Bootstrap Framework 3.3.6

Over a dozen reusable components built to provide iconography, dropdowns, input groups, navigation, alerts, and much more...

Premier pas du forum:
- Faire sa présentation
- Lire les règles du forum
Concours actifs:
- Création d'une bannière
Projets en cours:
- BAR MAID ''OTAKU''

Application mobile pour le forum
Android: Cliquez ici iOS: Cliquez ici
Cette section est dédiée à l'actualité Fairy Tail.
  • Avatar de l’utilisateur
#2822
Salut! :)
Alors pour ceux qui ne le savent pas encore, Hiro Mashima s'est fait interview lors de la 17ème édition de la Japan Expo. Sans plus attendre la voici:

L'interview d'Hiro Mashima

• Quelle est votre journée/semaine type ?

Ma journée est assez simple, je me lève, je travaille et je me couche. (rires) Si on prend sur une semaine, le dimanche je fais mon storyboard, le lundi c'est le jour où je fais ma réunion éditoriale avec mon éditeur et on discute sur la base de ce que j'ai dessiné le week-end. Le mardi je fais les crayonnés sur le storyboard qui a été validé. Mercredi, jeudi et vendredi c'est l'encrage, je passe à l'étape de finissions des planches. Le samedi, s'il y a du travail ce jour là comme des pages en couleurs ou des retouches je m'en occupe, sinon je me repose. Et sur la dernière année passée je ne me suis pas reposé un seul jour... (rires)

• Vous souvenez-vous du dernier jour où vous n'avez pas dessiné ?

Même quand j'ai des jours de congés, je dessine. J'ai commencé Fairy Tail il y a dix ans, je dirai donc au delà de ça.

• Comment créez-vous un personnage ?

Je fais beaucoup de croquis quand j'ai du temps. Les personnages naissent à ce moment là.

• Si on compare à Rave, Fairy Tail est plus sur un format de petits arcs. Savez-vous vers quoi la série se dirige ou avancez-vous d'histoire en histoire selon vos envies ?

La première chose que je peux dire, c'est que si les arcs sont plus courts c'est parce que je veux donner un tempo rapide au déroulement de Fairy Tail. D'une manière générale j'ai une idée de ce que sera la fin d'un arc, mais pas tellement de ce qu'il y aura entre le début et la fin. De ce fait, quand j'ai terminé un chapitre, j'ai moi-même de l'excitation en me demandant ce que sera le prochain chapitre. Ça m'arrive souvent de me dire :" Bon je sais comment ça se termine mais ce personnage s'il meurt, qu'est ce que je vais faire après ?" (rires)

• Vous avez fait le choix de travailler plusieurs personnages principaux qui reviennent comme un groupe récurrent, pourquoi avoir fait ce choix et comment vous y prenez-vous pour les faire évoluer de manière régulière ?

Dans mon esprit, l'histoire est vraiment centrée sur Natsu et Lucy. Ensuite, je sais qu'il y a différents personnages qui ont leur groupe de fans, donc j'ai envie de les mettre en avant pour faire plaisir à chaque lecteur. J'essaye de faire en sorte d' alterner, que ce soit dans la même guilde ou dans une autre guilde, de manière à ce que les autres lecteurs ne sachent pas comment ça va se dérouler et qu'il y aittoujours ce sentiment d'excitation à la lecture.



• Fairy Tail à aujourd'hui 10 ans, j'aurais aimé savoir comment vous abordez aujourd'hui votre oeuvre et votre travail ?


10 ans, ça me parait incroyable que j'ai réussi a tenir aussi longtemps sur cette série. J'ai du mal à prendre du recul et à avoir un regard sur ces 10 ans car la série n'est toujours pas terminée donc c'est difficile de se prononcer.

• Comment le titre de Fairy Tail est né ?

Dans Rave, c'était un personnage qui partait à l'aventure et en tant que dessinateur ça m'a posé beaucoup de problème de le faire bouger comme ça un peu partout. Je me suis dit que pour mon prochain manga j'allais essayer de faire un personnage plutôt cool qui restera avec son groupe d'amis, qui ne va pas aller trop loin et ça sera plus facile à porter. C'était ça le point de départ.

Mais au fur et à mesure que je dessinais, l'histoire est finalement devenue aussi lourde à porter... (rires)

• Est-ce qu'en tant que créateur de la série, vous avez un personnage ou un arc préféré ?

