiste du sang donc je peux très vite partir en vrille car il me faut boire une quantité de sang par jour pour survivre, oui je suis un vampire. Et bienvenu au dortoir E, Arima Kaisuke.

D'un air soulagé  
                       - Finalement vous êtes normal enfin non, répondit Arima. Merci pour l'accueil, puis-je aller me reposer dans ma chambre ?

Souriant        
                       - Oui, ajouta Jin. Mais avant ça, tu vas devoir passer un petit test que passe tous les nouveaux, ok ? Ne t'inquiètes pas, tu vas juste devoir me laisser boire un peu de ton sang, c'est pour te tester comme je l'ai fait pour les autres résidents du dortoir.

Étonné          
                       - Boire mon sang ?! Dit notre héros. Et puis quoi encore ?!  Et puis bordel, je suis tellement fatigué que je vais pas me plaindre, tenez.






Arima sortit un couteau-suisse de sa poche et se coupa sur la main droite puis laissa Jin boire le sang qui en découle.
Une fois qu'il a passé le test, Arima s'en alla en laissant Jin seul.
Celui-ci toucha ses lèvres et lâcha :

Souriant          
                        - Ce sang, je me disais que ce gosse me disait quelque chose. Arima Kaisuke, je crois bien que je vais m'amuser avec toi.







Nous retrouvons Arima qui arriva dans sa chambre et qui se balança directement sur son lit pour se reposer.
Il pensa alors :

D'un air blasé    
                          - Je n'avais jamais passé une journée aussi mouvementée, c'est pour cette raison que je ne voulais pas aller au lycée.






Mais alors qu'il allait fermer les yeux pour dormir, quelque chose tomba sur notre héros et c'était plutôt quelqu'un.
Il s'agissait de la même jeune fille au cheveux roux que dans le précédent chapitre.
Celle-ci se mît debout sur le lit d'Arima et lui dit :

D'un air désinvolte    
                         - Yo le nouveau, bienvenue ! Je suis Yuri Yagami, enchanté !      

D'un air ennuyé  
                         - Euh j'aimerai bien dormir, répondit Arima. Sinon je suis Arima Kaisuke, enchanté. Bien, peux-tu me laisser dormir ?

D'un air ardent  
                         - Non ! Dit Yuri. Kaisuke-kun, tu n'as pas le temps de dormir ! Viens avec moi, on va rejoindre les autres !

D'un air blasé    
                         - J'en ai pas envie, répondit-il. Mais je ne crois pas que tu comptes me laisser tranquille donc je vais te suivre.

Souriant          
                        - Cool ! Cria Yuri. Allons-y, tout le monde nous attend  !








Yuri emmena Arima dans un salon plutôt grand où tous les résidents du dortoir s'étaient réunis.
Il y avait même le même garçon blond du second chapitre qui était avec 4 autres personnes.
La première personne était un garçon de seconde année Shun Ishida qui avait des cheveux mi-longs bouclés bruns qui empêchait de voir es yeux et était plutôt calme, la seconde personne était Kaori Himura une jeune fille de première année qui avait des long cheveux bleus et des yeux noirs tout avec un corps bien formé. La troisième personne était encore une jeune fille mais de troisième année, Yukino Kaede qui avait des cheveux mi-longs oranges avec des yeux verts et qui portait des lunettes.
La dernière personne quant à elle était aussi un garçon de première année, Kazuma Mishima et qui avait des cheveux rouges avec une queue de cheval et des yeux marrons.
Toutes les personnes se présentèrent à Arima, de Shun à Kazuma.
Il ne restait plus que Takumi qui alla serrer la main d'Arima tout en lui disant :

En soupirant    
                         - Te voilà, Arima Kaisuke, celui qui est parvenu à vaincre Nee-chan. De près, tu n'as pas l'air si fort que ça. Je suis Takumi Shinjuku, enchanté.

Étonné          
                        - Tu es le frère d'Irina ? Répondit Arima. Maintenant que je te regarde, c'est vrai que lui ressemble beaucoup, on dirait des jumeaux.  

                        - C'est bien ça, ajouta Takumi. Mais ne t'inquiètes pas, je ne suis du pas du genre à vouloir venger ma sœur enfin tu verras bien.

D'un air curieux  
                       - Et ta sœur où est-elle ? Demanda notre héros. Habite t-elle dans ce dortoir ?

D'un air sage  
                      - Shinjuku-san n'est pas dans ce dortoir, répondit Kazuma. En tant que prodige et fille de la famille Shinjuku, elle a son propre bâtiment à elle tout comme le reste du conseil. Disons qu'il n'y a que Takumi qui soit dans un dortoir normal, il n'est pas au même niveau que sa sœur.

Réfléchissant  
                      - Je vois, dit Arima. Alors comme ça Irina a son propre bâtiment, cool pour elle. Mais c'est quoi le conseil ?

Souriant      
                      - Le conseil est un peu le gouvernement de l'académie, déclara Yukino. Ils sont là pour diriger main dans la main avec le proviseur, mais la plus part du temps ils servent de police. Pour tout te dire, ce sont juste des prodiges qui sont destinés à devenir des puissants assassins. Ils sont au nombre de 7 et le leader est le président du conseil qui est l'élève le plus puissant de notre école, c'est le favori au titre de Shinigami. D'ailleurs, moi Yukino Kaede je suis la troisième vice-présidente du conseil. Mais pour certaines raisons, j'ai décidé de rester dans ce dortoir qui m'est cher.

Étonné        
                      - Alors tu fais partie des plus puissants élèves ? Demanda Arima. Des futurs prétendants au titre de Shinigami ? Mais c'est quoi en fait ce Shinigami ? J'avais entendu Irina en parler lorsqu'elle avait vu mon épée mais je n'y comprenais rien du tout.

D'un air sérieux  
                       - Tu ne sais donc rien ? Répondit Kaori. Bien, je vais tout t'expliquer. Le Shinigami ou traduit par le "Dieu de la mort" est le titre que l'on décerne au plus puissant assassin au monde, c'est un honneur mais sans égal que de recevoir ce titre.  Depuis l'apparition de ce système d'assassin, il y a eu 4 Shinigamis dont justement ce quatrième l'est encore aujourd'hui. On raconte que le troisième était le plus puissant mais va savoir.






Et la fête entre résidents continua avec Yuri qui s'amusait à mettre l'ambiance.
Pendant qu'Arima lui était dans la terrasse, accoudé au balcon entrain de regarder le paysage.
Une personne vient à sa rencontre et il s'agissait de Yukino qui vient se mettre à gauche de notre héros et lui dit :

Souriant          
                         -  Kaisuke-kun, pour ton premier jour tu n'es pas passé inaperçu. Non seulement tu possède la légendaire "Death Scyte" appartenant au troisième Shinigami mais en plus, tu as vaincu Irina un membre du conseil et pire encore, tu n'as pas respecté les règles du "Death Battle". Je ne sais pas ce que tu veux et ce que tu cherches en venant ici mais essayes de te calmer, veux-tu ?    
 
En soupirant      
                         - Je suis toujours calme, répondit Arima. Dis moi, comment fait-on pour intégrer le conseil ? Faut-il être obligatoirement un prodige ?

D'un air fouineur
                         - Alors c'est ça ton but ? Intégrer le conseil ? Dit la jeune fille. Saches que pour intégrer le conseil, tu as un moyen ultra-simple, c'est de tuer un des membres du conseil dans un "Death Battle". Tu aurais pu l'être si tu avais tué Irina à ce moment-là, mais tu ne l'as pas fait. Alors es-tu prêt à tuer ?

D'un air blasé    
                          - On verra bien, lâcha Arima. Tout ce que je sais, est que je dois survivre et devenir le meilleur si je veux sauver une certaine personne donc le moment venu, je n'aurai pas d'autre choix.

Expirant un coup
                         - Je vois, ajouta Yukino en retournant dans le salon. Mais laisses-moi te prévenir Kaisuke-kun, en battant Irina tu es devenu une nouvelle cible aux yeux de beaucoup alors fais attention à toi mais ça serait bête de mourir comme ça. Ah j'oubliais, comme tu n'as pas respecté le règlement tu vas devoir subir une sanction mais rien de grave donc voilà.









