Bootstrap Framework 3.3.6

Over a dozen reusable components built to provide iconography, dropdowns, input groups, navigation, alerts, and much more...

Premier pas du forum:
- Faire sa présentation
- Lire les règles du forum
Concours actifs:
- Création d'une bannière
Projets en cours:
- BAR MAID ''OTAKU''

Application mobile pour le forum
Android: Cliquez ici iOS: Cliquez ici
Pour les projets pas encore classés ou inclassables.
  • Avatar de l’utilisateur
  • Avatar de l’utilisateur
  • Avatar de l’utilisateur
Avatar de l’utilisateur
By MrVince60
#3065
Chapitre 15 : Alliance
Précédemment : L’Eglise venait d’attaquer l’Enfer, mais fut prit par surprise en se confrontant à des opposants inattendue et à une absence des démons habituels. Aiko était là sous forme humaine combattant Nero, ses soldats et Pandora dans la salle de simulation. Elle les maîtrisait avec ses flammes noires et sa forme intouchable. Elle fut rejoint peu de temps après par Mpanzu qui tint un combat contre Nero. D’un autre côté Elise et DBZ devaient retenir Perona qui avait perdue l’esprit. Puis dans la salle à manger, Mephisto menait à mal Fairy, Candice et Yohan. Dans l’ancien Paris, Satan et les autres rencontrèrent Shokochi, ainsi qu’Azraël plus tard qui fit face à la véritable force de Satan. Finalement, Perona fut ramenée à la raison, Nero et Pandora durent fuir avec les soldats en moins, tout comme Fairy, Candice et Yohan, tous s’en allant après que Mephisto l’ai décidé. Madara observait les faits et gestes de Satan, voyant Aiko revenir dans le corps de Satan en l’embrassant. Il décida de ne pas intervenir dans l’ancien Paris, il ne faisait pas le poids aujourd’hui.


Aiko enfin revenu dans le corps de Vince, lui redonnant une forme olympique, tout le monde se tourne vers lui. Azraël n’ayant rien de plus à faire ici part en lançant un avertissement, qu’il reviendrait et qu’il prendrait la place de Vince, celle qui lui revient de droit. Shokochi invite les démons à l’écouter, en particulier Vince :
« -Satan, je te propose une alliance.
-S’allier ?! Tu veux t’allier à un démon sans en devenir un ?! C’est un pacte dangereux tu sais, et pourquoi nous ? Le gouvernement et l’Eglise sont contre nous, nous ne sommes pas le clan le plus sûr.
-Mais vous êtes le plus efficace. Vous avez le plus d’influence et vous êtes sûrement le plus puissant des trois groupes actuellement.
-Actuellement oui… mais qu’est-ce que ça t’apportes de t’allier à nous, et vice versa ?
-Vous faites de la PUB pour mon club et moi je vous fournis des informations sur l’Eglise.
-Comment tu comptes t’y prendre ?
-Personne dans l’Eglise ne sait pour notre rencontre, et j’ai déjà rencontré deux de leur membre. Ils m’ont aidé avec Gota, je leur doit un service, mais votre protection et le coup de PUB passe avant tout. Je peux y aller en prétendant vouloir rendre l’appareil. Je récolterai des informations pour toi. Evidemment, en fonction de l’influence qu’aura gagnée mon club, je te fournirai des informations plus ou moins importantes.
-Je vois… c’est un bon deal. Je ne promets rien vu ta localisation, mais je vais faire du mieux que je peux. Permets-moi de t’inviter à notre dîner de ce soir, je serais ravi de te présenter aux autres.
-Ce n’est pas de refus. Gota, reste ici pour surveiller le club.
-Hein ?! Mais je voulais aussi voir l’Enfer moi. Réplique-t-il. »

Un fouet claque d’abord au sol, puis sur le corps de Gota qui en crie de joie et demande pardon d’avoir répondu à Madame Shoko, comme il le dit si bien. Ce fouet tenu par Shoko est en fait un tentacule de son poulpe apparaissant sur son épaule et qui tire la langue à Gota, les parties du corps visibles toutes rouges à cause des coups. Sur ces mots, un portail s’ouvre et tous le traverse. Vince est le dernier à passer, faisant coucou de la main à Gota puis en faisant expulser de son corps une matière noir qui est propulsé telle une fusée dans le ciel. Il disparaît dans le portail. Ce projectile noir que Gota voit traverser les nuages, il s’arrête là où se trouvait Madara tout à l’heure et ce dernier n’est pas totalement partie. Il n’a pas entendu la conversation concernant l’alliance, mais il voit et entend bien l’arrivée de cette matière noire. Il se tourne et attend, ne sachant pas à quoi il a à faire. Quelques secondes passent puis la voix d’Aiko mélangé à celle de Vince émane de cette matière noire :
« -Il n’y a pas beaucoup de monde qui puisse nous observer depuis le ciel. Madara, que ce soit toi ou non, laisse-moi te révéler quelque chose d’important. Fais passer le message à l’Eglise, j’espère que ça fera enfin bouger les choses… »


De retour dans les appartements de Pandora, devenu le QG principal de l’Eglise, Elise s’affale sur un canapé et soupir un long râle en se plaignant de plusieurs douleurs, surtout au niveau du dos. Candice s’approche et lui propose un massage, elle n’est pas une experte dit-elle, mais elle se débrouille quand même. S’isolant dans une autre pièce pour cela, Fairy et Yohan eux s’occupent de Perona encore évanouit. Ils la posent sur un canapé. Fairy pose une main sur le front de son alliée et découvre une fièvre importante. Nero l’entendant s’exclamer cela s’approche. Il leur dit de ne pas paniquer et de le laisser faire. Il ouvre une main paume vers le haut et fait sortir de celle-ci une petite plante. Il la module et en fait un liquide qu’il place dans un verra posé sur une table juste à côté du canapé. Il le laisse sur la table pour l’instant, c’est au cas où les effets de sa prochain plante n’ont pas de grands effets. Toujours en faisant sortir des plantes de ses mains, il en enroule autour de la tête de Perona. Les plantes semblent lumineuses et apaisantes. Alors qu’ils avaient une Perona haletante et fiévreuse, ils retrouvent une Perona plus sereine, mais toujours avec un peu de fièvre. Elle retrouve conscience, se redresse ave douceur, aidé par Yohan et découvre l’endroit où elle se trouve. Son mal de tête l’empêche de réagir comme elle l’aurait fait d’habitude, elle se laisse tomber en arrière et pose une question :
« -Où est Satan ?
-C’est pas le plus important, repose-toi pour l’instant. Lui répond Fairy.
-Bois ça pour l’instant. Ajoute Nero en lui donnant son médicament liquide. »

