Bootstrap Framework 3.3.6

Over a dozen reusable components built to provide iconography, dropdowns, input groups, navigation, alerts, and much more...

Premier pas du forum:
- Faire sa présentation
- Lire les règles du forum
Concours actifs:
- Création d'une bannière
Projets en cours:
- BAR MAID ''OTAKU''

Application mobile pour le forum
Android: Cliquez ici iOS: Cliquez ici
Pour les projets pas encore classés ou inclassables.
  • Avatar de l’utilisateur
  • Avatar de l’utilisateur
#3359
Chapitre 21 : Raison ?!

Précédemment : Madara et Mephisto entamèrent leur combat en Australie. On apprit que la magie était différente et supérieur aux pouvoirs, ce faisant, le pouvoir d’annulation de Mephisto était inutile. Néanmoins, son second pouvoir de modélisation de l’imagination, déstabilisa Madara, le poussant jusqu’à tuer un de ses meilleurs amis, suite à quoi il usa d’une explosion d’Ether avant d’être plongé dans l’inconscience. Satan quant à lui réussit à échapper au combat avec Fairy, après lui avoir ouvert les yeux sur ses véritables motivations dans cette guerre, et attendu l’arrivé de Mpanzu pour fuir. Enfin, Yohan s’opposa encore à Lilith, mais cette dernière disparut. Yohan la retrouva dans une des trois salles et la sauva d’une mort certaine. Il se rendit compte que Caro était dans sa forme humaine, pas dans une forme démoniaque… il en fut très surpris.


Yohan et Caro sont assis en tailleur, dos à dos. Caro est souriante, mais sans exagération. C’est un sourire apaisé, soulagé comme si elle avait attendu ce moment très longtemps, et qu’il arrivait enfin. Quant à Yohan, il ne sait pas où donner de la tête. Celle qui est dos à lui semble être Caro, la vraie, sans hésitation. Pourtant, il sait qu’elle fait partie de l’Enfer, que les flammes d’Aiko la contrôle, alors pourquoi ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Est-ce prévue ? Une odeur dérange son nez, c’est celle du gasoil qui s’échappe de la déchiqueteuse géante :
« -On l’a construite en vitesse, et on a trouvé que ça pour la faire marcher. Dit-elle en sentant cette même odeur. »

Un silence s’en suit. Yohan n’a pas voulu relever la remarque. Il rabat ses genoux à son torse et les entours de ses bras la tête posé sur les genoux. Il se torture la tête à essayer de trouver une solution à ce casse-tête. Aussi loin qu’il connaît Caro, il ne pensait pas qu’elle puisse être si calme dans ce genre de situation. Tout porte à croire que c’est prévue, mais pas en posture d’opposition comme il en serait le cas habituellement. Cela semble être une main tendu à laquelle il fait dos. Il tourne la tête et aperçoit le visage calme de son amie. Il se lève et lui demande de s’expliquer. Elle soupire et lui demande de la suivre. Ils se rendent dans la pièce qui se trouvait à droite dans le labyrinthe. La pièce est vidée de ce qu’elle contenait à la base, il n’y a plus que des cages en fer où se trouvent plusieurs otages. Parmi eux, certain reconnaissent Yohan en tant que membre de l’Eglise proche de la Déesse. Ils s’exclament joyeux :
« -L’Eglise ! C’est Raphaël !
-Raphaël ? Se demande Caro.
-Ah, c’est une appellation spéciale dans l’Eglise, l’un des trois anges : Raphaël. Fairy c’est Gabriel, DBZ c’est Michel.
-Oh les cons. Pouffe-t-elle.
-Oui bah ça va ! »

Les prisonniers continuent de s’agiter ayant trouvé leur sauver et mais ne reconnaissant pas Caro. Il faut dire qu’elle est très différente dans sa forme normale, habillé convenablement pour commencer. Sous la forme de Lilith, son corps a plus de forme, elle est plus grande et plus sensuelle, une Succube en chair et en os. Yohan prévient qu’il ne peut pas les faire sortir tout de suite, qu’il doit attendre l’arrivée d’un de ses compagnons pour pouvoir tous les transportés en lieu sûr d’un seul coup. Néanmoins, certains désir sortir au plus, ils n’en peuvent plus d’être enfermé comme ça depuis des mois. Cela pose problème à Yohan. Une fois hors de leur cellule, il ne pourra pas gérer un mouvement de foule si quelque chose se passe entre temps. Caro lui dit qu’elle peut fermer la seule sortie de la pièce pour les garder ici en attendant. Son aide est la bienvenu, bien qu’inattendu, il prend la décision de la suivre.
Libérant les otages, il sort de la salle avec Caro, ferme l’accès à la salle après leur avoir expliqué pourquoi. Caro et Yohan se posent au milieu de la grande pièce où se trouvait avant le labyrinthe et la question que doit poser Caro ne se fait pas attendre :
« -Yohan… pourquoi tu te bats ?
-J’attendais tellement cette question… je m’y attendais tellement.
-Alors ? Ne me dis pas que c’est pour moi.
-En partie si… mais c’est plus compliqué. J’avais déjà des pouvoirs le jour où tout à commencer, mais aussi quand Paris a été détruit et que tu as été emmené en Enfer. On était tous là-bas, mais moi j’ai tout entendu… »

‘‘Dans ces ruines, je m’étais caché derrière un mur à moitié démolit. Tu te trouvais de l’autre côté et j’allais te rejoindre malgré ma blessure à la jambe, mais c’est à ce moment que Satan est arrivée. Il t’a reconnu je ne sais comment et t’a fait tout un speech :
« -Dis, ça te dis de venir avec moi ?
-Pourquoi faire ? Pour faire la même chose qu’ici ? Demandas-tu d’un calme qui me sidéra.
-Entre autre… je peux te donner beaucoup de chose, tellement de chose. J’avais prévue de venir te voir un jour où l’autre, mais pas si tôt. Qu’en penses-tu ? Je peux te laisser du temps pour réfléchir.
-C’est quoi ton but ?
-Mourir, pourquoi ?
-Suicide-toi.
-Je veux bien, mais Aiko m’en empêche. J’ai une idée pour en finir. Je dois avouer que tout ça n’est que collatéral, mais bon.
-J’ai le choix ?
-Evidemment. Tu n’as pas de pouvoir, tu pourras partir loin d’ici quand on en aura finit ici. Bien sûr si tu viens tout de suite, on arrête le massacre, je serais satisfait.
-Approche. »

Tu lui as murmuré quelque chose dans l’oreille, mais je ne l’ai pas entendu. Satan a rit très légèrement comme s’il venait d’entendre une bonne petite blague et te répondit que c’était ton choix et qu’il partirait, tu lui as dis au revoir et plus un bruit ensuite. Je suis sortie de ma cachette pour venir te voir, mais tu avais disparut… volatilisé. C’est quand j’ai su que tu avais rejoins l’Enfer quelque jours plus tard, que j’en avais conclu qu’il t’avait forcé à venir en Enfer malgré ce que tu as pu lui dire. Depuis, je me suis sentit coupable de ne me pas être manifesté… au moins pour le faire partir. »