La journée passa et on était déjà le lendemain.
Notre héros qui avait dormit tard suite à la fête, se leva en retard et a dû se dépêcher pour aller dans son premier cours.
Il s'agissait d'un cours pour les assassins utilisant des épées ou armes du genre et le cours se passait dans une arène.
Arrivé en retard, Arima alla s'excuser auprès du prof puis alla dans son coin.
Le prof qui était un vieux aux courts cheveux lisses blancs aux yeux tout le temps fermés et avec une moustache blanche.
Il portait un smoking tout blanc et classe. Il avança vers les élèves et dit :

                          - Bon aujourd'hui nous accueillons un petit nouveau dans la classe, Arima Kaisuke. Et vu que c'est sa première fois, veuillez être indulgent avec lui si vous le voulez bien. Bien commençons l'entraînement, mettez en groupe de deux et simulez un combat pour commencer les bases.





Pas si loin de l'arène, nous retrouvons Irina qui était avec son assistant qui était un garçon de son âge qui était habillé en majordome et qui avait des cheveux mi-longs noirs et des yeux noirs tout en portant des lunettes.
Le majordome dit à maîtresse :

                           - Irina-sama, vous avez une réunion avec le conseil à 12h et une autre à 14h avec des représentants de la société d'armes "Shoot".  

D'un air sérieux  
                           - Bien, répondit Irina. Je te laisses t'occuper du reste, Claude.






A ce moment-là, Irina entra dans l'arène et aperçu que tous les élèves étaient à terre et K.O sauf un qui était encore debout avec son épée. Elle fût encore plus surprise quand elle aperçu  celui qui était debout, car il s'agissait d'Arima.
Avatar de l’utilisateur
By aymard976
#55
Et ça continue avec le cinquième chapitre de ma nouvel fiction, les amis !
Bonne lecture :



Chapitre 5

Alors qu'elle ne s'y attendait pas du tout, Irina tomba sur Arima qui avait mit tous ses adversaires au tapis.
La jeune fille se tourna vers notre héros et lui demanda :

Surpris        
                          - Mais que s'est-il passé ici ? C'est vraiment toi qui a fait ça ?

D'un air égaré    
                          - Aucune idée, répondit Arima. Je me rappelle juste avoir sortit mon épée et puis c'est le trou noir total, je m'en souviens plus. C'est vraiment bizarre, est-ce vraiment moi qui ai fait tout ça ?  

En soupirant      
                          - Alors tu ne t'en souviens plus ? Dit Irina. C'est vraiment étrange tout ça, Arima Kaisuke. Tous les élèves sont inconscients mais encore vivants donc nous pourrons leur demander ce qu'il s'est passé. En attendant, je m'en vais mais je n'ai plus rien à faire ici.







Irina s'en alla mais Arima essaya de l'arrêter pour lui demander quelque chose mais Claude vient se mettre en travers du chemin de notre héros et lui dit :

D'un air sérieux  
                         - Ne fais pas un pas de plus, misérable vermine. Ne t'approches plus d'Irina-sama comme ça, compris ?





Sur le coup, Irina s'en alla vraiment avec son majordome.
Seul au milieu de tous les élèves K.O, Arima se dit :

D'un air embêté  
                        - C'est vraiment bizarre, je m'en souviens vraiment pas, comment est-ce possible ? J'ai l'impression d'avoir été ailleurs et que mon corps ne m'appartenait plus, enfin je n'y comprend rien.







Témoin de la scène depuis le couloir, Kuma est vite rejoins par le vieux prof en smoking blanc.
Celui-ci dit au proviseur :

                         - J'imagine que vous avez tout vu, n'est-ce pas ?

D'un air sérieux  
                         - C'est bien juste, répondit Mr Kuma. Pendant un cours instant, il a prît le dessus sur lui, il s'était réveillé, "Death Scythe". Je crois qu'Arima-kun est encore trop faible pour le contrôler, je vais devoir garder un œil sur lui.

D'un air curieux  
                         - Et donc, qu'allons-nous faire ? Demanda le prof. Devons-nous agir maintenant ?

Souriant        
                         - Il est encore trop tôt pour agir, ajouta le proviseur en partant. Tout ça peut m'être utile, continuons de regarder dans l'ombre comme nous le faisons ...







Les heures passèrent et on était déjà 17h lorsque tous les cours étaient finis et que les étudiants retraient aux dortoirs ou aller dans leur club.
Nous retrouvons Arima qui était entrain de marcher dans un couloir afin de rentrer au dortoir quand il passa devant le tableau d'affichage des nouvelles et aperçu une feuille où il avait écrit "CONVOCATION : Arima Kaisuke est convoqué dans la salle B-5 à 17h ! URGENT, TU AS INTÉRÊT A VENIR !!".
En voyant ça, Arima lâcha :

D'un air blasé      
                           - Et c'est quoi encore ça ? Qu'est-ce que j'ai fait ?  







Notre héros finit par arriver dans la salle demandée et remarqua qu'il s'agissait de la salle du club de cuisine.
Et dans la salle se trouvait Kaori, Kazuma et d'autres personnes qu'il ne connaissait pas.
Ne comprenant ce qu'il faisait là, Arima entra mais là la porte se ferma et Yukino fait son apparition.
Celle-ci dit alors :

D'un air relax  
                           - Alors tu es venu, Kaisuke-kun. Il est temps pour toi de faire face à ta sanction pour avoir désobéit aux règles du "Death Battle", et c'est pour ça que tu es ici !

D'un air curieux  
                           - Quoi ?! Demanda Arima. Ma sanction ? Ah maintenant que tu le dis, je m'en souviens. Bien, et en quoi consiste cette sanction ?

Souriant              
                           - A aider le club de cuisine à survivre ! Répondit Yukino. Oui, Kaisuke-kun, tu vas intégrer ce club et tu vas faire ton possible pour qu'il ne coule pas. Voilà en quoi consiste ta sanction !

Étonné            
                          - Le club de cuisine ?! Dit le héros. C'est quoi cette sanction, senpai ?! Et pourquoi devrais-je accepter ça, hein ?! Sérieusement, un club de cuisine dans un école d'assassins ?

                          - Tu n'y peux rien et un véritable assassin doit savoir doit faire au cas où, ajouta Yukino. Je compte sur toi, Kaisuke-kun !






Yukino s'en alla en laissant Arima qui était hésitant à rester là mais il savait qu'il n'avait pas le choix.
Kazuma qui portait maintenant un bandeau noir sur ses cheveux, vient alors tapoter le dos de notre protagoniste et lui dit :

D'un air sage    
                          - On compte sur toi, Arima. Ne nous déçois pas, fais de ton mieux.

D'un air ennuyé  
                          - Je n'ai pas vraiment le choix, répondit Arima. Et qu'est-ce que je dois faire exactement ? Et puis surtout, que voulait-elle dire par empêcher le club de couler ?

D'un air gêné  
                         - Euh bien, dit Kaori. Euh bien, disons que notre club est vraiment mal, nous avons perdu beaucoup de duels et n'avons rien prouver donc le conseil prévoit de dissoudre ce club d'incapables.

D'un air curieux
                         - Je vois alors vous avez juste besoin de remonter dans l'estime du conseil, c'est ça ? Demanda Arima. Dis comme ça, c'est pas vraiment difficile. Quels sont vos plans pour ça ?

D'un air sérieux  
                          - Ce n'est pas aussi simple que tu ne le crois, répondit Kazuma. Comme tu l'avais dit à Yukino-senpai, un club de cuisine dans une école comme la notre est un peu ridicule, ce qui fait que nous sommes un peu mal vus des autres. Il faudrait déjà penser à redresser notre côte de popularité et ainsi nous pourrons survivre mais pour ça, il n'y a qu'un seul moyen.

                          - Un seul moyen ? Lâcha Arima. Quel est ce moyen ?







Kazuma sortit alors une feuille de sa poche et il s'agissait d'une affiche pour un concours inter-club qui allait bientôt se dérouler.
Notre héros en lisant l'affiche, déclara :

                          - Alors vous voulez participer à ce concours ? C'est une bonne idée, pourquoi pas ?