C'est très variable, ça varie selon des périodes. Il y a des moments où je suis plus attiré par un personnage et j'aime le mettre plus en avant. J'ai ma période tel personnage ou tel autre. En ce moment par exemple, je suis très fan de Lucy, j'ai envie de la mettre en avant et de la faire bouger. Et si je me mets à faire un passage sur Grey, je pense que j'aurai de l'empathie pour lui.

• Demain aura lieu une battle de dessin entre vous et Reno Lemaire, avez-vous eu l'occasion de lire/feuilleter quelques mangas français ?

Je ne connais pas très bien l'oeuvre de Reno car elle n'est pas traduite en japonais mais je l'ai feuilleté. Par contre j'ai lu Radiant de Tony Valent qui est traduit en japonais. C'est quelqu'un qui a beaucoup étudier le manga japonais et à première vue, si on ne m'avait pas dit qu'il s'agissait d'un mangaka français, je ne m'en serais pas rendu compte. Dans le cas de Radiant, je trouve que dans l'aspect c'est très proche des codes du manga shonen qu'on a au Japon, par contre dans la narration et dans le découpage, on sent que c'est quelqu'un qui a été influencé par la bande dessinée. C'est encore un goût et une approche différente du manga.

Par contre, je suis assez curieux de lire Outlaw Players que j'ai pu voir hier dans un magazine de prépublication et j'aimerais vraiment qu'il soit traduit afin de pouvoir le lire.

• Vos univers sont tournés vers la fantasy et la magie, avez-vous l'envie de réaliser une série plus réaliste à l'avenir ?

Concernant les prochaines oeuvres, je ne peux pas m'exprimer dessus. Par contre j'ai encore très envie de faire un manga dans lequel la fantasy est présente, mais en même temps j'ai envie de relever des challenges dans d'autres domaines.

• Fairy Tail cartonne en France, quel relation entretenez-vous avec notre beau pays ?

Je suis très heureux de l'accueil qui est réservé à Fairy Tail dans le monde et en particulier en France, c'est quelque chose qui me touche beaucoup.

• Comment travaillez-vous avec votre éditeur ? Avez-vous totalement carte blanche ou avez-vous déjà eu des idées refusées par votre éditeur ?

La première chose que je dois dire c'est que c'est d'abord une relation de grande confiance entre l'éditeur, le responsable éditorial et moi. Je considère mon éditeur comme mon premier lecteur. Mais son avis n'est pas absolu, à partir du moment où il va me faire une remarque de lecteur, s'il me dit que c'est pas très drôle ou que ça ne lui plait pas, je vais devoir me faire la réflexion pour comprendre pourquoi il l'a ressenti comme ça, que je le change ou non d'ailleurs. Dans le cas où on a une confrontation d'idée, qu'on est pas d'accord sur un sujet, que je pense que c'est bien et qu'il faut le faire lire au lecteur, on essaye de trouver un compromis pour que ce soit lisible correctement. On trouve un équilibre entre ce que moi j'ai envie d'écrire et ce que je pense que les lecteurs ont envie de lire. Je pense être chanceux car il se trouve que dans la plus part des cas, ce que j'ai envie de dessiner correspond à ce que les lecteurs ont envie de lire, donc il y a peu de confrontation.



• Quelles sont vos inspirations pour Fairy Tail et avez-vous le temps de lire d'autres mangas ?

Je regarde beaucoup de films, d'animés, je lis autant que possible et en dehors de ça, je prends l'inspiration autour de moi, mes amis, les gens avec qui je travaille, dans ma vie quotidienne d'une manière générale. Par exemple quand je suis allé aux États-Unis, j'ai rencontré un journaliste qui avait une personnalité haute en couleur et j'ai décidé de le mettre dans un de mes mangas. Ça sera peut-être vous la prochaine fois ! (rires)

• Fairy Tail est une série qui met souvent en avant les atouts de ses personnages féminins avec un certain charme. Étant publié dans un magazine jeune public, vous fixez-vous certaines limités ou avez-vous déjà du modifier certaines planches ?

Oui, j'ai une auto-censure car il y a des choses que je n'ai pas forcément envie de dessiner et effectivement, le fait de savoir qu'on est dans un magazine destiné à une certaine tranche d'âge, on sait qu'il faut respecter ces règles. Ça arrive que les fans ne soient pas contents parce qu'on a dépassé certaines limites.

• Justement, si on reste sur les figures féminines qu'il y a au sein de Fairy Tail, on voit qu'elles ont toutes un caractère assez trempé. Est-ce voulu de votre part et pourquoi ?

La réponse est simple, je n'ai que des femmes fortes autour de moi (rires).

• La série a aujourd'hui 10 ans, son lectorat à donc grandit avec elle, avez-vous l'envie d'aborder un ton plus adulte ou souhaites-vous conserver un ton shonen comme depuis le départ ?