« -C’est vrai que ça l’aurais fait partir.
-Comment ça ?
-Si j’ai disparut quand tu es sortie de ta cachette, c’est parce que j’avais accepté de le suivre.
-Quoi ? Mais tu lui as dis au revoir.
-Yohan, ce jour-là… je savais que tu te cachais et que tu écoutais. Sans que tu entendes, je lui ai dit que j’acceptais de le suivre, à condition de continuer un peu son massacre, mais de te laisser en vie. Il a accepté.
-Mais pourquoi ? Pourquoi moi ?
-Parce que tu étais là… par hasard. J’ai regardé la ville du haut de ces ruines où l’on était… c’était la première fois que j’avais ce sentiment… voir cette ville en flamme, entendre ces cris, ces hurlements, sentir cette chaleur étouffante. Je me suis dit que même si je partais… ça se répéterais à un moment. Je voulais au moins aider quelqu’un à s’en sortir plutôt que de revivre ça… tu étais le plus proche. J’ai voulu t’aider et j’aide Satan à mourir. Tout simplement.
-J’y crois pas… … j’y crois pas sérieux… je suis en vie… grâce à toi, bordel.
-Au fait, je ne vais pas rester dans cette forme très longtemps. Elle tient une demi-heure. Donc à 20 heures, je redeviendrais Lilith.
-Il reste combien de temps ?
-15 minutes. »


15 minutes avant, DBZ et Doc tombent en ce moment à cause du pouvoir de DBZ qui les a emmenés eux et un bon gros bout de terre haut dans le ciel. DBZ ne semble être atteint par cette gravité qui les fait tomber et Doc se maintient au bout de terre pour l’instant grâce à ses files sous les pieds. Aucun des deux ne bouge pour l’instant alors qu’ils se rapprochent dangereusement du sol. Pour DBZ rien de plus compliqué que d’emprunter un portail pour s’échapper et c’est ce qu’il fait. Le Doc réfléchit un court instant et ne se donne pas le choix, il use d’un maximum de files et leur donne la forme d’une gigantesque boule. Il se propulse vers le sol et au dernier moment, il se retourne pour viser le bout de terre qui lui tombe alors dessus. L’impact avec sa boule de file fait exploser une bonne partie de ce bout qui se sépare en deux, malgré l’imposante masse de terre et de bitume dont il est constitué. Le Doc s’est écrasé assez violemment sur le sol, mais il a pu réduire les dégâts de sa chute grâce à quelques files qu’il a vite fait placées en réception.
Sans pouvoir prendre le temps de souffler, DBZ lui tombe dessus, ses tentacules bloquant ses membres. Bien qu’en position de faiblesse le Doc lui demande :
« -Tu nous détestes n’est-ce pas ? C’est pour ça que tu te bats ?
-Tu sais pourquoi je reste constamment sous cette forme ? C’est à cause de vous.
-Oh~~
-Ne fais pas l’étonné. Quelques jours après la destruction de Paris, le Joker est venu au Canada sous les ordres de Satan pour détruire un maximum des villes. La mienne en faisait partie. J’étais chez moi avec ma famille et la maison à exploser, tout est partie en fumée, même nous… même moi. Quand je suis revenu à moi j’étais déjà sous cette forme… un amas de neige et d’autre truc.
-De neige… c’est pour ça.
-Oui, mon corps est froid parce que je ne suis que de la neige compacte. »

Pourtant le bout de ses tentacules est chaud, comment expliquez cela ? Se demande le Doc. Si tout son corps n’est que neige, comment peut-on trouver une source de chaleur là-dedans. Il réfléchit et se dit qu’au final, DBZ n’est pas totalement mort, ou alors qu’il est revenu à la vie… tout être vivant a besoin d’un ou deux principaux organes pour se maintenir en vie, comme le cœur ou le cerveau chez l’humain… peut-être que ces tentacules sont ses cœurs… il en posséderait… … combien ? DBZ peut utiliser un nombre indéfinis de tentacules, comment savoir combien il devrait en sectionner pour le tuer ? Les choses se corsent tout à coup :
« -Un mois durant j’ai eu la réputation de monstre dans ma région. Je me cachais, je ne pouvais sortir, je n’avais plus rien. C’est alors qu’Elise m’a trouvé, elle m’a bénit et m’a promis de faire de moi, malgré mon apparence, quelqu’un.
-Quelqu’un… c’est beau ça.
-T’es plus trop en position pour faire le malin.
-Toi non plus. »

Il ne le réalise pas tout de suite, mais DBZ est menacé par d’innombrables files derrière lui prêt à le transpercer. Il disparaît dans un portail avant de se faire empaler. Le Doc se relève tapotant sa blouse blanche pour enlevé la poussière et regarde sur sa droite où DBZ apparaît.
« -Je sens que ça va encore être long. Soupir le Doc.
-Je vais vous éradiquer.
-C’est une menace ?!
-Non… c’est une promesse. »


Au même moment, un message de Fairy parvenu à tous les membres de l’Eglise par télépathie, chose possible grâce au pouvoir de Candice, bénit et terré dans les appartements de l’Eglise. Ce message les prévient que Satan lui a échappé, occupé par Mpanzu désormais. Dés cette annonce Elise décide soudainement de retourner aux appartements pour entamer un plan de secours qu’elle avait prévu au cas où ce moment arriverait. Elle insiste sur le fait de ne pas se faire suivre. Elle quitte le bâtiment de l’usine en laissant Azraël, Nero et Pandora derrière. Ces derniers veulent continue leur chemin, mais un éclair jeune s’abat sur leur route. Une masse épaisse et imposante tombe non loin et sa nature choc les trois alliés.

Enfin dans l’ancien Paris, Shoko se présente sous une forme nouvelle. Ses cheveux devenus aqueux sont plus longs et couvrent tout le côté droit de son visage crispé dans la colère. De multiples colonne d’eau jaillissent derrière elle et lui obéissent au moindre mouvement. Tous ses vêtements aussi prennent cet aspect aqueux. Le loup Vorg continue de grogner et charge une fois encore une explosion en rendant son corps rouge écarlate. Shoko lui envoie une énorme vague et pour contrer à cela, Vorg aboie envoyant son explosion, droit devant lui. L’eau est éparpillé, Vorg se jette immédiatement là où devrait se trouver Shoko pour l’attaquer, mais elle n’est plus là, il revient à sa place initial, devant la maison et regarde de tout les côtés. Son museau s’agite et il se retourne vivement voyant la maison partir en lambeaux sous une vague gigantesque d’eau qui s’abat sur Vorg après que ce dernier est poussé un hurlement de détresse. Azraël est comme interpelé à distance par cet appel à l’aide de son fidèle compagnon. Il quitte les lieux désaffecté laissant Elise, Pandora et Nero seul avec la menace qui vient se présenter à eux. La pointe d’une lourde épée s’abat au sol, des pieds velus, blancs et imposants s’approchent lentement.
« -Un… un… un… un lapinou ! S’exclame Pandora des étoiles pleins les yeux. »