D'un air hésitant
                          - Mais nos chances de gagner sont vraiment bas, répondit Kaori. Euh, il y a trop de concurrence et je penses surtout au club de tir de Saotome-senpai qui gagne tout le temps.

Réfléchissant      
                         - Le club de tir de Saotome-senpai ? Dit le héros. C'est qui ce type ? Je crois avoir déjà entendu son nom dans les couloirs mais je n'y faisais pas attention.

                         -  Hayama Saotome n'est pas n'importe qui, répondit Kaori. C'est un deuxième année ancien membre du conseil. Je ne sais pas pourquoi il a quitté le conseil mais c'est sûr qu'il ne déméritait pas sa place, c'est un expert en tir et en tout ce qui concerne les armes à feux. Grâce à ses capacités, son club écrase tout sans pitié.

D'un air sérieux  
                          - Nous avons quasiment aucune chance contre lui et puis il y a encore un plus gros problème, ajouta Kazuma. Pour s'y inscrire, il nous faudrait l'accord du conseil mais ça m'étonnerait qu'ils acceptent après avoir vu ce club échouait à plusieurs reprises. Autant te le dire, nous sommes vraiment bloqués et même si nous voulons participer à ce concours pour montrer ce dont nous sommes capables, nous devons faire face à la réalité. Et la réalité est que ce club n'a aucune chance mais nous abandonnerons pas aussi facilement.

Souriant          
                         - Encore heureux que vous avez de la détermination, répondit Arima. En gros ce qu'il faut, c'est juste que le conseil accepte notre participation, n'est-ce pas ? Je crois que j'ai une idée pour ça.

D'un air curieux  
                          - Le but est évidement de gagner le concours à la fin, mais que comptes-tu faire ? Demanda Kaori. Euh, Kaisuke-kun, j'ai l’impression que tu es sûr de toi.

                          - Moi aussi j'ai cette impression, dit Kazuma. Que mijotes-tu, Arima ? Maintenant que tu es un membre du club, tu peux te permettre d'agir. Bien, quel est ton plan pour faire en sorte que le conseil accepte notre participation ?  

D'un air serein  
                          - Vous le découvrirez plus tard, répondit notre héros en s'en allant. Tout ce que je peux vous dire est que le conseil ne pourra qu’approuver notre participation, c'est sûr. Yosh, je vais mettre mon plan en action, je reviens très vite !








Quelques instants plus tard, nous retrouvons Arima qui était avec Yukino dans un couloir.
La jeune fille se mît à sourire puis lâcha :

                          - Tu tiens vraiment à faire ça, Kaisuke-kun ? Il n'y aura pas de retour en arrière possible après ça, tu sais ?

D'un air serein  
                         - Je le sais bien et c'est pour ça que je t'en parle, répondit Arima. Alors réponds-moi, c'est possible oui ou non ?

D'un air relax  
                         - Comme tu le veux, dit Yukino en se retournant. Nous sommes prêts à te laisser ta chance mais ne viens pas chialer plus tard, Kaisuke-kun.

Souriant        
                        - Aucune chance que ça arrive, ajouta Arima. Je te revaudrai ça un de ces jours, senpai.







Yukino s'en alla et notre héros en fît de même.
Il finit par croiser Kazuma qui l'attendait poser contre le mur, celui-ci lui demanda :

D'un air sérieux
                         - Alors qu'as-tu fait, Arima ?  

Souriant          
                         - J'ai fait ce que je devais faire, répondit notre héros. Je ne suis pas un expert en assassinat mais il y a un domaine où je me débrouille pas si mal et il est temps pour moi d'utiliser cette force. Kazuma, tu verras ça demain, mais prépares-toi déjà !






Notre héros continua ainsi son chemin en laissant Kazuma qui se posait toujours des questions sur le plan d'Arima.








Le lendemain matin, il y avait toute une foule d'élèves devant le tableau d'affichage des nouvelles.
Nous retrouvons Kazuma et Kaori qui se dirigeaient vers leur salle de cours mais en voyant la foule, ils décidèrent d'aller voir de quoi il s'agit. Kazuma s'approcha du tableau tout en se disant :

                        - Qu'est-ce qui peut bien se passer ici ? Pourquoi une telle foule ?    






Celui-ci se mît à lire ce qu'il y avait sur le tableau et remarqua qu'il s'agissait de la liste de tous les clubs inscrits pour le concours inter-club de l'académie, plus encore, le club de cuisine y était.
Mais Kazuma ne s'attendait pas à voir la suite, il y écrit en gros "EN PRIME, LE PRINCIPAL DUEL DE CE TOURNOI : LE CLUB DE CUISINE D'ARIMA KAISUKE VS LE CLUB DE TIR D'HAYAMA SAOTOME !!! UN DEATH BATTLE ENTRE CLUB, LEQUEL DES DEUX VA SURVIVRE ?!".


Pas si loin du tableau, nous retrouvons Arima qui était posé entrain de regarder la foule.
Celui se retourna et s'en alla tout en disant :

                        - Bon, c'est pas que ça mais j'ai un duel à aller préparer ...
Avatar de l’utilisateur
By aymard976
#57
Hello les amis, le sixième chapitre de ma fiction est enfin prêt à sortir !
Bonne lecture :


Chapitre 6

Après l'annonce des clubs participants au concours inter-club et du "Death Battle" entre le club de cuisine et celui de tir, tous les élèves étaient impatients d'y être.

Nous nous retrouvons dans un gigantesque salle où plusieurs personnes s'étaient réunis autours d'une longue table.
Et parmi ces personnes, il y avait Yukino et Irina. L'une des personnes lâcha :

                          - Arima Kaisuke, il nous aura bien causé des problèmes, celui-là. Yukino, je compte sur toi pour ce que tu sais déjà.

Souriant          
                          - Cela va être intéressant, répondit Yukino. Tu ne penses pas la même chose, Irina-chan ?

En soupirant      
                          - Je n'ai aucun intérêt pour ce genre de choses, dit Irina. Si vous n'avez plus rien d'important à dire alors je m'en vais.





Sur le coup, Irina se leva et s'en alla tandis que Yukino ajouta :

D'un air décontracté  
                        - Toujours aussi coincée, elle ne changera donc jamais celle-là ...









Pendant ce temps dans-là dans une des salles de l'Académie et plus précisément une salle de tir.
Cette salle de tir était le repère du club de tir de Hayama Saotome qui justement ne s'attendait pas à la provocation en duel d'Arima.
Nous retrouvons Hayama qui était assis sur un fauteuil entouré de ses hommes et de jolies filles. Hayama était belle homme de race noire avec des longs cheveux blancs en chignon et des yeux noirs.
Un de ses hommes vient à ses côtés et lui dit :

                        - Boss, il semblerait que nous ayons de la visite.

D'un air curieux
                        - De la visite ? Demanda Hayama. Qui ça peut-être ?




Alors qu'il tournait le dos aux cibles pour s'entraîner aux tirs, Hayama sortit son magnum et parvient quand même à toucher la cible en plein cœur tout en étant assis puis il se mît à sourire.
Et à ce moment-là, l'invité en question entra et il s'agissait d'Arima qui déclara :

D'un air sarcastique
                        - Alors c'est toi Hayama Saotome-senpai ? Tu m'as l'air assez fort, bien.

Souriant            
                        - Et toi tu dois être Arima Kaisuke, je me trompe ? Répondit Hayama. Tu m'as bien l'air faible, je me demande comment t'as pu battre Irina, as-tu triché par hasard ?

                        - Je ne suis pas là pour parler de ça, dit notre héros. A ce qu'il parait, tu es un ancien membre du conseil ? Alors tu dois avoir un certain niveau, je voulais m'assurer de cela.

En  soupirant  
                       - Tu en as du culot mon petit, ajouta Hayama. Oser venir ici et me provoquer en vu de notre prochain duel, tu n'as peur de rien.