Elle le bois. Ce n’est pas très bon comme elle fait bien entendre, mais sa fièvre semble s’être atténué grâce à ça, l’effet fut immédiat, malgré sa colère intérieur elle remercie Nero. Elle sait exactement ce qu’il s’est passé tout le temps qu’elle avait attaqué Elise et DBZ, elle sait pour Mephisto. Pourtant, elle n’est plus apte à devenir un espion en Enfer et à en savoir plus. Ce qui lui reste de cette infiltration est une colère, une haine immense envers Vince. Il l’a manipulé pour attaquer l’Eglise, et en plus il a encore Dys entre les mains. Elle se lève subitement poussant son mal de tête au vertige qui la fait vacillé, elle garde l’équilibre bien qu’embrouillé dans ses pas sur quelque mètre avant de se retenir sur la porte d’entrée qui s’ouvre d’un seul coup. Surprise, elle fait face à Madara. Ce dernier entre sans annoncer son arrivée et demande à la première personne venue, sans compter Perona, où est Elise. Yohan, son interlocuteur lui répond qu’elle est dans une chambre en train de se reposer. Madara semble énervé et fouille chaque pièce, Yohan ne lui ayant pas indiqué quel chambre regarder. Nero, DBZ, Fairy, Yohan et Pandora son spectateur de l’arrivée perturbante de Madara, ses actions et ses gestes sont violents, mais il reste silencieux dans son énervement. Il pénètre finalement dans la pièce où se trouvent Elise et Candice. La séance de massage vient à peine de commencer, Elise remonte immédiatement son haut pour se couvrir, à genoux sur un lit et est saisit par les épaules par le soudain intrus :
« -Elise ! T’aurais pu le sauver bien avant ! T’aurais pu empêcher ça !
-Tu me fais mal ! Qu’est-ce que tu racontes ? S’écrie-t-elle en se débattant.
-Tu aurais pu ! Enchaîne-t-il en limitant la force de ses mains. Comment on peut aimer un type comme lui !? Comment ! Ça aurait pu finir autrement ! On serait tranquille ! … On serait heureux bordel… »

Il finit à genoux par terre, les mains descendu vers les jambes d’Elise.

Quelques minutes plus tard, Madara s’est calmé. Fairy lui apporte un thé. Tous sont installés dans le grand salon regardant Madara d’un air interrogateur. Il boit quelque gorgé, soupir et plonge son regard dans celui d’Elise, son intention n’a pas changé, mais paraît moins intense. Elise ne sait pas comment le prendre, elle ne sait pas comment réagir. Il y a eu beaucoup de situation perturbante aux cours des derniers jours, mais elle ne connaît pas vraiment Madara, elle en a entendu parlée parfois, mais pas de rencontre de réel, sauf au café avant que tous cela n’arrive.
« -Euh, donc, Madara c’est ça ?
-Je préfère oui.
-Qu’est-ce qui se passe ?
-J’ai reçu un message de Satan.
-Quoi ?
-On l’avait repéré dans l’ancien Paris, je l’ai trouvé, il s’est battu contre un certain Azraël.
-Ce nom me dit quelque chose. Se dit Fairy.
-Tu le connais ? Demande Yohan.
-Hum… ma mémoire me joue des tours depuis que Mpanzu m’a décapité l’autre fois.
-Bref, reprend Madara, il y avait aussi une certaine Shokochi aussi, je sais que vous l’avez déjà rencontré, elle n’a pas eu de différent avec Satan pour l’instant.
-Et donc ce message ?
-Il m’a dit qu’il connaissait la puissance de ton véritable pouvoir Elise, qu’il pouvait battre les flammes d’Aiko.
-Quoi ? S’exclamèrent-t-ils.
-Comment peut-il mieux connaître mon pouvoir que moi-même ?
-Je ne sais pas, mais ça expliquerai une chose.
-Laquelle ?
-Quand Pandora a attaqué l’Eglise et qu’il est venu voir ce qu’il en était… il a attaqué avec les flammes noires d’Aiko n’est-ce pas ?
-Oui.
-Et qui a répliqué ?
-Bah, moi.
-Et qu’est-ce qui s’est passé ?
-Bah… »

Chacun se remémore se moment et se rend compte d’une chose essentiel. Elise a contré les flammes noires. Là où Nero et Pandora eurent du mal à les gérer en Enfer il y a peu, Elise les avait arrêtés avec sa simple voix. Son pouvoir peut atteindre, contrer, et peut-être même blesser Aiko. C’est l’hypothèse qu’évoque Madara. En effet, avant de rentrer au bercail Nero a fait son rapport au gouvernement, Eiki s’est empressé de se le procurer afin de communiquer les informations importantes à Madara. Sachant donc tout ce qu’il s’est passé en Enfer par le biais de ce rapport, il peut être sûr de plusieurs choses :
« -Mephisto est a évité absolument, et fatalement Satan fera tout pour qu’on se le coltine. Rien n’indique exactement la nature de son pouvoir, ni s’il en possède deux. Aiko est réservé à Elise, en tout cas, quand elle aura assez exploité son pouvoir pour lui résister.
-Minute, reprend Elise, on peut vraiment être sûr que je puisse venir à bout d’Aiko ?
-Dans le message de Satan, il y avait aussi Aiko qui parlait. Elle disait que les effets de la voix d’Elise semblaient l’inhiber.
-L’inhiber, son pouvoir ou elle ?
-Elle-même, en tant que maladie. Ironiquement, il faut guérir Aiko pour la détruire.
-Je vois…
-Je n’ai rien d’autre à dire. Maintenant, je ne vous dérange pas plus. Dit-il avec l’intention de partir, mais avant de passer la porte il regarde à nouveau Elise. Désolé de t’avoir crié dessus… je n’étais pas en colère contre toi, c’était contre Satan. Il savait tout de ton pouvoir, il pouvait guérir et il ne l’a pas fait. Je ne sais pas ce qu’il a en tête… mais c’est un idiot complet.
-Madara attend ! S’écrie-t-elle. Pourquoi tu ne te joins pas à l’Eglise ?
-Qu’est-ce que j’y gagne ? Je n’ai pas de temps à perdre avec votre guerre… j’ai une île à sauver.
-Alors avant de partir, l’interrompt DBZ, puis-je te parler en priver ?
-Si tu veux. »