Il s’agit du lapin blanc de trois mètres qu’a récupéré Satan il y a un moment de cela. Ses yeux sont d’un rouge foncé, et il possède une imposante épée à la garde en forme de crucifix. Il la brandit au-dessus de sa tête et la fait tournoyer faisant apparaître des éclairs, des flammes et de l’eau, ces trois éléments dans la même épée. Il la plante ensuite dans le sol. S’en suit tout autour de Pandora et Nero un jaillissement des trois éléments venant se resserrer sur eux.
Des batailles se sont installées un peu partout, des discussions aux enjeux importants se sont déroulés… aux appartements de l’Eglise, Elise arrive et dit à Candice, qui se trouve dans le salon, de partir vers le bâtiment désaffecté où sont Pandora et Nero, de les rejoindre et ensuite de lancer un appel à tous les membres de l’Eglise pour leur donner une limite de temps de 30 minutes pour libérer les otages, au-delà ils devront quitter les lieux et revenir. Candice s’exécute et Elise entre dans sa chambre puis s’affale la tête la première sur son grand lit. Quelques secondes après, on toque à sa porte et sans demander de qui il s’agit elle lui dit d’entrer. La porte s’ouvre et se referme lentement, puis le visiteur s’assoit à côté d’Elise. Elle se tourne sur le dos et dit :
« -T’es en retard.
-Désolé, Fairy a été plus collant que prévue. Lui répond Vince souriant et dans sa forme normal..
-Tout est prêt ? Demande-t-elle en se redressant.
-Y me manque plus que ton approbation et c’est bon.
-Plus aucune d’initiative personnelle, je cautionne toujours pas la destruction de Paris et tes meurtres à outrances. J’ai eu super peur pendant des mois. J’ai vraiment cru que t’avais perdu la tête.
-Je me suis dit que si je dois être crédible, autant l’être jusqu’au bout.
-T’en as trop fait.
-Héhé… Fait-il gêné… Merci. »


30 minutes plus tard, Madara se réveil enfin. Le sable dans son dos est froid, la seule lumière qu’il voit est celle d’une torche tendue au-dessus de lui, ainsi qu’une silhouette. Sa vue est trouble pendant quelque secondes, le temps de se redresser, se frotter les yeux et examiner l’endroit où il est. Du peu qu’il peut en voir, il a l’impression d’être à l’intérieur d’une gigantesque dune de sable, donc toujours dans le désert Australien. La voix de la silhouette qui s’adresse lui est très familière. Ses yeux s’écarquillent un instant, puis il tourne vivement la tête vers la personne, son sang ne fait qu’un tour qu’il l’enlace :
« -Quentin ! Quentin ! C’est bien toi ! C’est toi !
-Bah oui, tu veux que ce soit qui ?
-Mais y a deux secondes…
-De quoi ?
-Nan… laisse tomber. »

Madara réalise qu’il s’est laissé avoir par le pouvoir de Mephisto. La mort de son ami n’était qu’un leurre. Son ami explique qu’il est le seul otage de la Réunion qui se trouve ici. D’autre otages se trouvent un peu plus loin dans ce confinement, mais n’approche de Madara qui serait arrivé, selon son ami, en tombant du plafond. On l’aurait donc jeté ici se dit-il. Cela ne peut-être que Mephisto… il serait sain et sauf malgré… cela ne rassure pas le mage. Il va pour parler avec les autres otages, mais un portail apparaît derrière et DBZ en sort.
« -DBZ, qu’est-ce qui se passe ?!
-On a réussit… on a libéré les otages… tous. Dit-il en haletant.
-Quoi ? Déjà ?! Et les membres de l’Enfer ?
-… …
-DBZ, qu’est-ce qui s’est passé ?
-C’est compliqué, on t’expliquera plus tard, sortons les otages d’ici. »
#3387
Chapitre 22 : Complot
[/size]

Précédemment : Yohan et Caro eurent une longue conversation, Caro expliqua pourquoi elle avait rejoins Satan et dans quel circonstance, tout comme Yohan qui exprima sa frustration de ne pas avoir pu aider Caro avant. Elle reprendra sa forme de Lilith dans 15 minutes. DBZ et Doc continuèrent leur combat, puis suite à une question du Doc, DBZ exprima toute sa haine envers l’Enfer qui l’avait tué et donc forcé à garder son apparence actuel. Ensuite Shoko pris le dessus sur Vorg qui, par son hurlement, alerta Azraël qui partie aussitôt. Pandora et Nero furent laissé seuls fasse au lapin blanc géant de Satan qui les attaqua avec une épée usant du feu, de l’eau et de l’électricité. Enfin, Elise retourna aux appartements faisant appel à Candice pour rejoindre les autres, alors qu’elle resta dans sa chambre recevant la visite de Satan et ayant un début de discussion… intrigante. 30 minutes plus tard, Madara s’est réveillé retrouvant son meilleur ami qu’il croyait mort, c’était le pouvoir de Mephisto qui lui avait faire croire cela. DBZ débarqua par la suite en déclarant qu’ils ont libéré tous les otages, mais que la position de l’Enfer là-dedans paraissait… compliquée.

‘‘30 minutes auparavant Elise et Vince poursuivirent leur discussion étrange. Parfois des silences coupaient le fil de la conversation. De ce qu’il a pu ressortir de leur échange jusqu’à maintenant, ils se seraient déjà vu avant ça, une date entre l’attaque de Pandora et le raid de l’Eglise en Enfer. Ils mettaient en place aujourd’hui une nouvelle organisation :
« -Donc, qu’est-ce que tu comptes faire maintenant ? On s’est mit d’accord pour que tu libères les otages, sauf ceux de l’île de la Réunion.
-Je vais faire suivre de près Madara.
-Pourquoi ?
-Je vais libérer un seul otage de la Réunion, un de ses amis. Comme Madara est quasiment le seul mage à avoir quitté l’île très tôt, il ne connaît pas toute les légendes et autre de celle-ci. Contrairement à son ami je suppose. On a besoin des Orbes. Madara a déjà celui de l’Idéal, vous avez celui de la Réalité et nous du Temps… mais on ne sait toujours pas où est celui de l’Espace.
-Comment t’as découvert cette légende d’ailleurs ?
-Un mec en a parlé sur Internet.
-Et tu l’as cru ?
-Bah, ça s’est avéré vrai au final, on ne va pas s’en plaindre.
-T’es pas croyable… au fait, où est Aiko ?
-Ici. Dit-il en posant sa main sur son torse.
-Je déteste quand elle sort, elle est obligée de t’embrasser pour revenir.
-C’est elle qui veut ça, sinon je prends cher moi.
-M’en fiche, rebelle-toi un peu ! S’exclame-t-elle en riant et lui donnant un petit coup dans le flanc.
-Mais je suis faible ! S’exclame-t-il de même.
-Ha, tu l’avoues !
-Je l’ai jamais nié. Et toi alors ?
-Moi, je suis plus forte que toi.
-Ah ouais ?!
-Ouais ! »