Hayama se leva et s'approcha d'Arima jusqu'à se mettre juste en face de lui.
Puis il dit :

                       - Tu veux savoir pourquoi j'ai quitté le conseil ? C'est parce que la seule chose qui m'intéresse est de voir mes adversaires à terre entrain de me supplier de les épargner et que je les tue afin de les regarder mourir de honte. Et le prochain sur la liste, c'est toi Arima Kaisuke.  

D'un air ennuyé
                      - J'ai bien peur que non, répondit Arima. Mais tu peux dire tout ce que tu veux, ça sera toi qui serra à terre.

                      - Hâte de voir ça, dit Hayama. De me voir entrain de te tuer, petit nouveau.






A ce moment-là, notre protagoniste fît demi-tour et s'en alla, mais avant de quitter totalement la pièce, il lança un dernier regard à Hayama tout en lui disant :

D'un air résolu
                       - Saches que je ne serai pas ton adversaire, non. Ton adversaire sera le club de cuisine !







Après qu'Arima soit parti, Hayama alla se rasseoir sur son fauteuil tandis que l'un de ses hommes vient à ses côtés pour lui dire :

                     - Boss, qu'allons-nous faire ? Devenons-nous nous occuper d'eux ?

En soupirant
                     - Sois patient, répondit Hayama. J'ai déjà un plan, contentes-toi de regarder, Vaz.









Ainsi les heures passèrent et la fin des cours, et il était déjà l'heure des clubs.
Et nous retrouvons nos amis du club de cuisine qui étaient entrain de réfléchir à ce qu'ils allaient bien pouvoir faire pour le concours.
En tant que président du club, Kazuma se mît devant tout le monde et déclara :

D'un air réfléchi
                        - Bon, maintenant il est temps de trouver ce que nous allons faire. A cause de ce "Death Battle", nous nous devons de réussir ou sinon c'est la fin pour ce club. Alors toutes vos idées sont bonnes.

Réfléchissant  
                        - Il suffit de trouver un plat qui puisse nous faire gagner à coup sûr, répondit Arima. Mais il y a trop de possibilités et je ne sais pas quoi choisir !

D'un air hésitant
                        - Euh, j'ai une idée, dit Kaori. Et si nous mélangeant cuisine et assassinat, ne pouvons-nous pas trouver quelque chose de bien ? Enfin, euh, je penses.

D'un air épaté
                        - Mais oui c'est ça ! Lâcha Arima. Kaori-san, tu as raison, j'y avais pas pensé ! Du coup, il faut faire un plat mortel !

                        - Plus facile à dire qu'à faire, répondit Kazuma. Mais ce n'est pas une mauvaise idée, nous devons même nous pencher dessus. Cependant j'ai beau réfléchir, j'ai aucune idée de plat qui vient en tête.

D'un air blasé  
                       - Trop réfléchir m'a épuisé, ajouta notre héros. Et puis m**de, c'est trop difficile !

                       - Euh, moi aussi je n'ai pas d'idées, dit Kaori. Le concours est dans 1 semaine, nous devons vite choisir.






Après quelques minutes de réfléxion où chacun regardait à droite à gauche, personne ne trouva d'idées.

D'un air fatigué
                         - Ça va être chaud, lâcha Arima qui prît un air surpris. Chaud ? Chaud ? Ah mais oui ! Kazuma, Kaori-san, j'ai trouvé la solution à notre problème. Ecoutez-moi bien, avec ça on ne peut que gagner, c'est sûr !







Dès qu'Arima a finit sa phrase, la porte s'ouvrit et il s'agissait de Yuri qui dit :

                        - Les amis, c'est urgent, venez vite avec moi !

Étonné          
                       - Yuri, que se passe t-il ? Demanda Kazuma. Et pourquoi as-tu l'air si pressée ?

D'un air sérieux
                       - Venez voir de vous même, répondit Yuri. Enfin, cela concerne beaucoup plus Kaisuke-kun.

D'un air curieux
                       - Moi ? Dit Arima. Qu'est-ce que cela peut bien être ?







Nos amis suivirent alors Yuri qui les menèrent au tableau d'affichage des nouvelles où des nouvelles affiches venaient d'être collées.
Et nos amis ne s'attendaient pas à voir cela, surtout Arima qui fût sous le choc.
Il s'agissait d'une affiche disant "A partir d'aujourd'hui la tête de celui qui a triché dans son combat contre Irina Shinjuku, Arima Kaisuke, est mise à prix ! A TOUS LES ETUDIANTS, CELUI QUI ABATTRA CE TRICHEUR QUI A BAFOUE L'HONNEUR DE NOTRE CHERE IRINA, RECEVRA UNE PRIME DE 2 MILLIARD DE YEN !!".

En voyant ça, Arima resta sans voix tandis que Takumi se montra et vient se mettre à gauche de notre héros pour dire :

D'un air sérieux      
                        - On ne sait pas qui est le responsable, mais c'est une belle somme. Cela risque d'encourager beaucoup, Kaisuke-kun.

D'un air embêté  
                        - Bon sang, ajouta Kazuma. Avec ça, on ne sera plus tranquille pour préparer le concours. Celui qui a fait ça le payera.

En soupirant  
                       - J'ai donc une prime sur la tête, répondit Arima. Bien, en plus 2 milliards ça fait beaucoup pour moi. Mais sachez que cela ne m'empêchera pas de donner mon maximum pour le concours !

                       - Tu n'as pas l'air de prendre ça au sérieux, ajouta Takumi. Mais peut-importe, je n'ai pas de concours à préparer donc je m'occuperai de découvrir le responsable de tout ça.








Pas si loin du tableau d'affichage, nous retrouvons Yukino qui venait d'apprendre la nouvelle.
Celle-ci fît demi-tour et s'en alla, puis elle remît en place ses lunettes avant de dire :

En soupirant  
                       - Et moi qui voulais qu'il soit plus discret, c'est bien raté. Je t'avais prévenu, Kaisuke-kun, fais attention à toi mais ça serait bête de mourir comme ça ...








Au même moment dans la salle du club de tir, nous retrouvons Hayama et sa bande.
Il y avait une personne en plus, cette personne vient se mettre devant Hayama qui était assis sur son fauteuil et lui demanda :

                       - Tu es sérieux, Hayama ?

Souriant          
                       - Oui, répondit Hayama. Bien, que comptes-tu faire ?

D'un ton sec  
                       - Le tuer, ajouta la personne. Les 2 milliards seront à moi.

Rigolant          
                      - Alors je compte sur toi, dit Hayama. De nous tous, tu es l'un des mieux placé pour le faire. Alors que la chance soit avec toi, Shun Ishida ...
Avatar de l’utilisateur
By aymard976
#60
Salut les gens, l'histoire continue avec le septième chapitre de Death Academia.
Bonne lecture :

Chapitre 7 :

Dès le lendemain après la tête d'Arima ai été mise à prix, nous le retrouvons entrain de se diriger vers la salle du club de cuisine.
Alors qu'il marchait, Arima ressentait des envies meurtrières autours de lui et une centaines de lettres dans la gueule, chacune de ces lettres étant des duels en "Death Battle".
En voyant toutes les lettres, il se dit :

D'un air blasé      
                           - De mieux en mieux, je ne peux pas faire autant de duels, bon sang.






Il finit par arriver dans la salle du club où Kazuma vient à sa rencontre et celui-ci avait avec lui tout un paquet de lettres toutes destinées à Arima. Kazuma balança le paquet devant notre héros et lui dit :

D'un air embêté    
                          - Ce n'est que le début et ce n'est pas prêt de s'arrêter, Arima. Avec ça, ça va être difficile de nous préparer pour le concours.

                         - Je le sais bien, répondit Arima. Les gens sont prêts à tout pour avoir cette somme, je peux les comprendre. Mais ne t'inquiètes pas pour ça, cela n'empêchera pas notre club de gagner ce concours grâce à mon idée.

D'un air hésitant  
                         - Euh, Kaisuke-kun, quelle est ton idée ? Demanda Kaori. Tu n'es pas obligé de le dire, euh, s'il te plait.