Je dirais que c'est plutôt l'inverse. Plutôt que de suivre l'âge de mon lectorat, lorsque je serai amené à faire une nouvelle série, je voudrais repartir de zéro. Comme mon lectorat a vieilli en même temps que la série et en même temps que moi d'ailleurs, j'aimerais approcher une prochaine oeuvre en repartant de zéro pour essayer de m'adresser à un lectorat plus jeune que celui que j'ai actuellement sur Fairy Tail.

• Fairy Tail fait partie des gros hits shonen. Quels sont les ingrédients spécifiques pour réussir une série et en faire un carton comme c'est le cas ?

J'aimerais bien le savoir, si je le savais je n'aurai pas de soucis pour réfléchir à mon prochain manga (rires). Parmi les pistes que j'ai, je pense que le fait que je développe assez longuement les relations entre les personnages qui sont dans l'histoire est peut être l'une des clés du succès.

• On sait que pour construire un arc, vous connaissez le début ainsi que la fin et que vous vous imaginez le reste comme vous le voulez. Est-ce que c'est pareil pour Fairy Tail dans son ensemble, savez-vous où vous allez ou naviguez-vous à vue ?

Non pas du tout, quand j'ai commencé je ne savais pas où j'allais. Ma seule idée c'était que, petit à petit, j'allais étendre l'univers en imaginant les personnages. Et de fait aujourd'hui, c'est tellement étendu que parfois je m'y perds un peu (rires).

• L'univers de Fairy Tail est riche, on a eu le droit à des spin-off, des films [...] Comptez-vous, une fois la série principale terminée, continuer à développer son univers au travers d'autres spin-offs ou d'autres projets ?

J'aimerais que ça perdure. À la différence de Marvel par exemple, qui a l'habitude de faire passer les personnages d'un auteur à un autre, c'est pas dans la nature de ma maison d'édition. Mais j'aimerais vraiment que ça se fasse un peu de cette manière, je pense qu'il y a des ajustements à faire pour y arriver mais j'aimerais que ça puisse exister de cette manière là car c'est une série qui a quand même un lectorat conséquent et c'est important de le préserver et de le satisfaire.



• Vous avez déjà fait un épisode crossover entre Rave et Fairy Tail, avez-vous envie de reproduire l'expérience ?


J'ai pas mal hésité avant de faire ce crossover parce que Rave avait son public et je n'étais pas sûr qu'il allait accepter qu'on remette un peu les mains dans ce qui avait été fait en bougeant ce qui était déjà établi. Je ne m'interdis pas que cela se reproduise et qu'à l'avenir, lorsque je dessinerai un nouveau manga, ce dernier ait des interactions avec Fairy Tail. Et j'aimerai bien un jour mettre les Avengers dans mes mangas. (rires)

• Aimeriez-vous un jour travailler avec l'industrie américaine sur des comics ?

Si on m'en offre l'occasion, ce sera avec grand plaisir.

• En parlant de l'industrie américaine, quelques projets de films lives tirés de manga commencent à voir le jour, seriez-vous intéressé par l'idée de voir Fairy Tail adapté ?

Si jamais on me le propose, oui je serais plutôt content. Je pense qu'il y aura un gros débat sur qui fera Natsu parmi les fans, mais sincèrement si ça devait arriver, je serais très heureux.

• On parlait tout à l'heure de la création des personnages de Fairy Tail, comment créez-vous un nouvel arc ?

Globalement, j'essaye de me mettre à la place des lecteurs, d'essayer de savoir ce qu'ils aimeraient lire et de quelle manière ils aimeraient voir évoluer l'univers de Fairy Tail. Si on prend le cas de l'arc d'Edolas, je mettais dit : Est-ce qu'il ne serait pas intéressant de proposer aux lecteurs les personnages qu'ils connaissent mais avec des personnalités très différentes, à l'opposé de ce qu'ils ont l'habitude de voir ? Et c'est comme ça que je me suis dis qu'on allait faire un arc de l'histoire qui sera tourné de cette manière. Donc c'est en me mettant à la place de mes lecteurs que j'imagine les histoires.

• Quels sont les dernières œuvres qui vous ont marquées et pourquoi ?

C'est pas un film mais une série TV, je suis un grand fan de Game Of Thrones et dès que j'ai une minute je passe mon temps sur Overwatch, même si je perds tout le temps. (rires)





Source: http://www.9emeart.fr/post/interview/ma ... rview-6018
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]

Voir l'ancien forum Anime FR (Récupérer des textes)