Plaquant sa main sur le torse de Vince, elle le poussa en arrière d’un seul coup, le forçant à s’allonger. Elle suivit le mouvement en étant allongé sur le côté, la main toujours sur le torse. Ils riaient… … pas longtemps. Un silence s’en suivit, ils sourient. Elle voulait enlever sa main, il la retenu. Il l’enlaça d’un bras. Elle sentit les battements de son cœur aller à toute allure. Elle se blottit un peu plus contre lui, prolongea sa main jusqu’au visage ruisselant de larme de Vince. Elle ne posa aucune question et retint ses larmes :
« -Elise… …tu m’as tellement manqué.
-Oui… toi aussi. »


Au même moment, en Russie, il était 14h40 et Perona tournait en rond dans ce dédale à la recherche des otages et du Joker. Elle tombait parfois sur des portes, mais elle ne menait qu’à des illusions du Joker. Des pièges mortels, ou des plaisanteries puériles. A un moment, en passant à côté d’une porte en bois beige, en plutôt bonne état, elle entendit dans gémissements. Les voix de Fairy et Yohan résonnaient. Elle entre-ouvrit la porte. Ce qui s’y passait lui fit écarquiller les yeux, elle profita de la vue quelques instants, puis se reprit en claquant et frappant la porte qui disparut aussitôt avant de crier :
« -On avait dit qu’on arrêté le couple Yohan et Fairy ! … Même si j’ai apprécié le spectacle, susurra-t-elle en boudant
-Ah, désolé Pero, c’est l’heure.
-L’heure de quoi ?
-Avance, tu verras bien. S’enjailla-t-elle. C’est une surprise ! »

Perona poursuivit son chemin sans rien ajouter. Au bout de 5 minutes de marche elle arriva au bout de ce long et éreintant dédale. Le lieu qui s’offrit à elle ressemblait à une salle faite uniquement de pierre, vide de meuble, deux choses essentielles étaient présentes. En face à gauche, une géante cage où étaient enfermés les otages et à droite, le Joker qui avait les bras tendus sur les côtés, attachés par une corde chacun, suspendue au-dessus d’un trou au contenu inconnu. En tournant un peu plus la tête sur les côtés, Perona remarqua deux leviers à sa droite et sa gauche. Le Joker lui expliqua :
« -Choisis. Les otages ou moi ?! Si tu actives le levier des otages, je perdrais quelque chose, si tu me libères, je serais sauve, mais les otages resteront enfermés.
-Encore une de tes illusions, je ne me ferais pas avoir. Il suffit de frapper tes illusions pour qu’elles disparaissent. Si tu pensais m’amadouer en te plaçant en victime, c’est mort.
-Très bien. »

Allant vers le levier de gauche pour libérer les otages, elle l’abaissa. La cage des otages s’ouvrit, ils sortirent en se précipitant vers Perona, mais aussitôt du côté de du Joker… une lame sortit du plafond et vint découper le bras droit du Joker depuis l’épaule. Elle hurla de douleur tout en affichant un large sourire. Les cordes la lâchèrent et elle tomba dans le trou. Perona, choqué par ce flot de sang qui avait jaillit du bras et de la chute du Joker, se précipita vers ce trou totalement réel. Il y avait plusieurs portails à l’intérieur qui se refermaient quelques secondes après. C’était le vrai Joker, c’était vraiment elle, elle s’était laissé couper un bras et était retournée en Enfer :
« -Pourquoi ? Se murmura-t-elle avec cette colère montante. Pourquoi !? C’est quoi ton problème ! Bordel ! »


Encore un peu avant, en Inde, les 15 minutes pour Caro étaient terminées. Yohan n’en savait rien pour l’instant, il lui demanda, assis dos à elle, combien de temps il restait avant qu’elle ne revienne à sa forme démoniaque, elle lui répondit : cinq minutes. Néanmoins, la seconde d’après elle attrapa Yohan par le col de vêtement, retransformé en Lilith. Il se débattait en vain, elle le traîna jusqu’à la salle des otages où elle le jeta refermant la salle derrière lui. Il frappa à la porte en cherchant une réponse, elle s’approcha lentement de la porte et disant de façon audible pour Yohan :
« -Je t’aime bien tu sais »
Sous ces mots, elle partit, littéralement, elle quitta le bâtiment et emprunta un portail pour l’Enfer en se disant avant de disparaître :
« -Je crois que c’est mon préféré. Elle s’en lèche les babines. »
Tandis que de son côté Yohan bouillonnait intérieurement, cette déclaration de Lilith l’avait mis dans une colère noir, il ne sait pas pourquoi. Il serra les poings et criant en accumulant les coups contre la porte en pierre :
« -Tu te fous de moi là !? Reviens-là ! Lilith ! Ramène-toi ! Lilith ! Arrête de te foutre de ma gueule et reviens ! Lilith ! Lilith ! Hurle-t-il au final, détruisant la porte avec son pouvoir des Ondes. »
Il sort sans se poser de question et cherche Lilith dans tous le bâtiment, même à l’extérieur où elle a disparut. Sa colère se calme dès qu’il se rend compte qu’elle est définitivement partie.

Au Japon cette fois, le Doc se lassa de la bataille et devait mettre en place ce qu’il était prévue. Il fouilla l’intérieur de sa blouse blanche et sortit un Orbe. DBZ semblait surpris, fit apparaître un portail et en sortit un Orbe similaire :
« -L’Orbe de la Réalité. J’attendais ce moment. Donne-moi cet orbe. Ordonna le Doc.
-Dans tes rêves.
-Je te propose quelque chose. Dit-il en reliant l’orbe à un de ses files qui se trouvait par terre. Si tu arrives à attraper cet Orbe en moins d’une minute, il est à toi.
-Moins d’une minute.
-Prêt ? »

Pas de réponse. Le Doc se tourna vers le lac entourant le monument en ruine et jeta l’Orbe dans l’eau, il coula. Le Doc souriait bien que sa bouche soit cachée par son masque blanc, ce fut par ses yeux que DBZ remarqua sa malice. Il plongea tout de même dans le lac pour prendre cet Orbe. Le Doc ne le suivit pas et vit un portail d’Aiko s’ouvrir derrière lui. Il soupira et se dit :
« -Moins d’une minute… c’est peut-être un peu trop pour lui. »
Il entra, quittant définitivement les lieux. DBZ chercha l’Orbe, il ne semblait pas avoir coulé à pique. Il vit quelque chose briller et bouger autre part dans le fond. Cela s’était enfoncé dans une sorte de grotte sous-marine. Il y pénétra, parcourut pendant quelques secondes un petit couloir. Le manque d’air ne semblait pas être un problème, comme s’il pouvait respirer. Le chemin remontait à la surface où il trouva l’Orbe en train de flotter. Il comprit que c’était le fil qu’avait accroché le Doc qui était le responsable du déplacement de l’Orbe. Il se rendit compte seulement maintenant que la cage des otages se trouvait accroché juste au-dessus de lui. Sans tarder, il alla à leur niveau en escaladant la paroi grâce à ses tentacules et les transporta tous vers le lieu sûr qu’étaient les appartements de l’Eglise.