Souriant          
                         - Je vais vous le dire, répondit notre héros. J'ai toujours vécu seul avec mon père, et vu que celui-ci tenait un bar, il passait la nuit à son travail. Et comme j'étais seul, j'ai du apprendre à me débrouiller et j'ai apprit à cuisiner grâce aux livres laissés par mon père et à ses conseils. J'ai pu inventer toutes sortes de plats depuis, et aujourd'hui l'un de ces plats va pouvoir nous servir !

D'un air curieux
                        - Un de tes anciens plats ? Demanda Kazuma. Et quel est ce plat en question ?






Arima prît alors un bol et se dirigea vers le tiroir où étaient rangés les couverts et remarqua qu'il y avait des lettres de duel pour un "Death Battle" à la place des couverts qui avaient disparus .
Notre héros lâcha :

D'un air ennuyé      
                         - Bon sang, ils abusent un peu. J'en ai déjà marre de ces duels.  

                         - Moi aussi j'en ai marre, répondit Kazuma. Il faudrait vite retrouver le coupable et arrêter tout ça.






A ce moment-là, Takumi se montra et vient se mettre devant la bande puis déclara :

D'un air réfléchi
                        - Et c'est là que j'apparais, les amis. Comme je vous l'avais dit hier, j'ai pu mener mon enquête et elle a bien avancé.

D'un air curieux
                        - Qu'as-tu trouvé ? Demanda Arima. Tu sais qui est le coupable ?

D'un air sérieux
                        - Je ne peux pas encore le prouver, répondit Takumi. Mais je sais déjà de qui il s'agit.







Takumi se mît à se rappeler de ce qu'il avait fait ce matin.
Alors que tout le monde allait en cours, Takumi avait décidé de se rendre dans un certain endroit, la salle du club de tir.
Là-bas, il retrouva un élève musclé et grand qui l'empêcha d'avancer tout en lui disant :

                        - Toi là, qu'est ce que tu nous veux, hein ? Retournes vite en cours, mais le boss n'a pas que ça à faire.

En soupirant  
                       - Je m'en fous qu'il n'ai pas que ça à faire, répondit Takumi. Je suis là pour le voir et je partirai qu'après lui avoir parler.





Hayama se montra et claqua des doigts pour que le colosse laisse entrer Takumi.
Takumi alla se mettre devant Hayama qui était assis sur son fauteuil et lui dit :

D'un air courtois  
                         - Bien le bonjour, Saotome-senpai. Cela fait longtemps que l'on se s'était pas vu.

En soupirant  
                         - Alors c'est toi Takumi, répondit Hayama. Bien, que me veux-tu ?  

                         - Je vais faire simple, dit le blond. Tu es sûrement déjà au courant que la tête d'Arima Kaisuke a été mise à prix, n'est-ce pas ?

                        - Tout le monde le sait, répondit Hayama. Et pourquoi me demandes-tu ça ? Ne me dis pas que tu penses que je suis le responsable ?

D'un air sérieux
                       - Je n'ai encore rien dit, ajouta Takumi. Mais au moins tu m'évites de la parlottes, oui je pense que c'est toi le coupable. Tu es riche et tu es le seul tordu pour faire ce genre de choses, surtout parce que tu vas l'affronter dans un "Death Battle" entre clubs. Saotome-senpai, si tu es le responsable, je te demande de faire en sorte que tout cela s'arrête.








Sur le coup, Hayama se leva et se dirigea vers Takumi, une fois à droite de lui, il lui tapota l'épaule et lui donna une lettre tout en lui disant :

                       - Tu me connais, non ? Je suis du genre à combattre un adversaire en fair-play donc je ne suis pas le responsable.    

Surpris          
                       - Quoi ?! Dit Takumi en ouvrant et en lisant la lettre. Tu es sérieux ?!

Souriant      
                      - Exact, répondit Hayama. Tu ne trouve pas ça drôle, Takumi ? Moi si, et je vais bien me marrer.

D'un air résolu
                      - Bien, lâcha Takumi. Je ferrai en sorte que tu tombes, senpai. Tu ne t'en tiras pas comme ça !  







Takumi s'en alla et Hayama retourna se rasseoir sur son fauteuil puis se dit :

Rigolant        
                      - Tout se passe comme je l'avais prévu, c'est trop facile. Bref, continuons.









De retour dans le présent où Takumi racontait son histoire aux membres du club de cuisine.
Kazuma demanda alors à Takumi :

                      - Alors quel est le contenu de cette lettre, Takumi ?    

D'un air sérieux
                      - C'est assez fou, répondit le blond. Mais lisez par vous-mêmes.







Takumi confia la lettre en question à Kazuma qui en la lisant, dit :

Surpris          
                     - Il est sérieux ?! Comment est-ce possible ?!

D'un air curieux
                    - Mais pourquoi êtes-vous si étonnés par le contenu de cette lettre ? Demanda Arima. Que y'a t-il d'écrit ?  






Arima prît alors la lettre et commença à la lire. Et celui-ci ne s'attendait pas du tout à lire ça, il y avait écrit "A partir d'aujourd'hui et selon les droits du conseils, la sanction d'Arima Kaisuke va être changée. Désormais, il ne sera plus membre du club de cuisine mais membre du club de tir".
Notre héros lâcha alors :

Surpris          
                        - C'est quoi ce truc ? Ils sont sérieux ?! Je ne peux pas rejoindre le club de tir de Saotome-senpai !






A peine Arima a t-il finit sa phrase que Yukino se montra et celle-ci déclara :

D'un air sérieux  
                         - C'est une décision du conseil et tu ne peux rien y faire, Kaisuke-kun. Je suis désolé, moi-même j'aurai voulu éviter cela mais ça n'a pas été possible.

D'un air frustré  
                        - Mais je ne peux pas faire ça, et pourquoi avoir changer ma sanction ? Demanda notre héros. Pourquoi dois-je aller avec Saotome-senpai ?

D'un air sérieux
                       - Nous avons changé ta sanction suite à la demande de Hayama Saotome, répondit Yukino. A cause de la position de Saotome-kun dans l'école, c'est un ancien membre du conseil qui a encore beaucoup d'influences, il est riche et puissant donc le conseil n'a pas pu refuser sa demande. Et puis je t'avais prévenu Kaisuke-kun, ne viens pas pleurer après.

D'un air embêté    
                      - Nous voilà bien embêtés, ajouta Kazuma. Maintenant qu'Arima ne fait plus parti de ce club, nous devons nous débrouiller et sauver le club sans lui.

                     - Mais ce n'est pas tout, dit Kaori. Maintenant Kaisuke-kun sera notre adversaire.                       










Le temps passa et la nuit tomba.
Nous nous retrouvons au dortoir E où tous nos amis s'étaient réunis tous ensemble à table pour dîner alors que Jin buvait son sang de son côté.
Yuri en voyant la tête des membres du club de cuisine, lâcha :

D'un air désinvolte  
                        - Oh mais c'est quoi ces têtes d'enterrement ? Décoincez-vous et rigolez un peu !  

                       - Calmes-toi, répondit Takumi. Ils sont dans une mauvaise passe donc laisses-les tranquilles, veux-tu ?

D'un air déçu
                       - Rabat-joies, ajouta Yuri. Bien alors je me tais, si c'est ce que vous voulez.

Souriant        
                      - Tu ne changeras jamais Yuri-chan, dit Yukino. Mais encore merci de vouloir essayer de mettre la bonne ambiance.








Après avoir finit de manger, Arima se dirigea vers sa chambre tout en pensant :

D'un air frustré  
                        - Maintenant il va se passer quoi ? Je ne peux quitter le club de cuisine comme ça après que j'ai déclaré ce "Death Battle". Il faut que je trouve une solution mais quoi ?  






Alors qu'il marchait tranquillement, Arima tomba sur Shun qui était posé contre le mur entrain d'attendre quelqu'un.
En voyant Arima, Shun se tourna vers lui et dit :

                     - Kaisuke-kun, je peux te parler une minute ? Disons que c'est une urgence.
           
Étonné            
                    - Ah c'est toi senpai, répondit Arima. Ok, de quoi veux-tu me parler ?

                    - Pas ici, dit Shun. Allons quelque part où nous serrons tranquilles, veux-tu ?