Ils quittent l’appartement pour se rendre dehors. L’extérieur donne sur une rue peu animé. Ils se trouvent toujours en France, dans le Sud-Est, pas loin de Monaco. Quand bien même l’Eglise règne ici, personne n’a vraiment l’envie, la motivation de sortir. La peur d’être surpris à chaque instant en paralyse la majorité. Une petite partie de la population continue de vivre… mais la nuit. DBZ fait apparaître un portail depuis un de ses tentacules blancs et sort du portail un orbe. Madara n’est pas surprit. Ce dernier a en sa possession l’Orbe de l’Idéal. Ce dernier s’est manifesté sous forme d’esprit blanc et a passé un pacte avec Madara. Ils recherchent trois autres orbes : le Temps, l’Espace et le Réel. L’esprit de l’Idéal sait que deux ordres se trouvent chacun dans un camp et DBZ dévoile celui en la possession de l’Eglise, plutôt celui en sa possession :
« -J’aimerai savoir ce que c’est ? Personne ne sait, il ne réagit à aucun pouvoir, il est indestructible et pourtant il semble être proche de la magie, alors j’ai pensé à toi sans moyen de te contacter.
-Je recherche cette orbe justement, je ne m’attendais pas à ce que tu me le montre comme ça. Normalement, il y en a un autre en Enfer.
-C’est le Doc qui doit l’avoir.
-Comment tu le sais ?
-On s’est battu pour les avoir. Sur ton île justement, l’Enfer venait à peine d’embarquer les derniers habitants et nous avons répliqué. La confrontation dura cinq jours. Durant le troisième j’entendis parler d’un temple ancien où se trouveraient trois artefacts magiques, je m’y suis rendu pensant que l’Enfer en avait aussi eu vent, et là je suis tombé sur le Doc. J’ai résisté aussi longtemps contre lui et j’ai finalement réussit à fuir avec un orbe en ma possession, l’autre c’est forcément le Doc qui l’a.
-Je vois, et le troisième est venu à moi de lui-même… très bien, tu peux me donner cet orbe ?!
-A une seule condition… que tu t’allies à l’Eglise.
-Qu’est-ce que j’y-
-Le sauvetage des Réunionnais. Vaincre l’Enfer revient à libérer tous les otages qu’ils ont, et je suis persuadé que Satan n’a pas hésité à faire des habitants de ton île des otages à part entière. Aucune perte, ils sont une assurance contre toi. Avant qu’on en arrive là, laisse nous t’épauler, te couvrir. Ta magie n’est pas de la même nature que nos pouvoirs, tu as un grand potentiel, viens avec nous.
-… t’étais moins bavard sur le forum.
-J’ai pas vraiment le choix désormais en fait.
-C’est une alliance temporaire, okay ?!
-Pas de soucis. »


A cet instant, en Enfer, le Doc est en train de cuisiner le dîner. Dans la salle à manger, Vince et Mpanzu sont présents. Vince feuillette quelques documents observés par Mpanzu. Ce dernier est resté silencieux jusqu’à maintenant, mais une question le démange. Comment compte faire Vince pour la pub du club de Shoko ? Après tout, en tant que Satan, les gens ne voudront pas aller là où il leur demande. La réponse : il n’aura pas besoin de faire de la pub. Il affirme que Shoko s’en fera elle-même, que le gouvernement y contribuera et cela dans un futur proche. Qu’elle lui apporte des informations ou non de l’Eglise, ça ne change rien pour lui aujourd’hui. Il tient à ajouter qu’il ne sait pas du tout comment va pouvoir finir cette histoire, mais il espère simplement qu’il pourra disparaître avec le mal qui ronge les humains aujourd’hui : leur pouvoir.

Le dîner… est prêt.
Avatar de l’utilisateur
By Mpanzu
#3067
Un bon chap qui détend l'atmosphère. Madara commence à avoir son de rôle lol et DBZ parle beaucoup (j'ai kiffé la réplique XD XD XD) J'ai hate de voir la suite. Il y a quelque faute de frappe mais bon c'est minimal. :D
Avatar de l’utilisateur
By MrVince60
#3138
Chapitre 16 : Zooms

Précédemment : Shokochi proposa une alliance avec Vince, trouvant l’Enfer beaucoup plus efficace que le gouvernement et l’Eglise. Vince accepta et invita Shoko à dîner. Au même moment, Madara appris quelque chose d’important directement de Satan et Aiko. Il avait foncé vers l’Eglise et s’énerva contre Elise. Apparemment, elle aurait pu soigner Vince depuis longtemps et son pouvoir capable de vaincre Aiko cache une puissance bien plus grande. Vince aurait gardé sous silence tout ça en le sachant, cela cachait forcément quelque chose. DBZ invita Madara à discuter seul à seul, il lui montra l’orbe qu’il avait récupéré en combattant le Doc sur l’île de la Réunion. Leur but se rejoignant Madara accepta une alliance temporaire entre lui et l’Eglise.