Avant le retour de tout le monde à l’Eglise, Vince sortit de la chambre en remettant son gilet et disant qu’il attendait Elise dans la salle. En l’attendant, il s’était posé dans un fauteuil et avait réfléchit longuement sur ce qu’il allait pouvoir faire. Il lui manquait encore des informations, comme le déroulé de cette libération d’otage à travers le monde. Il ne savait pas qui de Doc ou DBZ avait récupéré les Orbes, même s’il a bien dis au Doc de donner son Orbe, de préférence. Elise revenue et reçu un message de Candice par télépathie. Elle la prévenue que tout le monde était en train de revenir, avec tout les otages de libérés. Vince ne pouvait pas rester plus longtemps. Avant qu’il parte, Elise lui demanda si ses parents allaient bien :
« -Tes parents ? Ils se portent très bien pourquoi ? Répond-il.
-Tu les as pris en otages je te rappel !
-Ah ça ! C’était des sosies, réussi non ?! Sourit-il.
-Alors mes parents et mes sœurs…
-En sécurité, pris en charge par le gouvernement, depuis le début.
-Ouah, me fait plus des frayeurs comme ça.
-Khihi. Bon je dois y aller.
-Attends. »
Elle l’embrasse une dernière fois avant qu’il disparaisse dans un portail. Immédiatement après Fairy entra soudainement sous la forme d’un chien et s’exclama qu’il avait pu échapper à Mpanzu. Elise lui demanda pourquoi il n’était pas revenu dans sa forme humaine. Il lui expliqua que s’il ne maîtrise pas une transformation, ses vêtements déchirent automatiquement, alors qu’avec une transformation maîtrisé, il peut conserver ses vêtements même après une transformation aussi gigantesque que peut être un dragon. Comme la créature qu’a crée Pandora est encore récente pour lui, il ne la maîtrise pas encore. Il s’échappe dans sa chambre pour aller trouver des vêtements.
’’


C’est donc à cet instant présent que tous les membres de l’Eglise sont réunis dans le grand salon. La mésaventure de chacun est conté, et une question général se pose évidemment : ‘‘Pourquoi l’Enfer a-t-il abandonné ?’’ Ou plutôt ‘‘Quel était le but de tout cela pour l’Enfer ?’’. C’est comme si cela était prévue depuis le début suppose DBZ. Madara fait la même réflexion en regardant les trois Orbes qu’il possède désormais, le comportement du Doc lui paraît, d’après ce que leur a dit DBZ, étrange. Il semblait savoir ce que représentait les Orbes, alors pourquoi l’abandonné à l’ennemi. Ça sent le piège à plein nez s’exclame Perona :
« -Peut-être, mais on n’as pas le choix, ajoute Elise, quitte à agir autant le faire vite, peut-être qu’on prendra de court l’Enfer.
-T’es motivé. Lui dit DBZ.
-Même si l’Enfer nous a laissé gagné, on a pu récupérer les otages, c’est le principal, on doit avancer.
-Pas faux.
-Au fait, Yohan, je peux te parler deux secondes, en privé.
-Okay. Dit-il en la suivant dans une chambre à part. »

Au même moment en Enfer, une réunion est sur le point de se tenir pour mettre à jour les objectif, cependant Satan demande au Doc une petite entrevue personnel avant de commencer. Ils vont dans une chambre via un portail dans la salle des portails et Satan n’y va pas par quatre chemins :
« -Pour mener à bien la prochaine mission qui sera sûrement la dernière, je dois te confier quelque chose Doc.
-J’écoute.
-Très bien… Elise et moi… on collabore depuis le début pour que je puisse mourir. »
La déclaration est similaire du côté d’Elise envers Yohan :
« -Satan et moi collaborons depuis le début pour qu’il puisse mourir.
-Hein !!?? S’écrièrent Yohan et le Doc. »
#3415
Chapitre 23 : Début
Précédemment : Un flash back sur ce qu’il s’était passé durant les 30 minutes où Madara était inconscient, fut fait. L’Enfer avait permis à l’Eglise de récupérer les otages et un des Orbes magiques que recherchent tant Madara. Vince et Elise continuèrent leur conversation pour savoir comment s’organiser pour la suite, mais aussi car l’un comme l’autre s’était manqué terriblement. Lilith laissa Yohan dans l’ambigüité avec son changement de personnalité très brusque. Le Joker se fit perdre un bras devant les yeux de Perona. Au bout de tout cela, l’Eglise trouva forcément louche que l’Enfer les avait laissé gagné, mais avant d’aller plus loin, Elise confia à Yohan tout comme Satan confia au Doc, que l’Eglise et l’Enfer n’était pas autant ennemis que ça. Vince et Elise collabore depuis le début et ils le savent.


« -J’espère que t’es pas sérieuse !? Pourquoi tu me le dis hein ?! Je pourrais très bien aller le crier à tout le monde !
-Mais tu ne le feras pas.
-Ah !? Une menace !?
-Non, une constatation. La mort de Satan, c’est bien à toi que sa profite le plus, dans ton intérêts personnel. Je me trompe ?! Tu ne veux pas libérer Caro ? »
Yohan ne peut que détourner les yeux à cet instant. Il sait qu’elle a raison. Si Satan disparaît, alors Caro sera libéré de son joug et pourra revenir à une vie normale. Il demande cependant pourquoi lui. Elle répond que DBZ a une haine trop grande envers l’Enfer, s’il apprend qu’elle est associée à Satan, il ne lui pardonnera pas. C’est quasiment la même chose pour Perona. Nero ne considère plus Vince comme un ami, et en même temps l’Eglise n’est pas son allié. Pandora ne semble pas l’apprécier contrairement à Vince qu’elle adore, la rallié concrètement à elle aurait été compliqué… :
« -Et Fairy ?
-Fairy, c’est compliqué. Il n’attend rien venant de l’Enfer, il est venu vers moi dans le seul but de pouvoir exploiter son pouvoir à bon escient. Quelqu’un qui désire user de son pouvoir dans la bataille, on ne sait pas où ça peut mener.
-Alors que moi… … okay, j’ai tellement de question. Et les morts tu les expliques comment ?
-Allors là je me dédouane complètement, c’était son idée et il ne m’avait rien dit. La prochaine fois qu’on s’est revue après notre réunion au restaurant, c’était après l’attaque de Pandora à l’ancienne Eglise.
-Bon… c’est le bordel… euh… et donc tu veux que je fasse quoi ?
-Satan veut faire disparaître les pouvoirs de ce monde, mais pas moi. Alors le jour où il devra mourir, s’il tente quoique ce soit pouvoir pour détruire les pouvoirs je voudrais que tu sois en première ligne pour l’en empêcher.
-Moi ? Mais, attends, moi contre Satan, t’es malade.
-Je sais que tu trouveras une solution. Lui sourit-elle.
-C’est une première ça… … une dernière question… elle vous vous vient d’où cette idée de créer deux clans et de vous faire la guerre ? »
La même question est posée par le Doc auprès de Satan, et les deux dirigeants sourient à peine tout en détournant le regard. Il plonge dans leur mémoire et conte ce moment où tout fut décidé.