Shun amena Arima dans un jardin tout au fond du dortoir et de l'académie, dans un coin où personne ne se rend.
Notre héros qui était curieux de savoir ce que voulait lui demander Shun, dit :

                      - Bien alors de quoi voulais-tu me parler, Shun-senpai ?  





A ce moment-là, Shun apparaît derrière notre héros et le poignarda avec un poignard en plein dans le dos sans la moindre hésitation !
Arima qui était surpris, cracha du sang tout en restant sans voix. Tandis que Shun enfonça encore plus le poignard et lâcha :

                     - J'espère que tu me pardonneras Kaisuke-kun, mais j'ai vraiment besoin de ces 2 milliards ...
Dernière édition par aymard976 le jeu. janv. 28, 2016 7:13 pm, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
By Nero
#65
Mon mode de fonctionnement comme tu vas le voir est d'abrod je marque les fautes que je vois et je te donne un avis sur le chapitre juste après
Chapitre 1
pour former des futures assassins professionnels. = futurs
alors que ces camarades de son âge = ses
Le père se releva mais dès qu'il essaya de bouger, = se leva (car releva signifie que tu es déjà tomber)
Arima perdit totalement espoirs = espoir au singulier (car dans ce cas c'est l'espoir)
là-bas tu pourra libérer ton véritable talent caché = pourras

Le chapitre est bien, il pose les bases, le cadre, l'intrigue. Le fait qu'il doit intégrer une assassin avec 10% d'élu et 50% de mourir promet pour la suite.
Si c'est une histoire futuriste alors il y a des armes a feu ? Ce sera pas trop facile de tuer ? Bref, en plus le héro se bat pour son père. Ca en fait un parfait candidat avec une parfaite détermination.
Continue comme ça.


Chapitre 2
J'aime bien les comparaisons que tu fais ^^
Le proviseur me rappelle le père de lala (To-love-ru)
il y a ce qu'on appelle des "Death Battle" = J'aime ça
Genre rien que ça une arme légendaire ^^

Chapitre 3
D'un air énervé comme c Irina qui a un air énervé je pense que enervé devrait prendre un e supplémentaire mais j'en suis pas sûr
tu te dois te réussir 'de'
mais la jeune fille qui étair surprise était
- Bien, répondit Irina. Dans ce cas, je vais tu tuer, misérable ! = te

Alors c juste un peu gros que le héros arrive a rivaliser avec la plus forte de l'école.
A part le combat est bien décrit. Et le fait qui ai laisser la vie sauve a la fille est bien.
Mais je pense ou j'espère qu'il tuera quand même vu que c le but de l'école ^^

Chapitre 4
tous les élèves pensaient qu'Irina n'était pas à fonds = fond
la plus part plupart
est que je dois survivre et devenir le meilleur c'est
Notre héros qui avait dormit tard suite à la fête dormis je crois
Le prof qui était un vieux aux courts cheveux lisses blancs un vieu


moi Jin Karasuma = Jim kasama tekken
Bref ça me fait penser a lui le gardien du dortoir.
Sinon bon chapitre

Au fait je m'arrête là pour garder un peu de suspense pour la prochaine fois que je lirais.
Avatar de l’utilisateur
By aymard976
#84
Après les événements du dernier chapitre, j'imagine que vous voulez tous savoir ce qui va passer pour notre jeune héros.
Alors bonne lecture :


Chapitre 8 :

Sous la demande de Shun, Arima alla dans un coin avec lui pour parler mais au dernier moment, Shun poignarde notre héros dans le dos !

Arima qui était en sang, tomba à terre tandis que Shun le regardait sans sourciller.
Celui-ci déclara :

                           - J'espère que tu me pardonneras, Kaisuke-kun.





Shun se retourna et s'en alla en laissant Arima allongé par terre en sang.






Le lendemain matin, nous retrouvons Shun qui était au club de tir pour parler à Hayama.
Hayama qui était entrain de faire des étirements, se tourna vers Shun et lui demanda :

D'un air curieux  
                           - Alors tu es revenu, as-tu fait ton travail ?  

                           - Arima Kaisuke est mort, répondit Shun. Alors donnes moi les 2 milliards, Hayama.

Souriant            
                           - Tu l'as donc fait, dit Hayama. Bien, je ne m'attendais pas à ce qu'il crève aussi vite mais c'est mieux comme ça. L'argent sera à toi, Shun.







L'un des hommes d'Hayama lui apporta une mallette contenant l'argent en question qu'il donna à Shun.
Celui-ci s'en alla directement après avoir vérifier le contenu de la mallette.




Ce jour-là, Arima n'était pas venu en cours, il était totalement introuvable, son corps n'a pas été retrouvé.
De son côté, Takumi qui trouvait bizarre le fait qu'Arima ai disparu, décida d'aller retrouver le proviseur en personne.
Une fois dans le bureau du proviseur qui était posé sur son bureau, Takumi lui demanda :

D'un air sérieux  
                            - Kuma-san, j'ai une question à vous poser. Savez où est passé Arima Kaisuke ? Le fait qu'il ai disparu est vraiment bizarre, mais ça l'est encore plus car depuis ce matin les affiches sur la mise à prix de sa tête ont été retirées.

Inspirant un coup  
                           - Tu crois qu'ils l'ont tué ? Répondit Mr Kuma. Personnellement je pourrai pas te le dire, moi même je ne sais pas où est passé Arima-kun. Mais s'il a vraiment été tué, tu sais ce que ça veut dire, non ?

D'un air réfléchi  
                          - Oui, dit Takumi. Deux élèves n'ont pas le droit de s'entre-tuer en dehors d'un "Death Battle" ou de la juridiction d'un cours.

                         - C'est bien ça, lâcha le proviseur. Je vais faire de sorte qu'une enquête soit menée et nous verrons bien ce que nous trouverons mais d'ici là, attends sagement.

D'un air frustré
                        - Ok, ajouta Takumi. Je compte sur vous, Kuma-san.









Le lendemain, Arima ne s'était toujours pas montré, personne ne savait où il était passé.
Après les cours, le conseil des 7 s'était réunis autours d'une longue table pour discuter du concours inter-club qui approcher.
L'un des membres déclara :

                          - Il semblerait qu'Arima Kaisuke ne se soit pas présenté au club de tir depuis 2 jours comme le demander sa sanction, je dois donc en conclure qu'il se moque de nous. Je pense que nous devons prendre des véritables mesures avec lui.

                            - Je suis d'accord, répondit un autre membre. Et puis ce n'est pas que ça, à cause de lui, nous avons dû mettre des moyens pour organiser un "Death Battle" entre le club de cuisine et celui de tir donc autant le dire, nous avons cédé à son caprice. Et il ne se présente même plus aux activités du club, ni même en cours. Je crois que la meilleure solution pour récupérer l'argent perdu, serait d'annuler ce "Death Battle" et de sortir aussi le club de cuisine de ce concours car avouons-le, ce club n'a aucune chance.  

En soupirant  
                           - Je suis contre, ajouta Yukino. Kaisuke-kun a disparu de la circulation, et selon l'enquête secrète de Kuma-san, il semblerait que cela ai un rapport avec sa tête qui était mise à prix. Nous ne pouvons pas encore tirer des conclusions avant de savoir la vérité sur Kaisuke-kun donc attendons.

D'un air supérieur
                          - Nous ne pouvons plus attendre, répondit Irina. Senpai, vous semblez oublier que le concours est dans 2 jours donc nous avons plus le temps. Je suis d'accord pour annuler le "Death Battle" pour ne pas gaspillér l'argent de l'académie bêtement juste pour voir Saotome-senpai se moquer du club de cuisine.

Souriant            
                         - Je vois que tu n'as toujours pas digéré ton défaite contre Kaisuke-kun, dit Yukino. Certes il ne nous reste plus que 2 jours mais nous devons encore croire en lui, il n'est pas du genre à se dégonfler.

En soupirant    
                        - Ne vous moquez pas de moi, senpai, répondit Irina. Vous avez l'air d'être vraiment intéressé par lui, est-ce parce qu'il détient ...