En Enfer, le dîner commence une fois que le Doc, ayant amené les plats, s’est assit et que Vince ai souhaité un bonne appétit à tout le monde. Durant le repas, Shoko, Mpanzu, Vince et le Doc mangent en silence sereinement, le repas semble de bon goût et très délicieux pour que personne ne puisse décrocher une parole. Néanmoins, c’est aussi dû au fait de la présence de Mephisto qui, jusqu’à présent, n’était pas connu du Joker et de Lilith. Elles se jettent souvent des regards durant le repas comme si leur pensée respective : ‘‘C’est qui ce type ?’’, ‘‘D’où y sort celui-là ?’’, pouvaient se transmettre entre-elles. Le hors d’œuvre une fois dégusté pour tous, le Joker se lève de sa chaise et s’exclame :
« -On nous explique ou on fait semblant pendant encore longtemps, Satan !?
-Quoi ? Demande Vince.
-C’est qui lui ? Demande-t-elle évidemment en pointant Mephisto du doigt.
-Ah oui ! Je vous l’ai pas présenté c’est vrai. Voici Mephistophélés, mon bras droit.
-Hein ?! Mais c’était pas Doc le bras droit ? Demande Lilith un peu perdu.
-Mon bras droit officiel c’est Mephisto, le Doc c’est… … c’est le Doc.
-C’est pas clair !
-Bref, Mephisto, il a le pouvoir d’annuler toute forme de pouvoir existante. Même si on n’a pas encore vérifié si ça marchait sur la magie de Madara.
-Enchanté. Répond Mephisto.
-Mais, on le connaît ou pas de base ? Demande le Joker.
-Sur le forum c’était Seykan, mais il était peu actif.
-Ouais non, ça ne me dit rien en particulier, ça date un peu maintenant.
-Peu importe, notre alliance avec Shokochi mise à part, j’aimerai vous parler de nos prochaines actions.
-Si j’ai bien compris ce que tu m’as dit, tu as informé l’Eglise par le biais de Madara qu’Elise était entièrement capable de venir à bout d’Aiko… et donc de toi. Récapitule Mpanzu.
-Exact, et c’est l’unique vérité sur l’état actuel des choses. Seulement, l’Eglise sait surtout que nous détenons de nombreux otages, que ce ne soit eux ou le gouvernement, c’est la sécurité des civils avant tout, mais ils ne savent pas où ils se trouvent.
-Donc qu’est-ce qu’on fait ? Demande Lilith. On sécurise quels otages ?
-Les quatre premiers. Bien sûr Shoko, je ne t’inclus pas dans l’opération de défense, vu que tu n’étais pas prévue de base. J’ai autre chose pour toi. Ta PUB sera faite, ne t’inquiète pas.
-Qui va où ?
-Joker, tu iras en Russie, attends toi à voir Fairy, ses transformations l’avantage dans un environnement aussi froid que là-bas. Lilith, toi ce sera en Inde je ne sais pas qui tu pourrais croiser, peut-être Yohan. Doc, je te confie les otages du Japon, attends toi à voir DBZ.
-Pourquoi lui ?
-Hum… question de principe.
-De principe ?!
-Tu comprendras… et enfin, Mephisto, va avec les otages en Australie, t’auras peut-être la visite de Nero ou Pandora.
-Pourquoi est-ce qu’ils viendraient seul et pas à plusieurs ? Et puis on va leur envoyer une invitation ? Je te rappelle qu’ils ne savent pas où sont les otages. Rappelle Lilith.
-J’occuperai les autres membres pour les réduire au nombre de un lors de leur venu vers vous. Et pour l’invitation… c’est à peu près ça… Bien, maintenant… vos récompenses… »


Une semaine plus tard, Shokochi s’est rendu aux appartements de l’Eglise. Elle toque et Pandora vient lui ouvrir. Elles ne se connaissent pas mutuellement, et Vince ne semble pas avoir introduit Pandora par rapport à Shokochi. Le silence est complet durant un cout instant jusqu’à que Perona arrive derrière Pandora et reconnaisse Shoko :
« -Oh, Shokochi, ça fait plaisir de te revoir.
-Tu la connais Pero ?
-Ouais, un peu. Vas-y entre Shoko. Qu’est-ce qui t’amène ?
-Pas mal de chose. »

Elle entre comme on lui a invité et va s’asseoir dans un fauteuil, elle tâte ce dernier se disant que l’Eglise a des fauteuils plus confortable que ceux de l’Enfer. Elle ne fait que le penser, tout comme cette réflexion sur l’emplacement de l’Eglise. Ils n’ont pas quitté le pays d’où ils viennent et la plupart de leur fidèle se trouvent aussi sur le continent. Pandora ne reste pas dans le salon, elle retourne dans sa chambre, à ses occupations. Yohan et Fairy sont arrivés dans la salle entendant le nom de Shoko, et Elise se permet de l’accueillir tout comme DBZ. Shoko explique sa présence, en tout cas l’excuse qu’elle doit leur donner en tant qu’espionne, elle est venue pour leur fournir des infos sur l’Enfer. Le mensonge que lui a préparé Vince, c’est que l’Enfer a attaqué son club BDSM, ils auraient tout rasé puis serait repartie tout de suite après. Gotachi et elles en sont sorties indemnes, mais le bâtiment du club n’est plus.
L’existence de son club reste une première, même pour Yohan, Fairy et Perona, elle leur explique rapidement le principe en fouettant un peu partout avec un tentacule de son petit esprit poulpe et un sourire d’extase. Elle se calme assez rapidement en reprenant :
« -J’ai entendue pas mal de conversation grâce à Muchi mon petit poulpe, je suis venue vous livrer ces informations pour me venger. Je ne peux rien faire seule, mais avec votre aide.
-Qu’est-ce que tu sais ? Demande DBZ.
-Je sais où ils retiennent certains otages et qui les surveillent.
-Sérieusement !? S’exclament-ils.
-En échange, j’aimerais bien que vous m’aidiez à finaliser la reconstruction de mon club et a en faire la PUB si possible. Dit-elle souriante et les yeux étincelants d’étoiles.
-C’est une broutille comparé à tes informations, dis nous tout. Quémande Elise. »