‘‘Cela se passe quelques mois avant la réunion à Paris des membres du forum. La scène se passe chez Elise, dans sa chambre. Meublé d’un petit lit à un coin de la pièce, ainsi qu’une mezzanine dans un autre. Ils sont sur le lit du bas de la mezzanine, Vince à moitié allongé dessus. La moitié du corps allongé dans la largeur et l’autre moitié, ses jambes, croisées. Elise à côté est assise en tailleur, l’ordinateur sur les jambes, terminant un travail pour le lycée. Vince ouvre une main, fait jaillir une flamme noire et la fixe :
« -Je peux te poser une question ?
-Je travail.
-Mais le temps que tu finisses je serais déjà partie et je n’aurais pas eu le temps de te demander.
-Bon quoi alors ?
-Tu penses que les pouvoirs sont bons d’exister ?
-Oui pourquoi ? Justement si tout le monde en avait, ce serait parfait.
-Moi je pense… … je pense que les pouvoirs devraient disparaître.
-Tu délires là ?
-Nan, je suis sérieux.
-C’est pas parce que t’en as le pouvoir que tu dois te sentir obliger.
-Au contraire, c’est parce que j’y crois dure comme fer que j’ai ce pouvoir, tu ne penses pas ? Après tout, toi tu peux les créer. Moi, je n’ai jamais demandé d’avoir ces pouvoirs, ni une maladie incurable qui s’appelle Aiko. Je vais mourir un jour ou l’autre, mais Aiko prendra possession de mon corps et fera ce qu’elle veut.
-Je te guérirais.
-Tu sais très bien que tu ne peux pas. Tu rivalises avec elle, mais tu ne peux pas l’éliminer. Je tuerai Aiko et me débarrasserais des pouvoirs de ce monde.
-T’as les yeux plus gros que le ventre. Mais si tu y tiens vraiment alors je viserais l’inverse.
-T’y arriveras pas.
-Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’Aiko doit mourir, mais pour ce qui est des pouvoirs.
-Je te dis que t’y arriveras pas.
-Bien sûr que si. Pourquoi je pourrais pas ?
-Parce que t’as pas les tripes pour supporter cette responsabilité.
-Et toi alors ? Tu sais même pas ce que ça veut dire responsabilités !?
-Tu t’es vu !?
-Tu veux m’énerver !?
-Hum… … okay, j’ai une idée, tu me dis ce que t’en penses.
-Et mon travail ?!
-Ton travail ?! Pas de soucis, avec mon idée t’auras un boulot à temps plein, plus besoin d’aller en cours.
-Et c’est quoi ce boulot ?
-Sauvegarder l’humanité. »
Ils parlèrent longuement de son idée, de son projet de devenir l’ennemi juré de l’humanité. Avec le pouvoir d’Aiko il en était parfaitement capable, et Elise serait son total nemesis forcément. Ce qu’ils leurs manquaient, c’était des alliés. C’est à ce moment que Vince repensa aux nombreuses personnes sur le forum à l’époque. Il décida de mener l’enquête et de se renseigner sur leur potentiel pouvoir. Il arrêta tout ses cours pour se consacrer à ses recherches et au travail pour gagner un peu d’argent. Une fois son but atteint, il en fit part à Elise qui valida le projet. Elle ne voulait pas laisser Aiko lui prendre le corps de Vince et elle pouvait tout autant donner beaucoup de pouvoir aux autres. Vince avait raison, c’était un travail à temps plein.’’

« -Attends, donc toute cette histoire, ça part… d’une scène de ménage. S’exclame le Doc.
-Si on veut ouais. Khihi.
-Oh bordel. Se dit-il en se frottant les yeux. »
Satan a déjà exposé son rôle au Doc, il devra empêcher toute personne voulant l’arrêter de détruire les pouvoirs. Une tâche aux apparences aisées, mais Satan sait qu’Elise ne le laissera pas faire. Sur ces derniers, ils se dirigent vers la grande salle à manger, où se tiendra la prochaine réunion. Son début se fait par une récapitulation des différents évènements survenus. Le Joker a perdu un bras et ne s’en plains pas, un trophée de guerre comme elle l’appelle, qu’elle cède volontiers à son ancienne sœur des ténèbres. Le Doc a donné l’Orbe du Temps à DBZ. Mephisto a enfermé Madara dans la dune de sable où il y avait les otages, comme prévue, même si la magie de Madara l’a extrêmement surpris, par son efficacité et son immunité contre son pouvoir. Lilith a fait ce qu’elle avait à faire. Enfin Shoko a pu détruire la maison d’Azraël comme elle l’avait souhaité, mais le loup est en vie. C’est sur ce dernier point que Satan compte maintenir la réunion.
Selon lui, Azraël ne devrait pas tarder à venir faire sa fête à Shoko pour ce qu’elle a fait à sa maison et son loup. Il profitera de son arrivé et de sa position encore assez flou vis-à-vis du gouvernement pour faire d’une pierre deux coups. Affaiblir le gouvernement et éloigner Azraël un bon moment. Une grande partie de ses alliés se demandent comment il compte s’y prendre, mais il n’en dit rien. Tout ce qu’il demande, c’est que Shoko ne sorte pas de son club tant qu’il ne lui a pas dit, et qu’elle devra à tout prix faire comme si Azraël était allié à l’Enfer. Si tout se passe bien, la confusion ambiante devrait leur laisser le temps d’agir. Rien ne retenant Shoko maintenant, elle décide de partir et d’attendre les prochaines directives. Se débarrasser d’Azraël est un grand avantage pour elle, car sa présence a tendance à faire fuir certain client de Shoko, il les effraie, les chasse ou les tue dans le seul but de se faire connaître. Shoko ayant quitté les lieux, Satan annonce au reste des présents :
« -Bien, maintenant, il est temps de vous expliquer le véritable plan. Je suppose que vous vous posez tous la question : comment faire venir le gouvernement au même moment qu’Azraël et qu’est-ce qui les poussera à le capturer ? Ecoutez bien, tout le monde aura un rôle à jouer. C’est un plan très important, une erreur et on est mort. »

Au même moment aux appartements de l’Eglise, leur réunion prend fin et quelqu’un entre subitement dans l’appartement. En se retournant, Madara reconnaît son meilleur ami Quentin. Ce dernier s’empresse d’aller vers Madara après avoir avoué qu’il écoutait à la porte depuis le début. Il dit savoir où pourrait être le dernier Orbe. Madara ne le sait pas, car il est partit très de l’île, bien avant que les anciens ne racontent les mythes et légendes des magiciens de leur île. Selon les légendes, l’Orbe de l’Espace pourrait n’importe où, mais c’est un endroit très difficile d’accès : les abysses, l’espace ou certain dise qu’il serait derrière la face caché de la lune, enfouis à des kilomètres sous la terre. Quentin est convié à rester ici un petit moment pour tout leur raconter et pouvoir agir en conséquence.