                        - Assez, lâcha le président qui était tout devant. Je propose qu'on règle ça avec un vote, que ceux qui sont d'accords pour l'annulation du "Death Battle" entre le club de cuisine et celui de tir tout en retirant le club de cuisine de la compétition, lèvent la main.







Tout le monde sauf Yukino et un absent, n'avaient pas voter contre sinon les 5 autres étaient pour.
Le président ajouta :

                          - Ainsi la majorité gagne, n'est-ce pas, Yukino ? Je déclare ainsi en tant que président du conseil, que le club de cuisine est dissolu !









Quelques instants plus tard, nous nous retrouvons au club de cuisine où les membres étaient entrain de se préparer pour le concours.
Alors qu'ils cuisinaient tranquillement, la porte s'ouvrit et plusieurs hommes en smoking noir entrèrent avec en tête, Hayama Saotome.
Celui se tourna vers Kazuma et Kaori puis leur dit :

En soupirant  
                       - Alors vous êtes tous là, bien ça sera rapide.

D'un air remonté
                       - Saotome-senpai, répondit Kazuma. Que viens-tu faire ici ? Et qui sont ces hommes ?

Souriant          
                       - Ce sont mes sbires, dit Hayama. Et ils sont là pour dissoudre ce club suite aux ordres du conseil.

Surpris          
                      - Quoi ?! Demanda Kaori. Euh, la dissolution du club ? Comment ça ?

Expirant un coup
                      - Tu te moques de nous, c'est ça ? Lâcha Kazuma. Tu viens ici tout en sachant que nous allons nous affronter pour nous déstabiliser mais ça ne marchera pas et tu le sais très bien.

                      - Ne dis pas de telles sottises, répondit Hayama en donnant une lettre à Kazuma. Lis-la, après je vous laisse 5 minutes pour bouger d'ici mais ce club est désormais mort.

                       






Kazuma prît la lettre et se mît à la lire, il y avait écrit "Suite à une réunion du conseil, il a été décidé pour le bien de l'académie d'annuler le "Death Battle" entre le club de cuisine et celui de tir. Et en plus de ça, nous fermons le club de cuisine définitivement".
Il dit :

Surpris            
                         - C'est une blague ? Ils ne peuvent pas faire ça, ils n'ont pas le droit. Bordel, tout est fini.

Souriant          
                        - C'est dommage que je n'ai pas pu vous ridiculiser en duel, répondit Hayama. Mais c'est la fin, hélas. Je donnerai tout pour voir la tête que ferrait Arima Kaisuke en apprenant cela, il serait descendu de son petit nuage, mais il n'est plus là et ne sera plus jamais là.  

D'un air réfléchi
                      - Je n'abandonnerai pas comme ça, ajouta Kazuma. Saotome-senpai, je te provoque en "Death Battle" ! Si tu me tues, alors tu pourra mettre mettre fin aux activités de ce club mais si c'est moi qui te tues, alors le club de tir deviendra le nouveau club de cuisine, qu'en dis-tu ?

Rigolant        
                      - Intéressant, répondit Hayama. Bien, je ne vais pas refuser cela. Surtout que je vais pouvoir vous ridiculiser, je regrette qu'Arima Kaisuke ne soit pas là. Je t'attendrai dans 2 jours, le jours du concours où à la base nos clubs devaient s'affronter.








Hayama s'en alla après avoir accepté le duel à mort contre Kazuma.
Après avoir entendu les déclarations de Kazuma, Kaori lui dit :

D'un air inquiet    
                            - Es-tu vraiment sûr que ça soit une bonne idée ?

D'un air résolu    
                           - C'est tout ou rien, répondit Kazuma. Je ne veux pas perdre ce club alors je dois me battre pour ça, quitte à mourir.










Ainsi 2 jours passèrent et nous étions le jours du fameux concours inter-club.
Dès le matin, il y avait pleins des stands pour les clubs et les élèves faisaient la queue à chaque stands pour tout profiter.
Il y avait une bonne ambiance, une ambiance de fête.
Et ça l'était encore plus vers 14h à l'arène 2 de l'académie où le combat à mort entre Kazuma et Hayama allait bientôt débuter.
Les tribunes de l'arène étaient toutes remplies, c'était plein à craqué. Tout le monde était venu voir un combat opposant un premier année assez sage à un ancien membre du conseil. Le public se mettait déjà à scander le nom d'Hayama.

Hayama finit par entrer sur l'arène et salut le public en souriant puis vient le tour de Kazuma de faire son entrée.
Les deux combattants se mirent face à face et Hayama lâcha :

Souriant            
                          - J'espère que tu tiendras assez longtemps, ne me déçois pas.

D'un air sage    
                          - Je ne comptes pas faire n'importe quoi, répondit Kazuma. Je vais rester concentré et te battre comme il le faut, senpai.









Kazuma invoqua alors son "Nano" qui était une paire de gants blancs ressemblant à des mains cybernétique.
Il dirigea sa main droite vers Hayama qui restait immobile et lança son "Tornado Cut" soit une puissante tornade de vent.
Mais Hayama apparaît tout d'un coup derrière Kazuma sans que celui-ci l'ai vu venir, puis Hayama déclara :

                           - Tu n'es pas encore assez rapide, je vais te tester un peu.
   






Kazuma se retourna et balança de nouveau son "Tornado Cut" qui toucha Hayama de plein fouet !
Mais là encore, Hayama se montra encore derrière Kazuma et lâcha :

D'un ton sec    
                         - Tu me déçois, tu me laisses trop d'ouvertures ...








Cette fois-ci, Kazuma tourna sur lui-même rapidement au point de créer une tornade et fait son "Tornado Appealing".
La tornade devenait de plus en plus forte et attirer puis aspirer tout autours d'elle.
Kazuma dit alors :

                          - C'est la fin pour toi, senpai. Tu vas finir aspirer par ma tornade, tu n'y peux rien.

En soupirant      
                         - Trop faible, répondit Hayama. Tu me déçois encore plus ...







Hayama invoqua à son tour son "Nano" qui était un colt 45 magnum argenté et un peu high-tech.
Et là en seulement quelques secondes, Hayama parvient à tirer une balle en plein dans la poitrine de Kazuma qui se trouvait à l'intérieur de la tornade !
La tornade disparaît et Kazuma tomba à terre tandis que Hayama se retourna puis s'en alla tout en disant :

                          - Tu n'as donc pas tenu longtemps, dommage ...
Avatar de l’utilisateur
By aymard976
#87
Hello le gens, on continue avec le combat opposant Kazuma à Hayama où celui-ci semble avoir mit K.O son adversaire.
Bonne lecture :



Chapitre 9 :

Après avoir été touché par une balle d'Hayama en plein sur la poitrine, Kazuma tomba à terre devant le public qui scandait de plus en plus le nom d'Hayama.
Celui-ci se retourna et commença à partir tout en disant :

                          - Tu n'as donc pas tenu longtemps, dommage ...





Mais alors qu'Hayama allait faire un pas de plus en avant, Kazuma apparaît devant lui et lui donna un coup de pied circulaire en plein sur le visage mais Hayama parvient à bloquer.
Hayama recula de quelques pas mais Kazuma fonça sur lui et lui donna un coup de poing du droit qu'Hayama bloqua, puis Kazuma enchaîna avec un nouveau coup de pied circulaire du gauche mais là Hayama esquiva en se baissant.
Hayama contra en se redressant et en balançant à son tour un coup de poing mais son adversaire s'élança dans les airs et balança des sortes de shurikens sur lui.

Après avoir esquiver tous les shurikens en faisant des saltos arrières, Hayama se tourna vers Kazuma et lui dit :

D'un air épaté    
                           - Alors tu as réussit à utiliser le "Shadows Clone", je m'attendais pas à ça, bravo.

D'un air sérieux  
                           - Et tu étais tombé dans le panneau, répondit Kazuma. Mais ce n'est pas finit, je ne compte pas perdre ce combat.









Kazuma balança de nouveau des shurikens sur Hayama qui s'élança dans les airs et qui utilisa son arme pour tirer des balles sur les shurikens et les faire changer de trajectoire.
Profitant de l'inattention de son adversaire, Kazuma apparaît au-dessus de lui et lui balança son "Tornado Cut" !