En récupérant les informations, les membres de l’Eglise décident de s’organiser afin d’aller récupérer efficacement les otages. En sachant le Joker en Russie, Perona veut incontestablement y aller pour la récupérer, la ramener parmi eux, la défaire du contrôle d’Aiko et de sa forme démoniaque. Alors que le choix se portait plutôt sur Fairy pour la Russie, la ténacité de Perona à vouloir s’y rendre fait plier les autres, elle ira en Russie pour sauver les otages et dans le meilleur des cas sauver le Joker, alias Dys. On souhaite les envoyer tout les deux, mais Shoko leur apporte une dernière information concernant Satan en personne. Satan a prévue de venir à l’Eglise dans les jours qui suivent, son but reste inconnu, mais il a bien l’intention de venir. Cela force leur groupe à rester un maximum groupé à l’Eglise et à envoyer juste une seule personne sauver les otages :
« -Mais minute, pourquoi on envoie pas tout le monde vers un seul regroupement d’otage. Seul contre tous, que ce soit Dys, Caro et Mephisto, ils n’auront aucune chance. Fait remarquer Pandora.
-C’est trop dangereux, appuie Nero. Premièrement, les autres démons pourraient rappliquer plus rapidement que prévue, deuxièmement, la combinaison de tout nos combats pourraient engendre des dégâts sans précédent, même si nous restons prudent, les otages risqueraient d’être blesser ou pire. Donc au mieux, on occupe tous les démons et on se lâche seul si possible dans un endroit aussi éloigné que possible de tout civil.
-La poisse. On n’est même pas sûr que Satan vienne le jour même de notre opération.
-C’est au cas où évidemment, donc, je reprends. Dit DBZ. Le mieux c’est qu’Elise reste ici avec Fairy, Pandora et Nero pendant les jours qui suivront jusqu’à l’opération qui se déroulera dans quatre jours. J’irais voir le Doc, Perona ira donc du côté du Joker et je pense que Yohan et Candice pourront s’occuper de Mephisto.
-Quoi ?! S’exclame Yohan. Non ! Non ! On s’est fait rétamer la dernière fois.
-On ne vous demande pas de le battre. On vous demande de récupérer les otages. Yohan pourra l’occuper pendant que Candice libère les otages.
-J’espère vraiment que ça va marcher. Soupir Candice. »

Les équipes sont formées. Mais un goût amer reste en travers de la gorge de Nero, même si la lutte contre les Démons risque de ne pas être de la tarte, il sent un mauvais vent qui les attend, comme si ce qui faisait avancer leur recherche n’était pas dû à un simple hasard. Ce qui le fait douter en premier lieu, c’est l’attaque complètement hasardeuse de Satan sur le club de Shoko, pour quelle raison aurait-il fait cela ? Il sait très bien que Satan ne fait jamais les choses par hasard, il a toujours une raison aussi absurde soit-elle. Il ne peut pas avoir de réponse pour l’instant, mais il compte bien la trouver en le questionnant lors de sa venue. Tout ce qu’espère les membres réunis aujourd’hui, c’est que Satan n’attaque pas le même jour que leur tentative de sauvetage.
Elise remercie au nom de tous, Shokochi pour ces informations capitales. Cette dernière les quitte avec la certitude qu’ils reconstruiront son prétendu club détruit par Satan.

Shokochi retourne immédiatement en Enfer grâce à un portail disposé à un petit kilomètre des appartements de l’Eglise. Elle atterrit immédiatement dans une nouvelle pièce en Enfer : les vestiaires pour homme de la piscine. Elle croise alors Vince en maillot de bain et se demande pourquoi être arrivée ici. Vince a demandé à Aiko de la mener à lui, il lui paraît logique qu’elle soit arrivée directement dans les vestiaires vu qu’il est là. Il vient insister sur le fait qu’elle ne doit pas encore quitter l’Enfer pour l’instant, il l’héberge depuis qu’elle est arrivée ici et Gota l’a rejoint le jour-même, ils n’ont pas revu leur club BDSM, normalement encore debout, depuis une semaine. Elle s’impatiente, mais révèle tout de même les informations de l’Eglise à Vince, vu qu’elle aura en plus des rénovations, de la PUB à grande échelle.
« -Ah oui au fait, ton club BDSM… … je les vraiment détruit.
-… … Hein… répète un peu !?
-J’ai vraiment détruit ton club.
-T’es sérieux mec ! Crie-t-elle.
-Eh du calme, qu’est-ce qu’aurait dit l’Eglise en voyant un bâtiment en bonne état ? Ce serait pas crédible.
-M’en fous, tu casses pas ma propriété comme ça ! Sans mon avis !
-Okay, excuse, mais fallait faire vite. Le gouvernement est du genre à vérifier rapidement les sources des infos qu’on leur fournit. A cette heure-ci, ils ont sûrement déjà constaté les ruines de ton club.
-Pfff… j’en ai marre. Quand est-ce que je vais pouvoir retourner chez moi ?!
-Quand l’Eglise t’aura construit un nouveau bâtiment évidemment. De toute façon, avec ce que tu m’as dit, tout se déroule comme prévue.
-Comment ça ?
-Tu verras… on va faire un petit zoom sur les protagonistes de l’opération Sauvetage des Otages. »


Quatre jours plus tard, Perona se retrouve en Russie en pleine toundra, vêtu d’un long et épais manteau en fourrure beige, de gants et de bottes tout aussi fournit. La tempête de neige fouettant son visage, les yeux plissés et la goutte au nez, elle approche un peu plus de sa destination qu’elle peut à peine apercevoir. L’entrée d’une grotte au creux d’une immense dune. Elle y pénètre et enlève sa capuche en soupirant longuement. La température reste la même, mais au moins son visage n’est plus assaillit par cette tempête. Elle s’enfonce dans cette grotte sombre. Lorsque la lumière ne se fait plus naturelle, Perona est surprise par un éclairage étrange. Enfermés dans des tubes transparents, des cristaux bleutés éclairent les lieux, une odeur étrange et inconnue prend Perona à la gorge, une odeur dérangeante et suffocante. Cette épreuve, Perona se dit qu’elle doit la supporter et la traverser quoiqu’il arrive, si Dys est devenue démone, elle estime que c’est entièrement de sa faute, à cause de sa faiblesse et sa naïveté.
Elle s’est faite capturer par Vince au tout début de cette histoire, elle a reçu son apparence démoniaque en même temps que le Doc et a aidé, à son insu, Vince à capturer Dys pour l’avoir à ses côtés. Elle ne sait pas comment il s’y est prit ou si Dys a beaucoup souffert, mais la récupérer est son unique devoir. Son chemin se poursuit vers une plus grande salle éclairé par une centaine, voir un millier de ces cristaux entubés. Au milieu se tenait son objectif personnel : le Joker, dans sa forme démoniaque, le visage blanc de maquillage tel un clown, un sourire rouge dessiné jusqu’aux oreilles, ce mascara exagérément noir et étalé, son costard violet strié de fine ligne blanche verticale, elle émet un rire aigu avant de dire à l’arrivante :
« -Coucou sœurette… jouons à un jeu. Jouons à celui qui fera le plus beau tour de magie ! »