Trois jours plus tard, Azraël a pu réparer une petite partie de sa maison. Il est chez lui continuant à prendre soin de son loup convalescent. Il semble un peu déprimé ces derniers jours, comme si la défaite de son compagnon le rendait plus calme et compréhensif. Il est pense tellement à autre chose, que les coups portés à sa porte ne le surprennent pas. Personne, à part des fauteurs de troubles ne connaît l’emplacement de son habitation, et pourtant il va ouvrir nonchalamment. Ce sont tous les membres de l’Enfer qui s’offre devant chez lui, Dys en premier rang lui fait coucou et lui assène un violent coup de poing en pleine figure. Il recule et tombe assis part terre en se tenant le nez. En relevant les yeux, il n’y a plus personne, les membres de l’Enfer se sont volatilisés. Cette courte apparition, semblable à une hallucination pense-t-il, lui fait penser que l’Enfer est derrière tous ses maux. Il cherche évidemment la notoriété et à remplacer ce Satan qu’il considère comme faux, mais c’est allé trop loin l’autre jour. Il regarde Vorg, fiévreux. Vorg a été emporté dans une vague gigantesque d’eau avant de percuter plusieurs arbres et d’être abandonné là, inconscient. Tant d’évènement ont mené à cette situation, mais le principal fautif reste Shoko. Elle n’a pas apprécié qu’il vienne dans ce territoire qu’il a lui-même modelé. A ce train-là, il n’aura plus rien et le stupide club BDSM de Shoko envahira les lieux. Il devient déterminé, il doit se débarrasser de Shoko aujourd’hui, le plus vite sera le mieux. Il empoigne son arc et son carquois de flèche pour partir dans l’instant.
Au même moment, dans les bureaux du gouvernement, l’équipe de surveillance dont fait partie Eiki travaille d’arrache pied pour trouver à tout moment la trace de l’Enfer dans le pays et ailleurs. Eiki n’a eu aucune directive précise et pour passer le temps, il parcourt la carte de l’ancien Paris. A part des terrains vagues, il ne voit rien de particulier. C’est alors qu’il se dirige, comme naturellement, vers le lieu où habite Azraël. Il voit quelque chose à l’écran, un sourire satisfait lui dessine alors le visage. Une minute plus tard, il déboule dans le bureau de ses patrons en pleine réunion où est présent Nero :
« -Je viens de repérer l’Enfer ! S’exclame-t-il. Ils se dirigent vers le club BDSM, et ils ont des otages avec eux ! »
#3459
Chapitre 24 : Piège

Précédemment : Satan et Elise racontèrent comment ils ont eux cette idée de former deux clans ennemis. Tout partait d’une scène de ménage où l’un voulait mourir et se débarrasser des pouvoirs parce qu’il le pouvait et l’autre voulait le sauver pour l’empêcher de faire disparaître les pouvoirs. Ensuite, durant la réunion en Enfer, Satan décide de s’occuper du Gouvernement et d’Azraël, il demanda à Shoko de rester chez elle, que son club serait le point de rendez-vous du plan, vu qu’Azraël se rendra forcément là-bas. Shoko partit et il expliqua le véritable plan aux autres. A l’Eglise, ils apprirent par la bouche du meilleur ami de Madara que l’Orbe de l’Espace pouvait être à des endroits très difficiles d’accès. Enfin, trois jours plus tard, Azraël reçu la visite de l’Enfer, mais seulement quelques secondes, une apparition qui ne le laissa pas de marbre, il décida d’aller se battre contre Shoko pour venger son compagnon. Ce fut Eiki, responsable de la surveillance par satellite au Gouvernement, qui repéra l’Enfer avec des otages en direction du club de Shoko.


Dans la salle de réunion, Nero se lève à l’annonce que vient de faire Eiki. Ce dernier le mène à son ordinateur pour lui prouver ce qu’il voit. Nero est bien témoin, mais un membre de l’équipe de surveillance s’est aussi rué sur l’emplacement désigné par Eiki, mais il ne voit rien, son PC ne présente par l’Enfer comme présent dans l’ancien Paris. Eiki et Nero viennent vers lui. Eiki pose sa main sur la tour de l’ordinateur et approche son visage de l’écran. Des glitch se produisent sur l’écran avant de revenir sur la carte où apparait Azraël suivit de Lilith portant deux otages :
« -Voilà, un petit bug je pense. Leur dit Eiki.
-Très bien, merci Eiki. On envoie immédiatement une équipe là-bas, je les accompagne. Je veux tout nos meilleurs hommes de disponible.
-Bonne chance Nero.
-Merci, bon travail. Dit-il en partant.
-Bonne chance… … t’en aura besoin. Dit-il en souriant. »