Kazuma redescend sur l'arène, et souffla un peu pour retrouver ses forces mais Hayama apparaît derrière lui et lâcha :

Souriant          
                         - Tu n'es pas le seul à savoir utiliser le "Shadows Clone", dommage pour toi. Mais tu as l'air de bien te débrouiller, je vais donc m'amuser un peu.






Sur le coup, Hayama se mît à se déplacer rapidement tout autours de Kazuma au point qu'on dirait qu'Hayama se téléportait.
Kazuma en voyant ça, déclara :

Surpris              
                           - Mais c'est le "Kido" ! Un ancien type d'art-martial qui consiste à se déplacer rapidement telle la lumière, je vois, je savais bien qu'ils y avaient des génies capables d'utiliser cette technique. Je dois juste garder mon calme et ne pas céder.

                           - Alors tu n'es pas capable de maîtriser le "Kido", n'est-ce pas ? Répondit Hayama en pointant son arme vers Kazuma. A la vitesse où je vais, tu ne peux pas deviner d'où je vais tirer, je me trompe ? Tu es finit, Kazuma Mishima.

D'un air déterminé
                           - Tu te trompes, ajouta Kazuma. Ce combat est loin d'être finit !








Kazuma exécuta alors son "Tornado Appealing" et grâce à sa tornade, il oblige Hayama à prendre ses distances en reculant de plusieurs mètres.
Puis Kazuma fonça sur son adversaire et lui donna un coup de pied circulaire du gauche en plein sur la tête mais Hayama bloqua pour ensuite contrer en tirant à bout pourtant sur Kazuma. Cependant celui-ci avait anticipé cela et balança des shurikens sur Hayama qui n'a pas pu les esquiver et qui se les prends de plein fouet !
En voyant Hayama à terre et en sang, Kazuma dit :

                           - Je te l'avais dit, ce combat est loin d'être finit !





Mais à peine Kazuma a t-il finit sa phrase qu'Hayama se montra quelques mètres derrière et lui tira dessus en plein au niveau de l'abdomen.
Kazuma perdit l'équilibre et finit à quatre pattes entrain de vomir du sang tandis que son adversaire s'approcha de lui et lui donna un puissant coup de pied en plein sur le ventre qui envoye Kazuma se crasher contre l'extrémité de l'arène tout derrière !




Le public était vraiment chaud et continuait de scander le nom d'Hayama tandis que les membres du dortoir E sauf Arima, Shun et Yukino qui étaient absents, étaient entrain de perdre espoirs.
Kaori lâcha :

D'un air inquiet  
                            - Nous devons faire quelque chose, nous ne pouvons pas laisser Mishima-kun mourir comme ça. Je ne peux pas rester là à le regarder mourir.

D'un air frustré
                           - Je suis d'accord avec toi, répondit Yuri. Il est de notre bande et on ne peut pas le laisser mourir !

D'un air calme  
                          - Calmez-vous ! Dit Takumi. Mishima-kun a voulu faire ce duel en sachant qu'il pouvait mourir, donc nous ne pouvons pas nous permettre d'agir égoïstement. Nous devons juste continuer de croire en lui et de le soutenir, c'est tout.

En soupirant  
                         - Plus facile à dire qu'à faire, ajouta Yuri. Mais tu as raison, alors continuons de le soutenir !







Toujours dans les tribunes mais tout au fond, nous retrouvons Irina qui était avec son majordome Claude.
Celui-ci se tourna vers son maîtresse et lui demanda :
     
                         - Irina-sama, puis-je savoir pourquoi vous avez tant tenu venir à ce combat à la place de vos réunions ?

D'un air sérieux  
                         - J'ai une sorte de pressentiment, répondit la jeune fille. Je sens qu'il va se passer quelque chose que je ne peux rater ...

Souriant            
                         - Nous avons annulé un "Death Battle" pour qu'il soit remplacé par un autre, dit Yukino en se mettant à gauche d'Irina. Mais moi aussi j'ai ce pressentiment, n'est-ce pas intriguant ?








De retour sur le combat, Hayama était entrain de ridiculiser Kazuma en le rouant de coups de pieds à la place de vite le tuer.
Mais Kazuma finit par se relever tout en gardant son sang froid et son calme, Hayama lui demanda :

En soupirant          
                             - Tu es vraiment qu'un idiot, pourquoi insistes-tu à être ridiculiser ? Tu n'as aucune chance contre moi et tu le sais bien mais pourtant tu sembles garder ton calme comme si tu me réservais encore des surprises. Qui es-tu vraiment, Kazuma Mishima ?

D'un air résolu  
                            - Tu ne te débarrasseras pas aussi facilement de moi, répondit Kazuma. Je ne suis rien d'autre qu'un étudiant qui n'a qu'un seul rêve, tuer une certaine personne. Et pour ça je dois devenir plus fort et te battre, senpai !

Souriant              
                          - Intéressant, dit Hayama. Bien, alors je vais vite en finir avec ta vie ...








A ce moment-là, Kazuma cria et exécuta son "Gôkai" qui consiste à libérer la forme ultime de son "Nano".
Ses paires de gants étaient devenues deux bras cybernétiques gris et rouges, et il y avait une aura blanche tout autours de lui.
En voyant ça, Hayama dit :

D'un air épaté      
                            - Tu es donc capable d'utiliser le "Gôkai", impressionnant pour un premier année. Mais cela ne suffit pas pour me vaincre, Kazuma Mishima.

D'un air ferme  
                           - On verra bien, répondit Kazuma. Je vais vite en finit, senpai !








Kazuma se déplaça rapidement devant Hayama pour ensuite se déplacer au-dessus de lui et lui balancer une puissante et grosse de tornade en plein dans la gueule !
Mais Hayama utilisa le "Kido" pour s'enfuir rapidement dans les airs et tenta de tirer sur son adversaire qui apparaît devant lui pour lui balancer une tornade encore plus grosse et puissante qui balaya tout autours !

Kazuma redescendit ensuite sur l'arène et créa deux tornade avec ses deux bras puis tourna rapidement sur lui-même, cela fusionna les deux tornades, ce qui créa une tornade en forme de shuriken que Kazuma lança droit sur Hayama !


Dans le public, tout le monde était surpris de voir Kazuma prendre l'avantage.
Kaori qui était impressionnée, pensa :

                           - Vas-y, Mishima-kun, tu peux le faire.







Mais à ce moment-là, Hayama redescendit sur l'arène avec quelques égratignures mais rien de graves.
Celui-ci se tourna vers Kazuma et lâcha :

Souriant            
                           - Tu m'as impressionné, bien joué. Mais je me dois de te répondre correctement, non ?  






A peine Hayama a t-il finit sa phrase, qu'il parvient à tirer une balle en plein sur la tête de Kazuma qui tomba à terre !
Mais en voyant que Kazuma respirait encore, Hayama lui tira dessus de nouveau tout en disant :

                        - Avec une balle dans le tête, tu es toujours vivant, bien ...








Hayama tira et la balle allait toucher Kazuma quand au dernier moment, une personne apparaît et trancha la balle en 2 !
Il s'agissait d'Arima qui était toujours vivant et en bonne forme, ce qui surprend tout le public surtout Irina et Yukino.
Hayama lâcha :

Souriant            
                           - Alors comme ça tu es vivant, intéressant, Arima Kaisuke !

D'un air résolu    
                           - Je serai désormais ton adversaire, répondit Arima. Finissons-en pour de bon, Hayama Saotome-senpai !
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 15

Salut les gens, comment allez-vous ? Moi je vais […]

Partager la musique !

https://www.youtube.com/watch?v=qmIONLDk5ZM

A l'époque c'était _Elemental Magic_[…]

Umoya

Ok cela me paraît bien comme incipit mais ce[…]

Hello Hello joyeuse compagnie ! voici la suite de […]

La télé dans les animes

Je me pose une question depuis un moment. Dans les[…]

Voir l'ancien forum Anime FR (Récupérer des textes)