Fin de l’Arc de Construction
#3142
Oui ce sera plutôt explosif en effet :D
C'est toujours moi qui écrit pourquoi ça @Mpanzu ? XD

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
#3164
Arc du Sauvetage des Otages
Chapitre 17 : Perona & Dys
[/size][/color]

Dans l’Arc précédent : En organisant une réunion avec les membres d’un forum, Vince entama l’évènement le plus important que l’histoire ai connu. Il créa son propre groupe qu’était l’Enfer. Grâce aux différentes capacités dont étaient munit les humains, il démontra sa puissance et le surnom de Satan ne tarda pas à lui être attribué. Il détruisit une grande partie de la capitale Française et réunit autour de lui de puissants compagnons. En commençant par le Doc son bras droit pouvant déceler les blessures des gens avec sa vision, le Joker alias Dys au caractère excentrique et aux blagues douteuses dans sa forme démoniaque. Lilith alias Caro, la princesse des Succubes maîtrisant un pouvoir électrique. Raven alias Perona avec un pouvoir de Lien et de Déchirure. Méphistophélès alias Seykan, au pouvoir d’Annulation. D’un autre côté, Elise, la petite amie de Vince, dont l’envie n’était que de le guérir d’une maladie incurable en grande partie responsable de sa première mort, créa le groupe de l’Eglise dont elle devenue la Déesse grâce à son pouvoir de guérison et de création de pouvoir. Accompagné de DBZ un être sans forme exacte auparavant humain, une sorte de masse blanche avec des tentacules et un pouvoir de Portail. Fairy avec un pouvoir de Métamorphose et de Présence. Yohan et sa capacité d’Ondes et de Pistage, Candice pouvant user de télépathie et d’un cri spécial. Chacun de ces clans seront rejoint par différentes personnes indirectement affilié à eux, comme Pandora, assez indépendante et sûr d’elle, elle semblait très attachée à Vince, elle haït Aiko, la maladie qui avait tué Vince. Pandora peut matérialiser tout ce qu’elle imagine, vivant ou non. Nero qui faisait partie du gouvernement et bien que barman, il mit à disposition son pouvoir des Plantes à l’Eglise, tout comme Madara un magicien de famille pouvant user de tout les sorts qui existaient, bien qu’encore inexpérimenté. Enfin, Mpanzu rejoignit l’Enfer dans le seul but commun d’éradiquer les pouvoirs de ce monde, le jour de la réunion qui avait tout entamé, il a subit un choc important qui le rendit mi-démon, mi-pur, une lumière noir qui désintègre tout et des flammes blanches qui rendent folles. Shokochi, avec un pouvoir de l’esprit de l’eau, fit une alliance avec l’Enfer, car elle les trouvait les plus efficaces. Elle était accompagnée de Gotachi avec un pouvoir de téléportation. Il restait un dernier protagoniste qui était totalement indépendant, Arkage pouvant modeler l’environnement avec ses flèches et avec une affinité animale avec laquelle il avait pu sympathiser avec un loup avec un pouvoir d’explosion. Il détestait Satan.
Les clans s’étaient formés, la construction de tout cela mena à ce jour où l’Eglise voulu secourir les otages humains de l’Enfer. Dispersés au quatre coin du monde, ce fut Perona ayant rejoint l’Eglise là où elle était destinée, elle rencontra le Joker dans l’intérieur aménagé d’une montagne en Russie.


« -Coucou sœurette… jouons à un jeu. Jouons à celui qui fera le plus beau tour de magie ! »

Cette réplique est lancée par le Joker, dans son costard violet, son visage maquillé de blanc, ses cheveux teints en vert et son sourire rouge dessiné jusqu’aux oreilles, dans cette salle illuminée par des cristaux entubés et accrochés aux murs. Connaissant l’actuel Joker comme imprévisible et violent, Perona reste prudente. Elle a conservé son pouvoir de Déchirure de son côté démoniaque, entre ça et son Lien, c’est le seul qui puisse détruire ou blesser. Elle est déterminée pour ramener Dys à la raison, mais elle ne maîtrise pas la Déchirure, qui sait quel genre de blessure elle peut infliger au Joker : d’une simple égratignure à une entaille profonde.
Revenant sur ce que vient de lui dire le Joker, Perona ne comprend pas ce qu’elle veut dire par ‘‘tour de magie’’. Le Joker se dirige vers le fond de cette salle et appuie sur un interrupteur. Tout les tubes avec les cristaux tombent au sol, éclatent en mille morceaux, des néons s’allument d’un seul coup au plafond plutôt haut. Il n’y a qu’un seul passage qui permet de sortir d’ici, c’est de là où Perona est arrivée et aucuns signes d’otages. Où les ont-ils cachés ?
« -Désolé sœurette, chaque chose en son temps.
-Je vais te ramener à la raison !
-La raison ? Ah oui, c’est vrai… … tu n’es pas au courant.
-Au courant ?
-Contrairement à Lilith et à toi, je ne suis pas et n’a jamais été contrôlée mentalement par les flammes d’Aiko. »