Dans l’ancien Paris, une heure plus tard, Azraël est seul à arriver à une dizaine de mètre du club de Shoko. Il tire une flèche qui vient déformer une bonne partie de l’aile droite du bâtiment. Shoko sort du lieu pour faire face à Azraël. Il s’apprête à décocher une seconde flèche, mais des voix s’élèvent, il panique, des militaire sortent du club, il ne comprends pas, Nero arrivent en dernier clamant l’arrestation immédiatement d’Azraël désormais tenu en joug par une vingtaine de militaire en demi-cercle devant lui. Il demande des explications, il a très bien expliqué à Nero son but l’autre fois, il ne comprend pas ce retournement de situation :
« -Silence Azraël, tu ne vas pas me dire qui je dois croire. Shoko a vu son club détruit de multiple fois par l’Enfer et a aidé l’Eglise pour retrouver des otages. Toi, tu ne vas pas me faire la morale alors que tu as des otages justes derrière toi.
-Des otages ? »
En se retournant, il est témoin de la présence de ces six personnes ligotées derrière lui. Il n’est pas venu avec eux, et pourtant ils sont là. C’est un piège, à coup sûr, c’est un piège, mais comment ? Comment amener des gens ici sans se faire voir ? C’est un grand terrain vague autour du club de Shoko, impossible d’arriver sans être vue. Qu’est-ce qui s’est passé ? Comment s’est-il retrouvé dans cette situation ? Toute ces questions se bousculent dans sa tête, jusqu’à que la voix de Satan ne résonnent dans son oreille gauche :
« -C’est vraiment pathétique pour un futur Satan tu ne penses pas ?
-Non… susurre-t-il pour répondre.
-Mais c’est bien… tu as fait du bon boulot. »
La terre se met soudainement à trembler, le sol s’élève au milieu de ce rassemblement, tout éclate, des milliers de files s’échappent du sol et attaque les soldats. Nero se fait plaquer au sol par Mpanzu qui vient placer une lame sous sa gorge. Shoko est pris en otage par Lilith et Dys. Tous sont apparut de nulle part. Les files fusent et transpercent une bonne partie des soldats, mais quelques uns sont encore indemne et Doc ne peut pas le voir à cause de la terre embrument sa vision. Les coups de feu se font entendre, aucunes balles n’atteignent Doc pour l’instant, mais ça ne saurait venir. Avant que cela n’arrive, un hurlement strident vient paralyser les soldats et sont décapiter l’instant d’après. Quelqu’un atterrit à côté du Doc faisant s’écarter toute la poussière. Il s’agit de Mephisto dans sa forme démoniaque. Il a une apparence de mi-homme, mi-loup. Son torse est nu et humain, ses bras et jambes sont représentatif d’un loup, quand bien même il se tient sur ses pattes arrières, son visage est humains seulement au niveau des joues et de la mâchoire inférieur. Il possède aussi de grands yeux rouges.
« -Merci Mephisto.
-T’as partit était celle à pas louper sinon on était mort. Heureusement qu’on m’a mis en renfort.
-Exact… grâce à ça, la mission est un succès. »
Tout est allé très vite, Azraël n’a pas bougé d’un pouce pour une autre raison. Satan a saisit son crâne d’une seul main et le menace d’aspirer son énergie vitale s’il fait un seul mouvement suspect. Sa menace n’est pas faite en l’air lorsqu’il aspire très légèrement un peu de l’énergie d’Azraël qui ressent beaucoup la différence. Doc demande ce qu’ils doivent faire des corps. Satan, plaquant Azraël au sol où apparaît un portail menant en Enfer, répond de leur emmener et de les vider de leur sang. Azraël disparaît dans le portail et Mephisto se révolte en s’exclamant que le sang ne leur est utile que pour Lilith, qui a en besoin pour rester sous l’influence d’Aiko. Ils ont des tonnes de réserve en ce moment, en prendre d’avantage ne sert à rien :
« -Je tiens à te rappeler qu’on a un gros gourmand dans la famille.
-Encore un membre qu’on connaît pas.
-Vous connaissez mon crédo non ?! Pour mieux tromper tes ennemis, trompe d’abord tes amis. Comment t’explique ce plan si bien réussit sans ça. Vous pouvez douter de moi, vous en êtes complètement légitime, mais je vous promets que le final n’en sera que plus grandiose. Allez, on rentre. Embarquez-les tous. Foutez Nero dans la même cellule qu’Azraël, et Shoko… dans mon bureau ! S’exclame-t-il en faisant apparaître une multitude où tout le monde disparaît. »
Il reste seul ici. Il se tourne vers le club et informe Gota qui écoute à la porte, qu’il peut rester cacher s’il le souhaite, mais qu’il reviendra, car… :
« -DBZ, je sais que tu es là. Comment expliquez que les soldats soit arrivez plus vite qu’Azraël sans ça ?! Ce qui m’intrigue le plus, c’est pourquoi tu n’en a pas référé à Elise, elle serait venu sans hésiter pour tenter de m’arrêter, alors pourquoi ? Toi aussi tu caches quelque chose n’est-ce pas ?! Je ne sais pas encore ce que c’est, mais compte sur moi pour le découvrir. Et ne t’en fais pas, je ramènerai Shoko. Elle aura un petit message pour vous… de ma part. »
Il disparaît dans un portail alors que DBZ sort du club en regardant autour de lui. Il regarde Gota qui reste à l’intérieur et il s’en va.
En Enfer, Satan, en train de manger du pop corn, s’est posté devant la cellule de Nero et d’Azraël. Etant crée grâce au pouvoir d’Aiko, la composition immatériel de leur cellule leur empêche tout possibilité de la détruire. Satan regarde attentivement les deux prisonniers comme s’il attendait quelque chose, alors que ces derniers restent des plus silencieux. Nero décide de ne pas le rester plus longtemps au vu de toutes les questions qu’il a à poser :
« -Qu’est-ce que tu trafique encore Satan ?
-Ah enfin une question ! J’attendais, alors qu’est-ce que tu veux savoir ? S’exclame-t-il en lâchant le pop corn.
-Ne fais pas l’imbécile, clame-t-il, qu’est-ce que tu cherches au final ? C’est quoi le but ? C’est vraiment pour mourir tout ça ? Juste pour ça ? Qu’est-ce qui se passe ? Et à Paris alors, on ne vous a pas vu arriver, même sur le satellite, qu’est-ce que tu as fait ?
-Moi, pas grand-chose. Il serait peut-être que tu réfléchissais plus calmement Nero. Tu es très bien placé pour savoir que j’adore la logique, quand tout se passe sans accroc jusqu’au moment final pour tout faire péter et mettre des étoiles dans les yeux… ou du désespoir à toi de voir ce que tu préfères. Rit-il.
-La logique ?! Il n’y a rien de logique dans ton histoire !
-Oh que si… d’abord pose-toi les bonnes questions. Je ne fais jamais les choses au hasard… réfléchis.
-Pourquoi… … pourquoi~… hum… … pourquoi maintenant ?! Mais oui, pourquoi maintenant ? Vous venez tout juste de terminer un affrontement avec l’Eglise, ils ont gagné. Vous faire remarquer seulement trois jours plus tard… pourquoi ?
-Haha, voilà une bonne question. Maintenant, dis-toi, peu importe où est mon ennemi, j’ai toujours un œil sur lui. Vous pensiez que vous aviez de la chance de me trouver au bon endroit au bon moment, mais c’est que du vent… vous veniez là où je le voulais. Le pire c’est que ça a marché, même moi j’y croyais, j’en ai tellement rit.
-Comment ?! Comment fais-tu ?
-Aller, encore un peu de réflexion, et c’est bientôt fini. Lance-t-il avec un sourire sadique.
-Bordel ! Arrête de te foutre de-
-T’es con ou quoi ? Lui dit Azraël calmement adossé au mur. Y a une taupe au gouvernement, c’est pourtant simple à comprendre.
-Bingo, franchement, c’était simple.
-Une taupe ? Impossible, on a vérifié les antécédents de tous nos employés, aucun n’a eu de contact avec l’Enfer après votre massacre à Paris.
-Oui, je te confirme, je ne suis entré en contact avec personne à part mes membres actuels après notre massacre… mais qu’est-ce qui te fait dire que je ne l’ai pas fait avant ?! »
Nero reste silencieux après ça. Il ne semble savoir quoi répondre, comme rassasié de réponse. Satan se relève, satisfait du résultat obtenu. Il regarde Azraël en souriant, puis revient sur Nero en lui lançant une dernière chose :
« -Il y a tellement de chose que tu ne sais pas, que tu ne peux pas deviner, que tu ne pourrais pas imaginer. J’ai toujours rêvé d’arriver à ce point culminant d’un projet, quand tu vois bientôt le bout de tout ça, pour au final être fier de ce que tu as entreprit, et ça, mon cher Nero… je le fais sans me préoccuper des autres. J’avance. C’est bien votre plus gros défaut à vous au gouvernement. Vous pensez trop aux autres et à ce qui arrange votre économie… pas à votre vie. »
Satan quitte la salle de la prison par un portail et est rejoint pas le Doc dans la salle de simulation, vide. Un portable sonne, Satan décroche et a une conversation avec un membre de l’Enfer comme peut le comprendre le Doc, mais celui-ci n’a pas l’impression de reconnaître à qui parle Satan :
« -Oui, tu auras ta part de sang ne t’inquiète pas, tu as fais du très bon boulot au gouvernement, je vais t’y laisser encore un petit peu, le temps d’être sûr du bouquet final… … … je t’en prie, c’est normal. Bonne journée, bonne chance, Mammon. »
#3461
Le prochain chapitre va corser les choses, tout va basculer, tout va être chambouler. ;) :D ;) :D

Merci de continuer à commenter @MadaraBodara

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
#3490
Chapitre 25 : Quatrième, la semaine prochaine, le 4 Juillet :D :) :D :) Approximativement, 5 chapitres avant la fin ^^ ^^ ^^ ^^

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]

Voir l'ancien forum Anime FR (Récupérer des textes)