La déclaration lance un silence pesant chez Perona. Elle demande plus d’explications, des preuves, elle veut les véritables paroles de son amie, de Dys. Elle ne veut pas avoir à faire à la forme démoniaque à laquelle elle fait face. Elle veut la vraie Dys. Soudainement, le Joker se défait de sa forme démoniaque, le visage non maquillé, vêtu d’un pull gris et d’un jean, ses grandes lunettes rectangulaires, ses cheveux brun attaché en queue de cheval. C’est bien elle, la vraie Dys que souhaite voir Perona. Pourtant, les paroles qu’elle profère sous cette apparence, Perona ne les reconnais pas comme celle de son amie :
« -Il faut que tu saches que Satan m’a trouvé seulement trois jours après la destruction de Paris. Ma maison a aussi été emporté, mes parents avaient disparut, je me suis retrouvée seule… face à lui. Comme je connaissais déjà un peu Vince de base, sa vue en dépit de sa réputation ne m’effraya pas, j’en étais presque insensible, impassible. Même si je savais qu’il était responsable ma misère matériel, je n’arrivais pas à reprocher quoique ce soit à un mort, car concrètement c’est ce qu’il est.
-Où tu veux en venir !?
-Il m’a parlé de son projet, il m’a proposé d’y participer, j’ai hésité. Pour me convaincre, je l’ai suivit en Enfer et il m’a donné mon pouvoir actuel. Je l’ai testé sur des simulations de gens lambdas… j’ai tout simplement adoré ! S’esclaffe-t-elle en reprenant l’apparence du Joker. Je l’ai rejoint pour le simple plaisir de m’amuser un peu ! Je peux faire ce que je veux ! Tu peux tenter ce que tu veux pour me ramener ! Tu peux autant crier autant que tu veux ! Mon choix est déjà fait ! Je reste en Enfer ! Je détruis ce que je veux, quand je veux, comme je le veux ! Je suis libre Perona ! Haha, j’ai même oublié ton vrai prénom, c’est amusant non ?!
-Et tes proches alors, qu’est-ce que tu en fais ? Qu’est-ce que tu fais de ceux qui tiennent à toi ? Demande-t-elle d’un ton très bas, assez grave.
-Les gens comme toi tu veux dire ? Je ne vous déteste pas, je ne veux pas vous faire de mal en particulier. Mon avis sur toi par exemple n’a pas changé, sœurette, seulement je prends plus de plaisir dans ma vie aujourd’hui qu’auparavant. Va falloir t’y faire… vous y faire. »

Perona ne sait pas comment réagir, elle fixe continuellement les yeux de Dys, et on ne sait si c’est de l’espoir ou de l’abandon qu’elle lui jette. Figée dans une expression ambigüe, elle finit par baisser les yeux, se vêtue de son apparence démoniaque : son costume de Perona intégralement noir et blanc. Ouvrant son parapluie devant elle puis le dressant au-dessus d’elle, elle relève son regard désormais impassible :
« -Déchirure. »

Refermant son parapluie d’un coup, elle le lance avec une force gigantesque vers le Joker, le parapluie s’arrête juste devant elle, fend l’air créant une déflagration vers le Joker. La pierre tout autour vole en éclat, explose, et l’image du Joker est désintégré. Il ne reste plus que de la poussière de son adversaire, Perona halète et va récupérer son parapluie avant de s’écrier de colère :
« -Je connais ton pouvoir ! Arrête de te cacher ! Montre-toi ! Je ne me laisserai pas avoir par tes illusions !
-Oh, on est un peu énervé ma petite Pero ?! Répond le Joker d’on ne sait où. Ne t’inquiète pas, je vais prendre soin de toi jusqu’à la fin ! Et si on joué encore un peu, une devinette peut-être ? Qu’est-ce qui est noir et blanc, têtue, fragile, énervé et qui tombe à pic ? »

Perona n’a pas le temps de se poser de question et de répondre que le sol se dérobe sous ses pieds, la faisant tomber dans un gouffre au fond trop sombre pour le distinguer. Elle s’écrase beaucoup plus bas, dans une sorte de tunnel géant. Elle sent quelque chose se déposer sur elle, quelque chose de froid, de léger. Elle regarde ses mains et ses bras, les cristaux qui se sont brisé tout à l’heure sont devenus de simples petits bouts lumineux. Lorsque le sol s’est ouvert, les bouts de cristaux sont aussi tombés et se déposent sur Perona en ce moment. Elle a beau gratter, ils partent très difficilement. Elle se dit que finalement, si elle émet elle-même un peu de cette lumière bleutée, elle y verra mieux. Elle avance, dans une direction, elle ne sait pas où cela peut l’amener, et elle n’entend qu’une dernière réplique du Joker avant de se mettre à bouger :
« -Bingo ! C’est notre chère Perona la réponse. »

Ne faisant pas attention à cette déclaration, Perona continue d’avancer. Les cristaux qui la recouvrent lui permettent de voir à un peu moins de cinq mètres devant elle. Elle ne pense à rien qu’autre qu’à cette courte discussion qu’elle vient d’avoir avec Dys. Elle pense bien qu’elle n’est pas contrôlée, qu’elle agit de son propre chef, que cette décision, bien que difficile à avaler, a été prise d’une conscience propre à elle. Perona ne sait pas si elle devrait être énervé ou triste… les deux à la fois sûrement. Triste pour elle ne plus revoir la Dys qu’elle veut, et énervée contre celle-ci pour être devenue ce qu’elle est. Perona n’est pas décidée à l’éliminer, même si elle ne peut pas la faire revenir à son état d’antan, elle peut au moins déferler sa colère sur elle, soulager ses poings serrés contre le visage du Joker.
« -Tu ne veux pas accélérer un peu ?! Demande le Joker nonchalamment la voix résonnant dans la grotte. C’est que tu commences à me manquer. Oh, une petite motivation peut-être ?! Les otages sont quelques parts dans ce labyrinthe, moi aussi d’ailleurs. Trouve-les et sauve-les si tu peux… j’ai hâte.
-Tu rigoleras moins avec quelques dents en morceaux.
-C’est motivant ça dis-moi ! Se moque-t-elle. Mais, je me demande, tu ne t’es jamais posés un instant et réfléchis à ce qu’était ta vie ? Tu n’as jamais apprécié un seul de tes combats ? Jamais apprécié un seul coup que tu as donné ? Vraiment ? C’est triste, pourquoi est-ce que tu te bats alors ? Hein ? Pero ? … Hihi, j’espère ma présence ne t’ennuie pas trop, parce que je vais bientôt être à court d’otage à force de jouer avec, moi.
-Qu’est-ce que tu leur fais !?
-Quoi ? J’ai bien le droit de m’amuser en t’attendant.
-Tu ne t’en tiras pas. »


Pendant ce temps, aux appartements de Pandora, elle-même ainsi qu’Elise, Nero et Fairy sont présents. Comme convenu ils sont les seuls à être restés pour se préparer à une éventuelle arrivée de Satan. Un silence assez pesant règne depuis le début de la journée, et il n’est pas encore midi. Sans s’exprimer, Fairy se dirige vers une des chambres, il compte s’y poser un petit instant, histoire de décompresser. En ouvrant la porte vers lui, il relève la tête, ses yeux s’écarquillent et il hurle en tombant en arrière. Les autres n’ont pas le temps de réagir à quoique ce soit, sauf à l’apparition inattendu de Satan depuis cette pièce. Entré non pas par la porte d’entrée, ni par une fenêtre, mais depuis une chambre complètement isolé :
« -Pfiou, c’est sympa ici, ça donnerait presque envie de s’installer… ah, coucou l’Eglise. »

A peine a-t-il dit bonjour qu’une traîné de flamme lui passe devant le nez. Il regarde sur sa droite du coin de l’œil. Fairy a transformé sa main droite en tête de dragon et vient de lui envoyer ces flammes, la surprise et la pression lui ont fait raté sa cible :
« -Pas très sympa comme accueil, mais je vois que Fairy est resté ici. Je suppose que Pero a voulu voir Dys, je comprends. Il ne reste que vous ici. Dit-il en au reste du groupe.
-Qu’est-ce que tu es venu faire ici !? Demande Nero. Qu’est-ce que tu veux ?
-Je viens voir l’évolution de ma petite amie. Ça avance ton projet de me ramener ?
-Pourquoi tu ne m’as rien dis dés le début ? Pourquoi m’avoir tout caché ?
-Il y a beaucoup de choses que je cache encore, même à ceux à qui j’ai la plus grande confiance. Parce que la vérité est beaucoup plus implacable qu’on puisse l’imaginer… c’est la raison pour laquelle je veux me débarrasser des pouvoirs… et de moi-même. Je ne suis plus fait pour vivre ici.
-Tu m’énerves à parler comme ça ! Clame-t-elle. Arrête de faire genre ! Arrête de tout prendre sur toi ! On n’est pas là pour jouer !
-Au contraire, quoique je fasse, je ne peux pas le prendre au sérieux. Je le transforme en un petit jeu sympathique… violent, mais sympa. En vérité, malgré tout ce que j’ai pu faire… je m’amuse comme un petit fou. »

Sa réplique à peine terminé et un petit sourire partagé, qu’une faux fend l’air et est arrêté d’une main par Satan. L’énorme arme blanche appartient au lapin noir de Pandora : Kuroshinju. Elle crie au même moment :
« -Je veux Aiko ! Fait la venir ! C’est sa peau que je veux, pas la tienne !
-Dans ce cas, elle restera en moi encore un petit moment. Drainage. »

Kuroshinju devient difforme, se distord et est aspiré par la main de Satan qui tenait sa faux. Bien que surprise Pandora n’abandonne pas sa détermination à vouloir rencontrer la fautive de tout cela de son point de vue. Satan ne paraît pourtant pas hostile, il ne semble pas venu se battre, Elise commence à douter de ce qu’ils ont prévu alors au cas où de son arrivé ici. Ils doivent, normalement, l’emmener dehors, forcer Aiko à sortir de son corps et l’éliminer grâce au pouvoir d’Elise. Nero lui lance un regard du coin de l’œil et lui confirme que ce qu’ils font n’est pas la mauvaise chose, il ajoute que s’il doit y avoir des responsabilités à porter, il les portera. C’est après cela qu’il lance :
« -Satan, et je ne compte plus t’appeler autrement, quoique tu ais décidé, cela ne ramènera pas les vies que tu as prises, nous devons te maîtriser et t’enfermer, tu es dangereux.
-Je me demande qui est vraiment dangereux ici, Nero.
-Juge par toi-même. S’exclame Fairy en plongeant sur Satan, l’attrapant à la taille les faisant basculer tout deux par la fenêtre. »

Une fois dehors, Fairy se transforme en dragon gardant Satan entre ses pattes, il s’envole haut et loin dans la campagne, au milieu des champs. Il balance Satan de toute sa force de dragon. La force exercé dans son lancé rends difficile pour Satan de se rétablir avant l’impact. Il fait usage des flammes noires pour tenter quelque chose, mais le choc est inévitable. Le sol éclate à sa chute, la terre se soulève et retombe lourdement alors que l’atterrissage d’un Fairy dragon dégage tous cela, donnant une vue sur Satan, le front ensanglanté :
« -J’ai baissé ma garde… mais tu penses vraiment que c’est une bonne chose pour toi de nous avoir isolé si loin des autres.
-C’est même nécessaire, tu peux peut-être contrer tout nos pouvoirs avec les flammes, mais si on peut les éviter, tu ne peux rien faire.
-Je vois ce que tu veux dire, mais comment comptes-tu y parvenir ?
-Surprise. »
#3203
Preums ! Meme apres la guerre Mpanzu a son poste lol. Tres bon chap hate de voir Dys utiliser ses pouvoirs. FInalement l'Arc 2 de Kyogo va devenir chaud :D
  • 1
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 13
long long title how many chars? lets see 123 ok more? yes 60

We have created lots of YouTube videos just so you can achieve [...]

Another post test yes yes yes or no, maybe ni? :-/

The best flat phpBB theme around. Period. Fine craftmanship and [...]

Do you need a super MOD? Well here it is. chew on this

All you need is right here. Content tag, SEO, listing, Pizza and spaghetti [...]

Lasagna on me this time ok? I got plenty of cash

this should be fantastic. but what about links,images, bbcodes etc etc? [...]

Voir l'ancien forum Anime FR (Récupérer des textes)